Les nouveautés films et séries à voir sur Netflix du 1er au 7 décembre 2023

8 min read

Netflix balance nombre de films et séries dans son catalogue chaque semaine, sans qu’on les remarque ou que la plateforme ne l’annonce officiellement. Écran Large revient sur les nouveautés ajoutées par Netflix du 1er au 7 décembre 2023, films et séries confondus dans une liste non exhaustive.

Quels sont les films et les séries à ne pas manquer cette semaine sur la plateforme de streaming ?

 

BRICE DE NICE

Déjà disponible sur Netflix – Durée : 1h38

 

Brice de Nice : Photo Jean DujardinIl vient casser tout le monde sur Netflix

 

De quoi ça parle ? Il baigne dans l’argent. Il est odieux. Il fréquente les soirées branchées et joue les surfeurs. Quand il se retrouve sans le sou, le retour à la réalité est brutal. Et burlesque !

Pourquoi il faut le regarder ? Impossible de passer à côté de Brice de Nice, le légendaire surfeur blond incarné par Jean Dujardin. Impossible également de passer à côté de ses répliques cultes, comme le fameux « J’t’ai cassé », que plein d’enfants ont imité dans les cours de récré sans trop savoir d’où ça venait. Avec ce premier long-métrage, cet éternel ado connaît pour la première fois de vrais ennuis, après avoir perdu tout son argent. Il se retrouve alors balloté de situation burlesque en situation burlesque (braquage de banque, course poursuite avec la police…).

Raconter une longue histoire sur un personnage apparu dans des sketchs aurait pu être difficile. Mais le fait est que Brice de Nice propose tellement d’idées absurdes en si peu de temps qu’il est difficile de s’ennuyer devant cette comédie devenue culte.

 

CHRONICLE

Déjà disponible sur Netflix – Durée : 1h24

 

Chronicle : photo, Dane DeHaanRegard caméra

 

De quoi ça parle ? Après avoir été en contact avec une mystérieuse substance, trois lycéens se découvrent des super-pouvoirs.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que son réalisateur Josh Trank fait partie de ces gaillards qui se sont frottés à la grosse machine hollywoodienne. Et avant d’exploser en plein vol dès son premier film de franchise, le génialement schizophrène Les 4 Fantastiques, le bonhomme avait prouvé en 2012 qu’il était pétri de talent pour moderniser les vieux comics américains grâce à Chronicle, sorte de Superman qui tourne très mal.

Ce n’est pas le seul fait d’arme de cette relecture moderne de la mythologie du super-héros puisqu’il se pare d’un casting génial avec le sous-estimé Dane DeHaan (vu dans Oppenheimer en 2023) et le prolifique Michael B. Jordan (avant Creed). Chronicle a tout du faux blockbuster ingénieux (seulement 15 millions de dollars de budget), en plus d’être un digne héritier du found footage. Un film à (re)voir d’un cinéaste qui n’a pas donné de nouvelles depuis 2020 et l’annonce d’une série sur la CIA avec Tom Hardy (qu’il a dirigé la même année dans Capone).

 

FAST & FURIOUS 1 à 8

Déjà disponible sur Netflix – Durée : 1h40 en moyenne

Fast & Furious : photo, Vin Diesel, Paul WalkerMen in Black 

 

De quoi ça parle ? La nuit tombée, Dominic Toretto règne sur les rues de Los Angeles à la tête d’une équipe de fidèles qui partagent son goût du risque, sa passion de la vitesse et son culte des voitures de sport lancées à plus de 250 km/h dans des rodéos urbains d’une rare violence.

Pourquoi il faut les regarder ? Parce qu’on aime les grosses voitures, les explosions, les flingues, Paul Walker, Vin Diesel et Dwayne Johnson (qui met du temps à arriver, mais qui rend le 5 si jouissif et parfait). On nous dira que ce n’est pas du grand cinéma, on répondra que si : Fast & Furious c’est génial et certains films sont si drôlement débiles qu’ils sont sûrement meilleurs que ceux de votre saga préférée. Et franchement, un marathon des 8 en un seul week-end, ça fait rêver, non ?

En plus, on évite les pires : ceux sortis après 2017 n’étaient pas au niveau des autres. Et on vous fait une confidence : pas besoin de regarder 2 Fast 2 Furious, qui n’est franchement pas dingue non plus. À part ça, foncez. Les films remplissent parfaitement leur objectif et nourriront à la perfection votre faim de gros films d’action à prendre au 3e degré.

 

Pokémon : Détective Pikachu

Déjà disponible sur Netflix – Durée : 1h45

 

Détective Pikachu : photoPika ! Pika !

 

De quoi ça parle ? Dans un monde où humains et Pokémon coexistent, un détective fait équipe avec le fils de son partenaire introuvable pour élucider le mystère de sa disparition.

Pourquoi il faut le regarder ? Avec Pokémon : Détective Pikachu, les monstres de poche font leur entrée dans le monde du live action (après les jeux vidéo et l’animation). Si l’intrigue suit une enquête des plus classiques, c’est forcément un immense plaisir pour les fans de voir Pikachu, Bulbizarre, Ronflex et tant d’autres créatures, évoluer dans un univers en prises de vue réelles, pour apparaître plus vrais que nature. Surtout que le film s’éloigne grandement de l’imagerie toute kawaii de la franchise, pour embarquer nos personnages dans des ruelles sombres, douteuses et bien plus proches de la noirceur du monde réel.

Avec en plus Ryan “Deadpool” Reynolds pour incarner Pikachu, le film a de quoi offrir un bon petit divertissement, en s’adressant à chaque membre de la famille. C’est une étape indispensable dans la quête de tout jeune dresseur.

 

UNE AFFAIRE DE Détails

Disponible le 2 décembre 2023 sur Netflix – Durée : 2h08

 

Une affaire de détails : photo, Denzel Washington, Rami MalekSeven 7

 

 

De quoi ça parle ? Deke, shérif adjoint du comté de Kern, victime récemment d’un burn-out, doit faire équipe avec le détective du LASD, Baxter, afin de retrouver un tueur en série.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que même si Une affaire de détails ne brille pas par son originalité, il singe avec passion l’esthétique (voire les codes) du Seven de David Fincher et tout son sillon cinématographique et sériel (Le Collectionneur, Prisoners ou encore True Detective). Plus encore, le cinéaste américain John Lee Hancock (réalisateur du mésestimé Dans l’ombre de Mary en 2013) s’entoure d’une jolie distribution.

Dans Une affaire de détails, on retrouve non seulement Rami Malek (dans un rôle d’enquêteur qui le met réellement à contribution), mais aussi Denzel Washington qui donne ses traits à un vieux shérif crédible et incisif. Ils devront enquêter en grande partie sur un suspect interprété par Jared Leto pour finalement être confronté à toute une galerie de personnages. Une affaire de détails n’a donc rien de surprenant, mais pour un petit polar du dimanche soir, il peut amplement faire l’affaire.

 

PAX MASSILIA

Disponible le 6 décembre 2023 sur Netflix – Durée : 6 épisodes de 52 minutes

 

 

De quoi ça parle ? Alors qu’un violent dealer tente de prendre Marseille, un flic aux méthodes douteuses et son équipe de têtes brûlées accueillent une nouvelle recrue, qui n’est pas là par hasard.

Pourquoi il faut la regarder ? Parce que depuis qu’il communique sur sa série Pax Massilia, Olivier Marchal affirme qu’il n’a pas voulu montrer Marseille sous son plus mauvais jour. Ça va nous changer de Bac Nord et des hurlements de Gilles Lellouche, même si le film avait son charme. Pax Massilia nous plonge au cœur de la cité phocéenne pour une histoire de drogue qui a tout pour nous séduire.

Des flics un peu tarés dépassés par les événements, un ancien baron de la drogue qui tente de reprendre ce qui lui est supposément dû… Olivier Marchal revient avec ce qu’il sait faire : un polar violent et marqué par une bande de personnages corrompus. On aime Olivier Marchal, on aime Marseille et on aime les bastons et les fusillades : on va donc regarder Pax Massilia.

 

39-45 : L’humanité en guerre

Disponible le 7 décembre 2023 sur Netflix – Durée : 10 épisodes de 50 minutes

 

39-45 : L'humanité en guerre : photo, 39-45 : L'humanité en guerreLe conflit le plus meurtrier de l’histoire

 

De quoi ça parle ? Dans cette série documentaire, des images d’archives retravaillées et des témoignages des deux côtés du conflit vous font vivre la Seconde Guerre mondiale comme jamais auparavant.

Pourquoi il faut la regarder ? Parce que c’est réalisé par Rob Coldstream aux manettes de The Trump Show en 2020 pour la BBC qui documentait comment l’ancien président des États-Unis à réutiliser ses méthodes de gouvernance issues de ses affaires et de son émission de téléréalité.

De fait, ce vétéran du documentaire a le sens du rythme et du divertissement ludique. Dans 39-45 : L’humanité en guerre, les images d’archive sont (très) impressionnantes et servent une immersion au coeur des combats. La narration en voix off est assurée par John Boyega (Star WarsSmall Axe). 

MAIS AUSSI…

Sweet Home, Épouse-moi mon pote, De bons voeux, Noël sous les bravos, Noël est servi, Noël comme si de rien n’était…

You May Also Like

More From Author