Nikki Haley peut-elle encore battre Donald Trump ?

3 min read

Nikki Haley peut-elle encore battre Donald Trump ?

Donald Trump a remporté une deuxième victoire aux primaires républicaines, dans l’État du New Hampshire, malgré les efforts de Nikki Haley.

Après sa victoire dans l’Iowa le 15 janvier dernier, l’ancien président américain a aussi remporté les primaires républicaines du New Hampshire ce mardi face à Nikki Haley, sa seule concurrente depuis le retrait de Ron DeSantis. Donald Trump a obtenu 54% des voix contre 44% pour Nikki Haley. Une victoire qui confirme les sondages qui le placent désormais comme “l’ultra favori” de ces primaires républicaines. 

Tout comme l’Iowa, le New Hampshire représente peu de délégués. 40 pour le premier et 22 pour le second sur les 1215 requis pour être nommé candidat du parti républicain. Pour l’heure, l’ancien président en détient 32 et son adversaire 16. Les résultats de ces Etats permettent de mesurer l’opinion et de donner le ton de la suite des élections. 

Cette défaite est cependant un revers considérable pour la rivale de l’ancien président après qu’elle a investi beaucoup de temps et d’argent pour convaincre les électeurs du New Hampshire. Elle avait même réussi à remporter lundi soir les six électeurs de la circonscription de Dixville Notch dans le nord de l’Etat. Malgré cette seconde défaite, la candidate a félicité Donald Trump pour sa victoire mais elle ne s’avoue pas vaincue et a rappelé que “cette course est loin d’être terminée”. Elle est convaincue qu”une “investiture de Trump serait une victoire pour Biden”.

La prochaine étape de ces primaires républicaines se jouera en Caroline du Sud, l’Etat d’où Nikki Haley est originaire. Les élections se tiendront le 24 février prochain. Même dans cet Etat dont la candidate a été la gouverneure, les sondages semblent donner l’avantage à l’ancien président américain. Une autre victoire de Trump pourrait être très significative si ce n’est décisive dans cet Etat : une défaite de l’ancienne gouverneure, sur ces terres, serait un désavoeu très fort. Ce scrutin aura lieu peu avant le “Super Tuesday”, un moment crucial des primaires. Pour cette journée qui aura lieu le 5 mars, des élections à la primaires sont organisées dans 15 Etats différents où seront répartis 874 délégués. Ce jour-là pourrait être le match décisif et final : un KO dans les urnes en faveur de l’ancien président pourrait finir de convaincre les électeurs encore hésitants de voter pour Donald Trump si sa rivale ne parvient pas à s’imposer.

You May Also Like

More From Author