malgré la polémique, c’est officiellement un carton

3 min read

Un peu plus d’une semaine après son lancement, c’est l’heure d’un premier bilan pour Dragon’s Dogma 2. Et celui-ci se montre très bon, malgré des décisions peu heureuses de Capcom à sa sortie.

Nous apprenons d’ailleurs la nouvelle directement via un communiqué de presse de Capcom. Les Insurgés semblent donc avoir massivement répondu présents dans Dragon’s Dogma 2. Une plutôt bonne nouvelle pour une licence qui gagnait à être connu depuis ses débuts dans l’ombre en 2012.

Des millions d’Insurgés ont répondu à l’appel de Dragon’s Dogma 2

Les débuts de Dragon’s Dogma 2 ont clairement soufflé le chaud et le froid. D’un côté, le jeu s’est attiré la grogne des joueurs à cause de l’ajout de microtransactions dès sa sortie, ainsi que de gros problèmes de performance, visiblement à imputer en partie à non pas un, mais deux DRM. De l’autre, le titre de Capcom a été salué pour son approche très libre du monde ouvert et un gameplay faisant la part belle à l’expérimentation. Le système de Pions représente aussi clairement l’un de ses plus gros points forts.

Ainsi, le premier bilan autour de Dragon’s Dogma 2 s’avère globalement positif. Le géant japonais rapporte notamment que le jeu a dépassé le seuil symbolique des 2,5 millions de ventes. La répartition de ces chiffres entre les versions Steam, PS5 et Xbox Series n’a pas été précisée. En tout et pour tout, la licence Dragon’s Dogma semble bien se porter, avec au total 10 millions de copies écoulées. Ces chiffres recouvrent le premier opus, Dark Arisen et donc les 2,5 millions de ventes du deuxième opus.

Dragon's Dogma 2 Pion
Des millions de Pions et leurs maîtres Insurgés se sont lancés dans l’aventure. © Capcom

La nouvelle licence phare de Capcom ?

Dans bien des aspects, la licence Dragon’s Dogma est très chère au cœur de Capcom. Malgré le lancement du premier dans l’ombre d’un certain Skyrim, le géant japonais n’en a pas démordu. La sortie de Dragon’s Dogma 2 douze ans plus tard atteste de cette volonté, visiblement récompensée. Le studio a d’ailleurs avec ce jeu réalisé en quelque sorte un double exploit. Celui-ci a permis à la franchise de revenir sur le devant de la scène, et de tester les capacités du moteur propriétaire RE Engine pour rendre un vaste monde ouvert convaincant.

Fort de ces précieux enseignements, de nombreuses voies s’ouvrent à Capcom. Les fans du jeu ont d’ailleurs été sollicités pour déterminer l’avenir de la franchise. S’agissant des autres licences phares de Capcom, l’expérience engrangée sur Dragon’s Dogma 2 pourrait s’avérer riche de nombreux enseignements. Ceux-ci serviront notamment grandement au développement de Monster Hunter Wilds. Plus surprenant encore, Resident Evil 9 pourrait proposer une approche en monde ouvert du genre d’habitude claustrophobique du survival horror. Un nouveau cycle pour Capcom, sous l’égide du Dogme du Dragon ?

You May Also Like

More From Author