Ninho conserve la main, Burna Boy brille, Imagine Dragons remonte en flèche

4 min read
Crédits photo : Montage Purecharts / DR

Basé sur les chiffres du SNEP et l’institut Official Charts Company, le Top Albums communiqué par Purecharts compile ventes physiques, téléchargements et équivalents ventes liés aux performances sur les plateformes de streaming, en incluant le back catalogue (albums ayant plus de 3 ans d’ancienneté).

Rien “NI” personne n’arrive à le déloger de la première place. Pour la huitième semaine non-consécutive, Ninho truste la première place du Top Albums avec son dernier album, récemment certifié disque de platine pour 100.000 ventes cumulées. Avec 5.600 nouveaux exemplaires écoulés, le rappeur accuse une légère baisse de 7% mais reste à distance de son principal concurrent, qui n’est autre que la clique de stars invitées sur la bande originale du film “Barbie”. Alors que le film dépasse désormais les 5,3 millions d’entrées en France, sa bande-son incluant Dua Lipa, Nicki Minaj ou Ryan Gosling séduit encore 3.600 résidents de Barbieland (-1%). Jul est immobile sur la troisième marche du podium avec “C’est quand qu’il s’éteint ?”, écoulé à 3.400 exemplaires (-5%), et devance le rappeur américain Travis Scott, dont le mastodonte “Utopia” regagne cinq crans pour se loger en quatrième position avec 3.300 fans au rendez-vous (+11%) pour la sortie de l’édition physique du projet. Le cinquième rang est occupé par Tiakola avec “Mélo”, qui recule d’un échelon pour seulement UNE vente d’écart avec Travis ! (+4%).

Le player Dailymotion est en train de se charger…

Burna Boy signe la meilleure entrée de la semaine

Sixième, The Weeknd continue de dominer la planète pop avec sa machine à tubes de 2020 “After Hours” (3.100 ventes, +2%), tandis que Burna Boy signe la meilleure entrée de la semaine. La star nigériane débarque en septième position avec “I Told Them”, un 8ème opus qui suscite la curiosité de 3.100 fidèles, presque exclusivement sur les plateformes de streaming. Désormais huitième, le rappeur Werenoi rétrograde de deux crans avec “Carré” et 3.100 ventes également (les écarts sont infimes), soit une légère hausse de 1%. Le top est 10 est complété par Aya Nakamura, qui descend de quatre étages avec la réédition de “DNK” et 2.800 vacanciers (-9%) encore sur le dancefloor – l’album vient d’ailleurs de franchir le cap des 100.000 ventes – et Gazo, dont la mixtape “KMT”, toujours très écoutée, motive 2.700 achats (+5%).

Michel Sardou plébiscité

Dans la suite du classement, l’effet Imagine Dragons se fait sentir ! La venue exceptionnelle du groupe de rock américain pour deux dates événement à Paris La Défense Arena occasionne un boost de ses ventes. Le double-album “Mercury” est 11ème du Top français avec 2.600 passages en caisses comptabilisés (+3%), tandis que son troisième opus “Evolve” (2017) bondit de la 80ème à la 17ème place : 1.900 rockeurs en herbe se sont ambiancés sur les tubes “Believer” et “Thunder”. Une augmentation de 97% ! “Origins”, paru en 2018, remonte pour sa part en 146ème position (677 ventes, +19 places). Parmi les nouveautés de la semaine, l’icône rock Alice Cooper signe une bonne opération puisque l’artiste américain est 24ème avec “Road” (1.700 achats). Avec sa voix de velours, la chanteuse canadienne Charlotte Cardin envoûte 1.200 mélomanes avec les superbes chansons de “99 Nights” tandis que Francis Cabrel séduit les nostalgiques avec le coffret “L’essentiel 1977-2017”, qui ré-entre en 95ème position. Enfin, la polémique entourant “Les Lacs du Connemara” et les propos de Juliette Armanet font les affaires de Michel Sardou. L’emblématique chanteur, qui a désamorcé la controverse, réapparait sur la 103ème marche avec l’anthologie “L’album de sa vie 100 titres”, qui comptabilise 887 ventes.

You May Also Like

More From Author