Macron pressé de remplacer Borne ? Un remaniement envisagé dès ce week-end

3 min read

Macron pressé de remplacer Borne ? Un remaniement envisagé dès ce week-end

Le gouvernement d’Elisabeth Borne fait face à des rumeurs de remaniement après la tourmente politique provoquée par la loi sur l’immigration. La Première ministre pourrait même quitter Matignon.

Après douze mois politiquement tumultueux, Elisabeth Borne pourrait quitter Matignon. Si la cheffe de gouvernement est restée en poste malgré deux lois adoptées dans la douleur : une réforme des retraites contestée dans la rue par des centaines de milliers de manifestants, et une loi sur l’immigration qui a fracturé sa majorité, Emmanuel Macron a pris la décision “d’appuyer sur le bouton”, selon un membre du gouvernement auprès de BFMTV.

Le “nouveau cap” promis par Emmanuel Macron et l’absence de Conseil des ministres mercredi continuent d’alimenter les spéculations autour d’un possible remaniement du gouvernement, voire d’un nouveau titulaire à Matignon. Lors de ses voeux, le chef de l’Etat a dit sa “détermination” à encore “agir” en 2024, après avoir remercié “tout particulièrement” la cheffe du gouvernement et ses ministres pour leur engagement. Elisabeth Borne, qui avait dit avoir “le sentiment du devoir accompli” après l’adoption de la controversée loi immigration, a assisté depuis ce lointain territoire aux voeux d’Emmanuel Macron mais n’a pas souhaité les commenter.

“Ça ne matche pas avec Macron”

Pour le remaniement, la fenêtre de tir choisie par le président pourrait intervenir dès ce vendredi 5 janvier, après l’hommage national à Jacques Delors. Si le chef de l’État a bien déjeuné avec sa Première ministre, mercredi, “il n’a rien laissé transparaître”, assure ainsi un lieutenant macroniste. “Il n’y a plus d’enjeux sur son maintien, dans la mesure où elle a battu le record d’Édith Cresson”, avance un proche du président. L’ex-Première ministre de François Mitterrand était restée en poste à peine dix mois tandis qu’Élisabeth Borne est à Matignon depuis presque vingt mois. “Ça ne matche pas avec Macron”, résume un autre membre du gouvernement.

Pour la remplacer, plusieurs noms sont évoqués dans les couloirs de l’Élysée. Le favori pourrait être Sébastien Lecornu. L’actuel ministre de la Défense, correspond au profil recherché par le chef de l’Etat. “Emmanuel Macron veut un super dircab, il ne fera pas d’ombre au président et il parle aux élus. C’est le portrait idéal”, estime un membre du gouvernement auprès de la chaîne d’information. Parmi les autres profils, ceux de Bruno Le Maire, de Richard Ferrand et de Julien Denormandie sont évoqués.

You May Also Like

More From Author