le SUV change de look, la recette d’une nouvelle success-story ?

5 min read

Renault Captur restylé : le SUV change de look, la recette d'une nouvelle success-story ?

Le Renault Captur de deuxième génération fait peau neuve. Le petit SUV, toujours en concurrence frontale avec le Peugeot 2008, accueille les dernières nouveautés de la marque au losange avec l’ambition de pérenniser son succès commercial.

[Mis à jour le 4 avril à 11h20] Prévue à la fin de l’année dernière, la révélation du nouveau Renault Captur s’est faite attendre quatre mois de plus. Mais Renault ne voulait pas rater son coup, le petit crossover de la marque au losange étant l’un des modèles qui lui rapportent le plus. Vendu à plus de 47 000 exemplaires en 2023, le Captur de deuxième génération, commercialisé depuis 2019, figurait à la sixième place des meilleures ventes l’an passé et à la deuxième des SUV, seulement devancé par son grand rival (et de peu), le Peugeot 2008.

Pour rester dans le haut du panier, Renault a décidé d’opérer une profonde refonte de son Captur II, particulièrement marquée sur la face avant du véhicule, lequel conserve par ailleurs ses motorisations thermiques et hybrides sans céder aux sirènes du tout électrique. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le Renault Captur restylé de 2024.

Les nouveautés du Renault Captur restylé 

  • Renault a procédé à une refonte en profondeur de la face avant de son SUV urbain, contrairement à l’arrière quasiment inchangé. Le visage du Captur de deuxième génération va désormais ressembler comme deux gouttes d’eau à celui du nouveau Scenic, adoptant la dernière signature lumineuse du constructeur et une calandre beaucoup plus fine au sein de laquelle vient s’intégrer le logo modernisé de la marque au losange. 
© RENAULT
  • La calandre remplie de petits parallèlogrammes devient rectiligne et se fond avec la couleur de la carrosserie. Elle surmonte une nouvelle entrée d’air toute étirée située juste au-dessus d’un bouclier plus massif. L’entrée d’air principale, sous le bouclier, est quant à elle beaucoup plus proéminente que sur l’ancienne version du crossover.
© RENAULT
  • Comme tous les modèles Renault récemment mis à jour, le Captur se dote de la nouvelle signature lumineuse de la marque. Finis les feux avant en C pour des blocs optiques beaucoup plus fins et full LED sur toutes les finitions. Les feux de jour, plus verticaux, forment des demi-losanges qui descendent le long du bouclier, là encore comme sur la dernière mouture du Scenic. 
© RENAULT
  • A l’intérieur du SUV de 4m23 et 1m78 de large (taille inchangée), la nouveauté la plus marquante se trouve sur la planche de bord, au niveau de l’écran central. Anciennement de 7 ou 9.3 pouces, l’écran tactile passe à 10.4 pouces et intègre un système multimédia plus moderne, OpenR Link avec Google intégré (Google Maps, Google Assistant…), lequel remplace Easy Link selon les versions. Il est notamment compatible avec Apple Carplay et Android Auto.
© RENAULT
  • La finition Esprit Alpine, déjà disponible sur de nombreux modèles de la marque au losange, débarque sur le Captur. Elle rejoint les finitions Evolution et Techno au sommet de la gamme et se distingue par son style plus sportif. Parmi les équipements proposés de série sur la finition Esprit Alpine, on retrouve notamment de nouvelles jantes diamantées qui sublimeront des roues de 19 pouces, une sellerie spécifique, des logos sur les ailes, des contours de vitre noir brillant et des skis avant et arrière gris mat.
© RENAULT

Les motorisations du Renault Captur restylé 

Contrairement à son meilleur ennemi, le Peugeot 2008, disponible en 100% électrique depuis sa dernière mise à jour l’année dernière, le Renault Captur de 2024 ne proposera pas de version exclusivement alimentée en watts. Le constructeur souhaite en effet conserver plusieurs alternatives à ses clients après les récentes sorties des Megane E-Tech et Scenic E-Tech. Le petit SUV proposera donc toujours des motorisations hybrides e thermiques, y compris le moteur 1.0 TCe 100 à bicarburation essence-GPL.

Trois moteurs essence restent inscrits au catalogue, avec respectivement une puissance de 90, 140 et 160 chevaux, en micro-hybride pour les deux derniers. Enfin, la motorisation full hybrid de 145 chevaux, avec son moteur 1.6 litre essence de 92 chevaux associé à deux moteurs électriques de 36 kW (49 ch) et de 15 kW (20 ch), alimente toujours la version la plus électrifiée du Captur. A noter que plusieurs versions du trois-cylindres 1.2 turbo micro-hybride 48 V baptisé sur le Renault Austral viendront petit à petit remplacer les moteurs actuels.

A quelle date sortira le nouveau Renault Captur ?

Si sa présentation a été reportée de décembre à mars, l’ouverture des commandes du SUV restylé va directement suivre sa présentation puisqu’elle est programmée pour le 9 avril. Les premières livraisons en concessions de la nouvelle version du Captur, assemblé en Espagne du côté de Valladolid, sont attendues juste avant l’été, normalement dans le courant du mois de juin.

Quel prix pour le Renault Captur restylé ?

Renault n’a pas communiqué sur les tarifs de son nouveau Captur mais ils seront connus très prochainement avec l’ouverture des commandes. Selon toutes vraisemblances, son prix plancher ne devrait pas beaucoup varier, une petite hausse étant toutefois pressentie. Accessible à partir de 25 800 euros avant restylage, le petit crossover relooké devrait avoir un ticket d’entrée compris entre 26 000 et 27 00 euros. C’est à peu de choses près le tarif du Peugeot 2008 dans sa nouvelle version de 2023, dont le modèle d’entrée de gamme se vend à 26 400 euros. 

You May Also Like

More From Author