Les développeurs sont prêts à abandonner la Xbox selon des insiders

Les Xbox Series X et S seront-elles les dernières consoles de Microsoft ? La question de l’avenir de la Xbox sur le marché du jeu vidéo n’est pas récente et continue de prendre de l’ampleur ces derniers temps. Tandis que les rayons dédiés à cet écosystème ne cessent de s’amenuiser dans les grandes surfaces et autres enseignes spécialisées, le gaming sur cette plateforme poursuit sa dématérialisation. Les joueurs misent désormais sur le Game Pass, accessible sur console, PC et même depuis le cloud. Si cette nouvelle façon de consommer les jeux vidéo s’est montrée plus que bénéfique pour les gamers, il pourrait bien coûter la place de Microsoft en tant que constructeur.

C’est du moins ce que laissent entendre de nouvelles rumeurs partagées par le journaliste Chris Dring de GamesIndustry.biz. Suite a quelques échanges en compagnie d’insiders de l’industrie à l’occasion de la Game Developers Conference, Dring a pris connaissance des réticences de certains studios majeurs. Au micro du GI Microcast, il explique que “Xbox est en grande difficulté en tant que constructeur” et que les développeurs commencent à en prendre conscience. Une grande entreprise qui a sorti un jeu majeur l’année dernière m’a dit: ‘Je ne sais pas pourquoi nous avons pris la peine de la soutenir’ (la Xbox, NLDR) révèle-t-il. Toujours selon lui, l’exportation de licences Xbox chez PlayStation est également source d’inquiétude et d’anxiété pour les partenaires du constructeur.

Une stratégie qui ne fait pas l’unanimité

Mi-février, Microsoft officialisait l’arrivée de quatre de ses exclusivités sur les plateformes de ses concurrents. Si cette nouvelle n’a pas manqué de réjouir les joueurs, il semblerait qu’elle ait fait trembler l’industrie de l’intérieur. Toujours d’après Chris Dring et ses informations recueillies à la GDC 2024, “la majorité des jeux Xbox” devrait s’exporter sur d’autres consoles, tant que la première tentative actuellement en cours porte ses fruits, ce que Xbox croirait dur comme fer.

Toutefois, une dynamique en chute libre du côté des ventes de hardware (également rapportée par Dring) inquiète les développeurs quant à l’intérêt de poursuivre le développement sur Xbox. Cette perte de régime commune à tous les constructeurs semble d’autant plus fatale pour Microsoft, chez qui les joueurs préfèrent s’en remettre au Game Pass via différentes plateformes.

Une autre chose que je n’ai cessé d’entendre à la GDC, c’est ‘qu’est-ce qui se passe avec la Xbox ?’ Parce que, bien sûr, du point de vue de Xbox, il s’agit de développer le marché grâce à d’autres plateformes, services, etc. Il ne s’agit pas uniquement de la console sous la télévision, et en fait, cette console sous la télévision ne représente probablement qu’une très petite partie de leur activité. Mais du point de vue de leur partenaire, c’est un élément clé” déclare Chris Dring. Si la Xbox n’est plus une priorité pour Microsoft, pourquoi donc devrait-elle l’être pour les studios de développement ? Il est certain que la firme de Redmond joue à un jeu dangereux et que ses nouvelles ambitions pourraient lui coûter le soutien de grands acteurs de l’industrie. Les prochaines années s’annoncent donc décisives pour l’avenir du constructeur sur le marché. Affaire à suivre.

🟣 Pour ne manquer aucune news sur le Journal du Geek, abonnez-vous sur Google Actualités. Et si vous nous adorez, on a une newsletter tous les matins.

You May Also Like

More From Author