Ninho s’envole à Atlanta pour son clip “Blue story” avec Lil Baby

3 min read
Crédits photo : YouTube

L’année 2023 aura une nouvelle fois été un grand cru pour Ninho. L’artiste tricolore, seulement 27 ans au compteur, a continué de s’imposer un peu plus comme l’un des piliers incontournables de la scène rap française mainstream actuelle. Après une salve de freestyles explosifs et le single “25 G”, il a libéré “NI”, le quatrième album studio solo de sa carrière, en juin dernier, et le projet a passé huit semaines non-consécutives en tête du Top Albums. Une sortie qui, malgré des chiffres qu’il a lui-même jugé comme décevants dans un contexte très particulier, lui a permis de battre de nombreux records – il est tout simplement l’artiste avec le plus de morceaux certifiés de l’histoire de la musique française ! Avec ce succès en poche, il est même devenu le troisième plus gros vendeur de disques de l’histoire du rap hexagonal, délogeant du podium la légende Booba.

Le player Dailymotion est en train de se charger…

Une année 2023 bien remplie

Avec son dernier effort en date, écoulé à ce jour à plus de 175.000 exemplaires avec un disque de platine à la clé, Ninho a dévoilé toute son ambition internationale. Ainsi, il a convié les artistes nigérians Omah Lay et Ayra Starr respectivement sur les pistes “Bad” et “No Love”, le rappeur britannique Central Cee pour “Eurostar” – titre qui s’était alors emparé de la première place du Top Singles français – mais aussi la star américaine Lil Baby pour la chanson “Blue story”. Un featuring nostalgique à souhait qui vient tout juste d’être doté d’un clip mis en ligne sur YouTube.

Ce support visuel a été réalisé par Matéo Da Silva et Zaven. Il a été tourné à Paris mais aussi à Atlanta, berceau de la trap et ville dont est originaire Lil Baby. De quoi sublimer la production que l’on doit à PSK et Shayaa, avec des images sur lesquelles les deux rappeurs s’affichent ensemble face caméra, le tout entrecoupé de plans avec des décors locaux ainsi que des habitants de cette cité américaine. « Une journée de plus dans le ghetto, cagoulé, j’ai écoulé tout le stock / Beaucoup trop de kich’, trop d’seille-o, il n’y a même pas assez d’élastiques / Dans tous les cas, j’ai mon extendo sur moi, dis-moi, qui veut jouer au con ? / Et dans le dos, j’ai dix mille coups de schlass, un Lambo’ tout noir, devant le casino de Monte-Carlo / Il me faut un minimum avant que j’y aille, j’anticipe, je suis sorti ganté / Beaucoup de sacrifices, boy, beaucoup d’histoires, je finis la ‘teille, je vais te raconter » lâche le Français sur le refrain de ce titre au registre mélancolique. Ainsi, Ninho boucle parfaitement une année 2023 qui aura été, une nouvelle fois, particulièrement faste.

You May Also Like

More From Author