malade, Salvatore Adamo fait le point sur son état de santé

3 min read
Crédits photo : Bestimage

Ceux qui espéraient revoir Salvatore Adamo sur scène devront prendre leur mal en patience. Après le Grand Rex à Paris, puis Roubaix, Mons, Liège, Ostende et même Barcelone, ses prochains concerts prévus à Mérignac et au Cirque Royal à Bruxelles ont été annulés. Il en est de même pour ses dates prévues à Roubaix, Nantes et à Paris au Grand Rex puis à l’Olympia, entre janvier et mars prochains. Depuis quelques mois, l’interprète de “Tombe la neige” est atteint d’une congestion pulmonaire et il lui faut plus de temps que nécessaire pour se remettre d’aplomb. « Mon frère va mieux. Il n’est pas alité, il se repose chez lui, mais cela prend beaucoup de temps de retrouver son souffle. Ce n’est pas rien, ce qu’il a eu » avouait même son frère Giovanna aux médias belges. Aujourd’hui, c’est Salvatore Adamo qui prend la parole dans un long message publié sur son compte Facebook.

Le player Dailymotion est en train de se charger…

“Rassurez-vous, je peux encore chanter”

Souhaitant la bonne année à son public, et surtout la santé (« priorité absolue »), l’artiste de 80 ans révèle tout d’abord qu’il prépare bel et bien un nouvel album, quelques mois après la sortie d’un disque de reprises confectionné avec Stephan Eicher. « Rassurez-vous, je peux encore chanter. J’ai déjà enregistré quelques-unes des voix de mon nouvel album » détaille-t-il : « Le problème est la durée. Entre chanter deux ou trois chansons en studio, par jour, et assurer un concert de plus de deux heures… Il y a un grand pas que j’espère franchir au plus tôt. Mais je dois être patient ». Concernant son état de santé, Salvatore Adamo assure avoir « de bons médecins » qui lui conseillent « de ne pas brusquer les choses » : « Je veux les respecter en leur obéissant, c’est ma façon de les remercier, comme je vous remercie de vos voeux de rétablissement, qui m’invitent unanimement à être patient, justement, et vous avez tous raison ».

“Je suis sur la bonne voie”

« Bien entendu vous me manquez, mais je ne voudrais pas me présenter devant vous en dosant mes efforts. Vous me connaissez, je ne suis pas moi-même si je ne me donne pas à fond » poursuit-il, voulant que ses retrouvailles avec le public « soient une fête, un plaisir comme d’habitude, sans bémols, sans prudence imposée, sans mesurer [ses] efforts ». Et les nouvelles sur sa santé sont plutôt bonnes : « Les symptômes de mon oedème pulmonaire disparaissent lentement mais sûrement. Je travaille à la récupération de mon énergie et de mon souffle avec un kiné. Je suis sur la bonne voie mais je dois respecter le temps, c’est lui qui impose son rythme ».

Ainsi, Salvatore Adamo doit remonter sur scène le 5 mai prochain à Mons, « là où tout a commencé » pour lui. « Je suis désolé des inconvénients d’annulation de voyages et autres que j’ai pu vous causer. Merci de votre amicale compréhension et de la patience, la vôtre cette fois. Merci encore de votre fidélité et votre sympathie qui sont mes stimulants les plus efficaces. Je vous embrasse… pour terminer par une rime » conclut-il.

You May Also Like

More From Author