le smartphone qui résiste à toute épreuve

11 min read

Test du Honor Magic6 Lite : le smartphone qui résiste à toute épreuve

Honor est l’un des premiers constructeurs à lancer un nouveau smartphone en 2024. Nous avons pu essayer le dernier Honor Magic6 Lite et ce dernier nous a surpris par sa robustesse.

Honor n’aura pas attendu très longtemps pour dévoiler son premier smartphone de 2024 : le Honor Magic6 Lite. Pensé comme un smartphone abordable, ce dernier est notamment vanté par le constructeur comme extrêmement résistant aux chocs et chutes.

Emboitant le pas à un probable Honor Magic6 Pro à venir cette année, le Magic6 Lite entend donc proposer une expérience de smartphone satisfaisante tout en restant à un prix relativement peu élevé. Nous avons pu bénéficier d’un exemplaire de test pendant plusieurs semaines afin de tester le Honor Magic6 Lite et vérifier ses atouts, mais également ses défauts.

Le récap de notre test du Honor Magic6 Lite
  • Un smartphone très résistant malgré de nombreux tests de chutes
  • Un design plaisant qui rend le Magic6 Lite agréable à utiliser au quotidien
  • Une autonomie plutôt correcte
  • Une partie photo/vidéo peu convaincante que ce soit de jour comme de nuit
  • Seulement deux mises à jour majeures de nos jours, c’est peu

Un design reconnaissable et inspiré par Rolex

Le design du Honor Magic6 Lite tranche avec ce que l’on peut trouver chez d’autres concurrents Android. Le dos de l’appareil laisse rapidement apparaitre un module photo assez protubérant en forme de cercle baptisé “Matrix ring”. Ce module tient notamment son inspiration des roues crantées des montres Rolex pour proposer un design qui lorgne du côté des smartphones plus haut de gamme. On y retrouve notamment un capteur principal, un ultra grand angle et un objectif macro sur lesquels nous reviendrons dans une partie dédiée.

Le dos de notre exemplaire de test est pourvu d’un coloris noir “Midnight Black” semi brillant où le nom de la marque est inscrite sur la partie inférieure du téléphone. Son revêtement est très agréable à l’oeil et fait une nouvelle fois oublier le fait que nous avons affaire à un smartphone d’entrée de gamme. En outre, le dos du Magic6 Lite retient peu les traces de doigts, et ce, malgré de nombreuses utilisations. Un bon point donc.

A l’avant, nous retrouvons un écran aux bords incurvés du plus bel effet qui fait une nouvelle fois penser à des smartphones plus haut de gamme. On y retrouve également la caméra selfie logée au centre de la tranche supérieure du téléphone. On pourra éventuellement pester sur les bordures noires un poil prononcées et qui coupent un peu l’immersion lors d’un jeu ou d’une série.

Les boutons de volume et d’alimentation sont situés sur la tranche droite du Magic6 Lite. Ces derniers sont relativement bien situés et tombent bien sous le pouce.

La prise en main globale du Honor Magic6 Lite s’avère assez plaisante au quotidien. Son format assez fin (moins de 8 mm d’épaisseur) et ses bords incurvés en font un appareil facile à ranger dans une poche ou un petit sac à main.

Un écran lumineux, fluide et (un peu) coloré

Parmi les bons points du précédent Magic5 Lite, bon nombre de journalistes spécialisés citaient son écran OLED. Force est de constater que c’est toujours le cas cette année. L’écran du Honor Magic6 Lite est une dalle AMOLED FHD+ capable d’afficher plus d’un milliard de couleurs et de proposer une luminosité de 1200 nits.

L’écran du Magic6 Lite s’avère très plaisant pour les yeux. Qu’il s’agisse d’afficher des photos, du contenu texte, un film ou un jeu vidéo, les détails affichés sont nombreux et plutôt bien retranscrits. On notera tout de même des couleurs parfois un poil trop criardes, et ce, même en passant par le mode de couleurs “normales” qui devrait atténuer ce ressenti.

Côté fluidité, le Honor Magic6 Lite est capable d’afficher un taux de rafraichissement pouvant monter jusqu’à 120 Hz. Cela garantit notamment un affichage fluide au sein de vos applications et des jeux bien plus agréables dans leurs animations. Ce taux de 120 Hz peut notamment être dynamique (il se baissera automatiquement lorsque vous n’avez pas besoin d’une grande fluidité, à la consultation d’un texte par exemple), fixe à 120 Hz, ou abaissé à 60 Hz pour économiser de l’énergie.

Malgré ses chutes, l’Honor (Magic6 Lite) est sauf

Nous n’avons pas l’habitude de tester la résistance d’un smartphone à Linternaute. Honor mettant énormément l’accent sur la durabilité et la résistance de l’écran du Magic6 Lite pour sa communication, nous nous permettons un petit écart pour vérifier les dires de la firme.

Nous avons ainsi soumis l’écran du Honor Magic6 Lite à plusieurs tests de résistance comme notamment la frappe d’un clou, d’un tournevis ou même du béton sur le sol en faisant chuter le smartphone depuis notre poche.

Nos tests nous ont surpris : malgré plusieurs coups portés sur l’écran et différentes chutes du smartphone, ce dernier n’affiche aucune casse ou même rayure apparente. Honor semble donc avoir respecté son argument principal, et vous ne devriez donc pas avoir peur de faire tomber le Magic6 Lite si vous êtes un peu maladroit.

Des performances moyennes

Le Honor Magic6 Lite est pourvu d’un processeur Snapdragon 6 Gen 1. Cette puce de Qualcomm, sortie il y a presque deux ans aujourd’hui, permet au dernier smartphone de chez Honor de délivrer suffisamment de puissance pour gérer vos jeux préférés. Les titres particulièrement exigeants en ressources graphiques comme Genshin Impact ou Tower of Fantasy tournent plutôt bien sur le Honor Magic6 Lite. On évitera cependant de pousser les graphismes à fond sous peine de ressentir des ralentissements en jeu et une petite chauffe du smartphone. Cela va de paire avec l’autonomie du Magic6 Lite qui s’épuise rapidement lors de longues sessions de jeu.

Au quotidien, les animations du smartphone restent cependant très fluides. On passe d’une application à l’autre sans aucune difficulté ou ralentissement et l’utilisation du Magic6 Lite s’avère plaisante et intuitive. Même l’appareil photo, qui mettait quelques secondes à se lancer sur le Magic5 Lite, s’affiche désormais rapidement.

Des applications pré-installées, en veux-tu en voilà

Le Honor Magic6 Lite tourne sous Android 13 et MagicOS 7.2 qui est la dernière version de la surcouche logicielle du constructeur. Contrairement à son grand frère Huawei, la firme Honor dispose toujours des logiciels Google comme le Play Store pour télécharger des applications, Gmail, Google Maps, etc…

Malheureusement, les smartphones de chez Honor sont souvent truffés de bloatwares, ces petites applications préinstallées à l’acquisition du téléphone et résultats de partenariats commerciaux entre le constructeur et les marques. Si cela permet certainement à Honor d’abaisser le coût final du smartphone, ce dernier se retrouve du coup rempli d’applications préinstallées que l’on aura vite fait de supprimer tant elles prennent de la place sur le stockage et l’écran d’accueil de l’appareil.

Concernant le suivi logiciel, Honor promet deux années de mises à jour pour MagicOS ce qui ne permettra au Magic6 Lite d’installer Android 14 et 15, mais pas plus. Un choix assez étonnant et décevant de la part de la firme alors que de plus en plus de constructeurs allongent désormais la durée des mises à jour de sécurité et d’OS de leurs appareils.

Une partie photo en retrait voir carrément décevante

Pour proposer un smartphone avec un bon design et de belles performances à un prix abordable, il a certainement fallu qu’Honor fasse des concessions quelque part. Ces dernières sont à retrouver du côté des photographies réalisées avec le Magic6 Lite. Le smartphone est pourvu de trois capteurs pour capturer vos clichés du quotidien : un objectif principal, un ultra grand angle et un capteur macro.

Le capteur principal du Magic6 Lite a des difficultés à restituer les détails les plus fournis comme les cheveux, les sculptures ou la végétation. Le rendu des clichés capturés avec le dernier téléphone de chez Honor s’avère assez fade. Les couleurs sont mal restituées et cela donne un côté très “terne” aux photographies réalisées. Sur notre cliché d’un coucher de soleil, le capteur principal va complètement assombrir la pelouse alors que cette dernière apparaissait bien verte et visible en réalité. L’ultra grand angle s’en sort à peine mieux et ne parvient pas à restituer suffisamment de détails.

De nuit, même son de cloche : les capteurs du Honor Magic6 Lite ne parviennent pas à restituer les détails des différents éléments de nos scènes. En résulte de nombreux flous ou approximations de l’appareil qui tente tant bien que mal de comprendre ce qui est photographié et en restituer un résultat plus ou moins exploitable. Le manque de luminosité est contrebalancé par une exagération du traitement algorithmique de l’appareil avec des couleurs (du ciel notamment) bien trop claires par rapport au réel.

C’est particulièrement visible sur notre cliché de l’église de la Madeleine où le ciel apparait d’un bleu très clair alors qu’il était près de 22h et que nous étions plongés dans le noir. Les différentes sources de lumières provenant des éclairages publics ou guirlandes de Noël apparaissent également floues du fait que les capteurs du Magic6 Lite n’arrivent pas à les gérer correctement.

Notons également que le Honor Magic6 Lite dispose d’un mode nuit pour améliorer les clichés pris lors d’un manque de luminosité. Hélas, ce dernier ne fait qu’accentuer les couleurs au point de les dénaturer, et prend plusieurs longues secondes avant de se déclencher. Il faudra donc faire en sorte que votre sujet ne bouge pas trop pendant la prise du cliché.

Le Honor Magic6 Lite est également pourvu d’une caméra selfie qui dispose de 16 Mpx pour restituer les visages et appliquer un effet portrait autour de ces derniers. Sans trop rentrer dans les détails, ce capteur fait le job et permet de prendre quelques belles photos malgré un manque de détails autour du découpage des cheveux lorsqu’on applique un effet Bokeh (flou en arrière-plan).

Une autonomie correcte pour une charge assez moyenne

Honor annonce une autonomie de 11 heures sur des gros jeux comme PUBG mobile et de 13h sur des réseaux sociaux comme Facebook et X (formellement Twitter). A l’usage, nous avons pu constater que le Honor Magic6 Lite est capable de tenir un peu plus d’une journée d’utilisation. Vous devriez donc pouvoir utiliser le smartphone suffisamment longtemps avant de devoir passer par une recharge, mais ne comptez pas non plus pouvoir en profiter pendant deux jours consécutifs.

Une fois la batterie du Honor Magic6 Lite épuisée, il est temps de la recharger. Le constructeur annonce une charge rapide à 100% en 81 minutes. Nous avons pu tester cette promesse et charger pleinement le Magic6 Lite en un peu moins de temps que cela (environ 76 minutes). Un score plutôt moyen et qui aurait pu être comblé avec l’ajout d’un chargeur dans la boite.

Notre conclusion au test du Honor Magic6 Lite

Au prix de vente conseillé de 399 euros chez nous, le Honor Magic6 Lite se frotte à un concurrent de taille qu’est Samsung avec son Galaxy A54 5G, mais également à son propre frère, le Honor 70 sorti il y a quelques mois. Là où le Magic6 Lite perd beaucoup en qualité photo, il y gagne assurément en design. Le smartphone de chez Honor est bien plus plaisant à regarder et à utiliser qu’un téléphone milieu de gamme de chez Samsung.

On retiendra surtout du Honor Magic6 Lite sa très bonne prise en main, sa résistance impressionnante, son écran plaisant à consulter et ses performances plutôt bonnes. Ces adjectifs ne font cependant pas oublier une partie photo qui laisse à désirer et un support logiciel de seulement deux mises à jour majeures.

You May Also Like

More From Author