Les sushis sont bien meilleurs en suivant cette règle connue de tous les Japonais

3 min read

Les sushis sont bien meilleurs en suivant cette règle connue de tous les Japonais

Il existe un rituel précis pour manger des sushis, afin d’optimiser le plaisir gustatif.

Amateur de sushis, saviez-vous que les manger constitue tout un art ? Si leur dégustation s’est beaucoup démocratisée en Occident, la tradition nippone n’est pas toujours respectée dans les règles de l’art. Pour profiter de toutes leurs saveurs, il existe quelques rituels dont une règle d’or à respecter.

Au pays du Soleil Levant, les sushis sont un plat emblématique qui donne lieu à un rituel délicat de dégustation. Suivant la tradition japonaise, il existe bel et bien un ordre précis pour déguster les poissons, au plus grand bonheur de vos papilles. On veillera par ailleurs à tremper avec parcimonie le poisson dans la sauce soja, sans tremper le côté du riz, au risque de perturber l’équilibre des saveurs. Et on ne mangera qu’une fine lamelle de gingembre mariné entre deux sushis différents ou à la fin du repas car il permet de nettoyer le palais.

Ouvrez bien les yeux : la dégustation commence par le poisson blanc, puis le poisson argenté et se termine par le poisson rouge. Vous ne voyez pas comment les différencier ? Le rituel veut que l’on commence par le poisson le plus léger à base de poisson blanc, à la saveur délicate et légère comme la daurade ou la coquille Saint-Jacques, puis par le poisson au goût le plus fort et le plus aromatisé comme le thon, les crevettes et l’anguille, pour finir par le poisson le plus gras comme le saumon. Commencer par les sushis à faible senteurs permettra à la saveur des plus forts de ne pas prendre l’ascendant au niveau du ressenti en bouche. Enfin, le repas se termine toujours par le Sushi Tamago, celui à l’omelette, au goût plus doux voir sucré. Et si vous avez commandé des makizushi, ces sushis enroulés dans une feuille d’algue Nori, alors il faudra les manger à la toute fin.

Les poissons sont sortis quelques heures avant le service. C’est pourquoi, traditionnellement, les sushis ne se mangent ni chaud, ni froid, mais bien à température ambiante. Laissez tomber les baguettes, le sushi se mange traditionnellement à la main, en le plaçant entre le pouce, l’index et le majeur, afin d’en apprécier pleinement la texture. Si vous aimez les baguettes, rien ne vous empêche de les utiliser, mais veillez à ne pas les planter dans les sushis, ce serait un sacrilège, tout comme l’usage de la fourchette et du couteau ! Enfin, notez que le sushi est conçu pour être mangé en une seule bouchée, sans le croquer en plusieurs parties ! En évitant tous ces faux pas, vous êtes enfin prêt à savourer encore plus votre prochain plateau de sushis !

You May Also Like

More From Author