les premiers retours annoncent un film incroyable (et risqué…)

3 min read

Le nouveau film de Francis Ford Coppola, “Megalopolis”, a été montré lors d’une première projection privée à Los Angeles. Et les premiers retours indiquent qu’on peut s’attendre à un film épique dont le geste artistique est vraisemblablement génial, le film pourrait néanmoins avoir des difficultés à trouver un distributeur…

Megalopolis, le retour de Francis Ford Coppola

C’est enfin l’aboutissement d’un projet né dans les années 80, et pour lequel Francis Ford Coppola a consacré une grande partie de sa fortune personnelle – avec un coût de production auto-financée de 120 millions de dollars -. Beaucoup d’argent, beaucoup de temps, de difficultés et d’obstacles, mais il y est arrivé : Megalopolis, nouveau film du légendaire réalisateur d’Apocalypse Now et de la trilogie Le Parrain, est enfin terminé et a été montré.

Tournage de Megalopolis
Tournage de Megalopolis

C’est ainsi au matin du 28 mars 2024 que s’est tenue la toute première projection du nouveau film de Francis Ford Coppola, devant une assistance composée d’amis, de membres de sa famille, et de tout ce qu’Hollywood compte de décideurs. En effet, auto-financé et décrit comme un geste créatif sans compromis, Megalopolis n’a pas encore de distributeur. Se trouvaient ainsi et entre autres dans le public Pam Abdy (Warner Bros. Pictures), Ted Sarandos (Netflix), Tom Rothman (Sony Pictures), Daria Cercek et Marc Weinstock (Paramount Pictures), David Greenbaum (Walt Disney Studios).

Artistiquement formidable, commercialement risqué

Un double consensus s’est dégagé à l’issue de la projection de Megalopolis. Celui-ci, selon Mike Fleming Jr. de Deadline, est un film d’une ambition folle, parfait pour un écran IMAX, et couvrant plusieurs thèmes complexes sur un temps relativement court (le film dure 133 minutes). Tout le monde semble ainsi s’accorder à reconnaître que le génie de Francis Ford Coppola est à l’oeuvre dans Megalopolis. Suffisamment pour que le Festival de Cannes, la Mostra de Venise, Telluride et Toronto se pressent à la porte du cinéaste pour le présenter. Mais Francis Ford Coppola souhaite cependant s’associer avec un distributeur avant de le présenter dans un festival, et c’est là que ça coince…

You May Also Like

More From Author