l’histoire improbable du vrai chanteur de Boney M.

3 min read
Crédits photo : Abaca

Vous ne connaissez probablement ni son visage ni son nom mais sans aucun doute sa voix. Frank Farian est mort à 82 ans, comme l’a annoncé sa famille ce mardi, à son domicile de Miami. Si les causes de son décès n’ont pas été révélées, il avait subi une greffe de valve cardiaque courant 2022. Le producteur allemand est connu pour avoir lancé les carrières à succès des groupes Boney M. et Milli Vanilli, dont il était le véritable chanteur. Considéré comme l’un des pionniers de l’eurodisco, le musicien, de son vrai nom Franz Reuther, est le producteur allemand qui a connu le plus de succès dans le monde, tous ses travaux ayant généré un total de 800 millions de disques vendus aux quatre coins de la planète. Rien que ça ! Né en juillet 1941 à Kim, dans l’Ouest de l’Allemagne, Frank Farian a débuté sa carrière en 1961 en fondant le groupe de rock Frankie und die Schatten.

Le player Dailymotion est en train de se charger…

Deux groupes cultes… et deux supercheries !

C’est dans les années 1970 qu’il accède à la notoriété internationale en créant de toutes pièces le groupe disco Boney M. Frank Farian écrit et chante lui-même les innombrables tubes de la bande, de “Daddy Cool” à “Ma Baker” en passant par “Rivers of Babylon”, “Sunny” ou “Rasputin”, mais ne se met pas sous le feu des projecteurs. Ainsi, ce sont les quatre membres du groupe qui sont mis en avant, dont le leader et danseur Bobby Farrell, souvent pris à tort comme l’interprète des hits de Boney M. Une supercherie qu’il réitère à la fin des années 80 en formant Milli Vanilli. Le duo formé par Fab Morvan et Rob Pilatus connaît un énorme succès en 1989 avec le tube “Girl You Know It’s True” et l’album du même nom, qui se vend à plus de 10 millions d’exemplaires.

Mais à l’été 1989, le pot aux roses est découvert : lors d’un concert, la bande-son dérape et les spectateurs découvrent que les deux “chanteurs” sont en play-back. Dans la foulée, Frank Farrian révèle que les voix de Fab Morvan et Rob Pilatus n’étaient pas celles qu’on entendait sur l’album ni pendant les concerts, mais celles de plusieurs chanteurs de studio comme Brad Howell, Charles Shaw ou John Davis. Le scandale est tel que le Grammy Award remporté par le duo leur est retiré ! En 1991, un album sortira sous le nom de scène The Real Milli Vanilli avec les véritables chanteurs, mais celui-ci sera un échec. Cette histoire, considérée comme la plus grande supercherie de l’histoire de la musique, a récemment fait l’objet d’un documentaire sur Paramount+. Au fil de sa carrière, Frank Farian a également travaillé avec Meat Loaf, Stevie Wonder ou Terence Trent d’Arby.

You May Also Like

More From Author