Les prix des forfaits risquent d’exploser chez ces trois opérateurs à partir de cette date

3 min read

Le prix de la majorité forfaits internet va probablement grimper dans les prochaines semaines. La hausse s’annonce très importante.

Alors que les Français se préparent déjà à la hausse des prix de l’électricité, annoncée il y a quelques jours, une autre mauvaise nouvelle risque bien de faire grincer des dents. L’opérateur de télécoms Orange vient d’annoncer que le coût d’utilisation de ses infrastructures va s’envoler dans les prochaines semaines. La hausse s’annonce conséquente : le coût va très prochainement augmenter de 67 à 72% ! Les tarifs avaient déjà augmenté de 40% entre 2021 et 2022 et Orange estime qu’ils grimperont encore  de 22% à 28% en 2025. De quoi rendre la situation intenable pour de nombreux opérateurs et donc une hausse des prix inévitable pour le consommateur final…

Concrètement, Orange permet aux autres gros opérateurs (SFR, Bouygues Telecom, Free), ainsi qu’à des entreprises plus petites, d’utiliser ses câbles et ses fourreaux hérités de l’ancien France Télécom, pour passer leurs lignes de fibre optique. Le tout en échange d’une rémunération. Et c’est elle qui va s’envoler dès le premier trimestre. Une date a même été fixée par Orange pour la hausse de ses tarifs : le 1er mars. Ses clients doivent donc trouver en urgence des solutions pour compenser ce surcoût qui va peser sur leur budget.

Les trois principaux clients d’Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free, sont concernés au premier chef et pourraient bien être tentés ou contraints de répercuter très vite cette hausse sur leurs abonnés à la fibre. Des opérateurs ont déjà indiqué au Monde être contraints de “revoir dans l’urgence” leur budget annuel, l’un d’eux estime même le surcoût à près de 3 millions d’euros pour sa société.

La directrice de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse), a pour sa part rappelé que ces hausses étaient prévues depuis longtemps et liées au déploiement général de la fibre optique sur le territoire français. Elle rappelle également que “le contrôle des tarifs est exercé par l’Arcep, et les prix validés seront connus le 1e février de chaque année”.

Une question reste cependant en suspens : si Orange augmente le tarif d’utilisation de son réseau aux autres opérateurs, en sera-t-il de même pour sa propre société ? Les utilisateurs abonnés à Orange ou Sosh pourraient bien être les seuls gagnants dans l’affaire et ne pas subir de hausse.

You May Also Like

More From Author