le SUV toujours low cost ? Son nouveau prix enfin dévoilé

8 min read

Nouveau Dacia Duster : le SUV toujours low cost ? Son nouveau prix enfin dévoilé

DACIA DUSTER. Après avoir présenté la nouvelle mouture de son SUV à la fin du mois de novembre, Dacia a dévoilé les tarifs de son Duster troisième du nom. Le modèle qui a séduit de nombreux Français coûtera un peu plus cher mais restera accessible pour moins de 20 000 euros.

[Mis à jour le 4 janvier à 10h42] Un petit peu plus d’un mois après avoir dévoilé les courbes de son nouveau Duster, troisième du nom, Dacia a levé le voile sur les tarifs du SUV toujours très apprécié des Français. Très attendus, puisqu’il s’agit de la principale force d’attraction de la marque roumaine, les prix du SUV sont conformes aux premières informations divulguées à l’occasion de sa présentation à la fin du mois de novembre. Ainsi, le Duster III sera encore accessible pour moins de 20 000 euros, mais uniquement dans la finition d’entrée de gamme Essential avec le modèle thermique à bicarburation essence et GPL (19 690 euros).

Il faudra dépenser plus pour les versions à hybridation légère et full hybride, à savoir au minium 23 400 et 26 600 euros. Cela reste moins cher, d’environ 5 000 euros, que les concurrents un peu plus huppés, comme le Peugeot 2008 ou le Renault Captur par exemple, mais il faudra garder un œil sur les prix des voitures électriques, certes pour l’heure encore bien supérieurs, mais toujours éligibles au bonus écologique contrairement aux véhicules hybrides.

Né en 2010, le Duster, essentiellement fabriqué dans l’usine de Pitesti, en Roumanie, est un véritable succès pour Dacia. Très populaire du fait, notamment, de ses prix très concurrentiels, le SUV familial de la marque du groupe Renault s’est vendu à plus de 2,2 millions d’exemplaires dans le monde. Il était en 2022 le SUV le plus vendu en Europe, tous segments confondus. Ce nouvel opus – avec un design qui lui donne un côté plus robuste et baroudeur que la version précédente révélée en 2017 – est attendu sur nos routes au printemps prochain. On ne serait pas surpris qu’il reste, avec sa nouvelle bouille et ses prix toujours assez attractifs, au top des ventes.

Les photos du nouveau Dacia Duster 

Quelles nouveautés sur le Dacia Duster III ?

  • Comme un peu partout ailleurs, les rondeurs ne sont plus à la mode chez Dacia. Les designers du nouveau Duster, sous la coupe de David Durand, ont affûté leurs crayons pour tracer des lignes beaucoup plus droites, que ce soit sur la face avant, arrière et même sur les flancs du SUV. Il en ressort une silhouette plus affirmée et une voiture davantage baroudeuse et robuste qu’elle ne le paraissait avant.
© DACIA
  • Sur la face avant, le Duster III arbore un bouclier aussi vertical que son capot est horizontal. La nouvelle signature lumineuse de la marque, avec des optiques dessinés en Y, apporte une touche de finesse qui contraste avec l’imposant bouclier vertical doté d’une grande entrée d’air. 
© DACIA
  • La coupe est (très) franche à l’arrière également. Un petit becquet de toit surplombe le hayon vertical sur lequel on peut lire le nom du modèle en son centre. Comme à l’avant, les feux arrière prennent la forme d’un Y dont une partie prend racine sur les flancs. Les flancs, justement, ont conservé les protections plastiques et les passages de roue de l’ancienne version qui tranchent, désormais, avec le design rectiligne de la carrosserie.  
© Dacia
  • A l’intérieur, le nouveau Duster va faire un petit bond en avant grâce à la nouvelle plate-forme CMF-B, déjà utilisée pour le Jogger et la Sandero. Elle va notamment  lui offrir une nouvelle architecture électronique pour que le SUV bénéficie de toutes les aides à la conduite indispensables pour se conformer aux nouvelles normes européennes en matière de sécurité, lesquelles entreront en vigueur à partir du mois de juillet prochain. Elle permet aussi “d’offrir un volume intérieur supérieur à celui de la précédente génération, pour les passagers comme pour les bagages, tout en conservant une longueur totale identique”, explique la marque. “La conception avancée de la plateforme permet également au nouveau Duster de garantir un meilleur confort de conduite ainsi qu’une réduction des bruits et des vibrations issus du roulement. L’agrément de conduite est en net progrès.”
© DACIA
  • La planche de bord accueille un nouveau système multimédia avec un écran central tactile de 10,1 pouces, présenté sur le concept-car Bigster fin 2021, lequel est associé à un combiné d’instrumentation numérique de 7 pouces, en couleurs et personnalisable. Dacia indique qu’il “permet d’afficher de façon idéale les informations que le conducteur juge les plus utiles.” Ce tableau de bord numérique est monté en série sur le nouveau Duster à partir de la finition Expression. En revanche, pas de révolution concernant les matériaux utilisés qui, pour des questions évidentes de coût, restent de qualité assez moyenne mais “plus durables” selon les dires du constructeur.
© DACIA
  • Toujours dans l’habitacle, le volant accueille désormais le logo de Dacia et non plus le nom de la marque. Les aérateurs, pour amener de l’air chaud ou froid dans le véhicule en fonction des températures extérieures, ont été dessinés en forme de Y pour faire un rappel avec la nouvelle signature lumineuse du SUV familial.
© DACIA
  • Comme le Jogger avant lui, le Duster de troisième génération va pouvoir accueillir le Pack Sleep, décrit par Dacia comme “simple, amovible et abordable” et qui “comprend 3 fonctions essentielles : un lit deux places (1m90 de long et jusqu’à 1m30 de large) qui peut être déployé par une seule personne en moins de deux minutes, une tablette et un espace de stockage.” De quoi partir en escapade tout un week-end au volant du SUV et dormir en pleine nature, mais à l’abri ! 
© DACIA

Les motorisations du nouveau Dacia Duster

Chez Dacia, le Duster était le dernier modèle encore vendu en diesel. Ce ne sera plus le cas en 2024, mais de nouvelles motorisations équiperont le SUV. Notamment une version hybride avec un moteur 4 cylindres de 1.6 litre essence d’une puissance de 94 chevaux associé à deux moteurs électriques – un de 49 chevaux et un démarreur/générateur haute tension – et d’une boîte de vitesses automatique électrifiée. Autre nouveauté sous le capot, le Duster sera pour la première fois équipé d’un moteur essence 3 cylindres 1,2 litre de 130 chevaux avec un système d’hybridation légère 48V. D’autres déclinaison avec différents niveaux de puissance sont attendues un peu plus tard. 

Le Duster sera également disponible en bicarburation essence et GPL, le carburant propre constitué de gaz de pétrole liquéfié, avec un moteur de 1 litre d’une puissance de 105 chevaux. Dacia fait savoir qu'”en roulant au GPL, le nouveau Duster ECO-G 100 émet en moyenne 10 % de CO2 de moins qu’une motorisation essence équivalente. Il offre jusqu’à 1 300 km d’autonomie grâce à ses deux réservoirs affichant près de 100 litres de contenance utile cumulée : 50 litres d’essence et 50 litres de GPL (installé sous le plancher du coffre, ce dernier préserve le volume de chargement). Le passage d’un carburant à l’autre se fait de façon rapide et imperceptible grâce à un commutateur parfaitement intégré au tableau de bord.”

Quand sortira le Dacia Duster III ?

Dévoilé à la fin du mois de novembre, le nouveau Duster sera disponible à la commande à partir du mois de mars et arrivera sur nos routes au printemps.

Quel est le prix du Dacia Duster III ?

Dacia a tenu sa promesse. Son Duster, dont la désormais ancienne version coûte minimum 17 990 euros, se vendra toujours sous la barre symbolique des 20 000 euros en 2024. Mais à ce prix – 19 690 euros exactement -,  seul le SUV dans la finition Essential sera disponible. Cette finition d’entrée de gamme ne propose que la motorisation en bicarburation essence et GPL. Sur les finitions supérieures, toujours avec les deux réservoirs distincts, il faudra débourser 21 600 euros pour la finition Expression et 23 100 euros pour les finitions Journey et Extrême. Pour mettre la main sur le modèle essence de 130 chevaux (avec une hybridation légère), le premier prix (finition Expression) a été fixe à 23 400 euros. Il faudra ajouter 1 500 euros pour le même moteur 1.2 litre dans les finitions Journey, un petit peu mieux dotée en options technologiques, et Extrême, destinée aux baroudeurs en quête d’aventures.

A noter que le Duster est aussi disponible avec une transmission intégrale (4 roues motrices) avec cette motorisation à hybridation légère. Un confort de conduite qui a un coût de 2 300 euros, ce qui porte le prix du Duster III à 25 700 euros dans la finition Expression et à 27 200 euros pour les Journey et Extrême. Enfin, la version full hybride du SUV est évidemment la plus onéreuse du catalogue. Pour rouler plus vert, il faudra dépenser 26 600 euros (Expression) ou 28 100 euros (Journey/Extrême) pour devenir l’heureux propriétaire du nouveau Duster. Pour rappel, il n’existe plus aucune prime à l’achat de véhicules hybrides depuis la fin de l’année 2022.

You May Also Like

More From Author