Louane reprend du Jacques Brel en piano-voix, et c’est magnifique (VIDEO)

3 min read
Crédits photo : France 3

45 ans après sa mort, Jacques Brel continue de vivre à travers ses chansons mythiques comme “Ne me quitte pas”, “Amsterdam” ou “Vesoul”, que la nouvelle génération se plaît à réinventer. Le mois dernier à la “Star Academy”, c’est le titre “Ces gens-là” qui a touché les téléspectateurs en plein coeur grâce à une reprise intense signée Julien. Sous la supervision de sa fille France Brel, qui dirige la fondation Jacques Brel, France 3 consacrait cette semaine une émission spéciale à l’icône belge, intitulée “Une journée avec Jacques Brel”. Entre Bruxelles, Roubaix et Paris, le musicien Gaëtan Roussel a emmené le public sur les traces de l’icône en invitant une poignée d’artistes dans les lieux qui ont marqué sa vie. Parmi eux ? Thomas Dutronc, Elodie Frégé, Dave, Charlie Winston, Mentissa, Kad Merad, Alain Souchon ou encore Salvatore Adamo, mais aussi Louane. « Je crois que j’ai découvert Jacques Brel en cours de chant autour de huit ou neuf ans. Pour justement apprendre, apprendre ce que c’était d’interpréter. Pour apprendre ce que c’est l’émotion, pour apprendre ce que c’est de jouer et de partager la musique avec les gens. J’étais toute petite » a-t-elle raconté au chanteur de Louise Attaque.

Le player Dailymotion est en train de se charger…

“Avec Brel, on est toujours pris dans l’histoire”

C’est donc durant cette leçon de musique que Louane, doublement nommée aux Purecharts Awards 2024, a interprété une chanson de Jacques Brel pour la toute première fois. « Ce qui est dingue dans les chansons de Brel, c’est qu’à chaque fois, c’est une histoire. Il te prend parce qu’il te raconte quelque chose. Peu importe que ce soit quelque chose de très touchant, comme il savait le faire, hyper intense et hyper prenant, ou que ce soit des chansons plus sarcastiques. On est toujours pris dans l’histoire » souligne l’interprète de “Secret”, que l’on retrouve pour cette émission dans un bel hôtel particulier de Paris. France Brel raconte qu’à son arrivée dans la capitale, son père était « habité par des sentiments de solitude et d’indifférence ». Mais des rencontres heureuses vont lui « ouvrir des portes » : « Quand mon père part pour Paris, ce n’est pas parce qu’il recherche le vedettariat, ce n’est pas pour gagner de l’argent. C’est pour raconter des histoires en chansons et surtout écrire pour les autres. À ce moment-là, il ne sait pas exactement tout ce qui est en lui… ».

A LIRE – Louane : une tournée des Zénith pour ses 10 ans de carrière

“Ça fait du bien d’être amoureux”

Accompagnée d’un pianiste et d’un guitariste, Louane a décidé de se pencher sur un titre méconnu du répertoire de Jacques Brel : la chanson “Le prochain amour”, parue en 1961 sur l’album “Marieke”. « J’adore la façon dont Brel représente l’amour comme un échec absolu, quoi qu’il arrive. Je trouve que c’est hyper beau. Cette chanson dit qu’en fait, même si on sait que c’est voué à rien, l’important c’est que ça fait du bien d’être amoureux. Du coup, on se lance quand même » assure la future jurée de “Popstars”. Un « très beau message » qui prend tout son relief dans la voix gracile de Louane, qui confère une douceur intemporelle à cette reprise splendide, tout en délicatesse. Les frissons !

You May Also Like

More From Author