le rappeur Nada est-il le nouveau Jul ?

3 min read
Crédits photo : YouTube

La viralité de la musique n’a jamais été aussi grande qu’à notre époque, et un certain Nada vient d’en faire la démonstration. En effet, ce jeune rappeur originaire du sud de la France a créé un immense buzz ces derniers jours autour de son projet artistique, pourtant encore balbutiant. En effet, il a délivré le quatrième volume de sa série de freestyle “C pas drôle” sur YouTube ainsi que les différentes plateformes de streaming. Un titre qui a rapidement fait parler de lui puisque le rappeur y reprend avec brio l’instrumentale du tube “Instant Crush” du duo français Daft Punk, accompagné sur ce morceau par le chanteur des Strokes Julian Casablancas. Il est extrait de l’album “Random Access Memories”, la dernière oeuvre des robots casqués avant leur séparation.

Le player Dailymotion est en train de se charger…

Une filiation qui saute aux oreilles

Une formule qui n’est pas sans rappeler un certain rappeur marseillais nommé Jul. Le plus gros vendeur de l’histoire du rap français, avec plus de sept millions de disques écoulés à son actif, est effectivement friand de ce procédé et n’a pas hésité à reprendre au cours de sa carrière des classiques comme “Freed From Desire” sur “Mon son vient d’ailleurs”, “Les démons de minuit” sur Normal avec Alonzo, “Nuit de folie” sur “Folie” ou encore “Barbie Girl” sur “My World”, à titre d’exemples. De plus, les sonorités de Nada ressemblent énormément à celles de celui que l’on surnomme La Machine, à tel point que l’on pourrait presque s’y méprendre. Et pour cause, Nada est un immense fan de Jul, actuellement numéro un des ventes avec l’album “La route est longue”. On peut notamment le constater sur son compte Instagram où il a posté une photographie de lui avec le rappeur marseillais ou encore dans ses différents clips, dans lesquels il n’hésite pas à arborer des vêtements de la marque du J, D’or et de Platine.

Cette prestation a en tout cas convaincu l’un des piliers historiques du rap français, Booba. L’artiste de 47 ans résidant du côté de Miami n’a pas hésité à partager un extrait de “C pas drôle #4” sur son compte X, anciennement Twitter, précisant que, selon lui, Nada « a dépassé le maître » – faisant bien entendu référence à Jul. Quelques instants plus tard, le Duc de Boulogne a partagé le compte Instagram du rappeur en question. De quoi entretenir l’étonnant enthousiasme autour de la musique du jeune artiste. Cependant, il y a bien une mauvaise nouvelle dans cette belle histoire : le titre a été supprimé de toutes les plateformes pour des raisons (évidentes) de droit d’auteur. Reste maintenant à voir si Nada parviendra à concrétiser cet engouement, potentiellement éphémère, dans les semaines à venir avec des morceaux inédits qui pourront, cette fois, continuer d’être exploités sur les plateformes de streaming.

You May Also Like

More From Author