Paloma (Drag Race France) lance un appel à Mylène Farmer !

4 min read
Crédits photo : Bestimage / Gassian

Sacrée reine de “Drag Race France” saison 1 à l’été 2022, Paloma est petit à petit entrée dans le quotidien des Français. Apparue comme chroniqueuse dans “Quotidien” sur TMC ou “Bertrand n’a pas sommeil” sur France 2, la drag queen a mis ses talents de comédienne au service des séries “Balthazar” sur TF1 et “The Walking Dead : Daryl Dixon” dans le monde entier. Désormais, depuis six mois, elle brûle les planches à chaque représentation de son seule-en-scène “Paloma au PluriElles”, qui fait escale aux Folies Bergère à Paris les 11 et 12 avril prochains, et se joue en tournée dans toute la France jusqu’à la fin de l’année. Et plus si affinités ! En parallèle, l’artiste de 32 ans s’aventure dans la musique et vient de sortir son nouveau clip “P.A.L.O.M.A”, truffé de références à de nombreuses oeuvres comme “La fiancée de Frankenstein”, “Le cinquième élément” ou “Dégénération” de Mylène Farmer.

Le player Dailymotion est en train de se charger…

“Elle m’a écrit un petit mot “

« C’est une déclaration d’amour. (…) Pendant très longtemps, c’était honteux de dire qu’on aimait Mylène. Au lycée, les gens se foutaient de ma gueule mais moi, je le crie sur tous les toits ! C’est notre plus grande artiste en France. C’est la plus complète, celle qui a la plus grande longévité. Elle ne s’est jamais menti » rappelle Paloma dans une interview à paraître ce weekend sur Purecharts. Lors de la tournée “Drag Race France”, Paloma se présentait au public avec un numéro rendant hommage à son idole. Consciemment ou non, Hugo Bardin admet que la star de la chanson française l’a aidé à façonner son personnage. « Paloma c’est un peu ma Mylène. J’ai rêvé toute ma vie d’être Mylène Farmer. C’est pas juste l’extravagance, c’est pas juste être belle et rousse. C’était un peu une religion, quand j’étais petit, ado et même encore aujourd’hui. Elle m’a sauvé, Mylène ! Elle m’a ouvert un univers que je pensais être le seul à aimer. Pendant très longtemps, j’étais persuadé que personne ne connaissait Mylène Farmer à part moi. Ça a été assez dur de me rendre compte qu’elle était aimée par des millions de personnes, qu’il fallait la partager » rigole l’oiseau de nuit.

Avec Juliette Armanet ou Bilal Hassani, Paloma avait d’ailleurs pris part, en juin 2023, au concert consacré à Mylène Farmer par Radio France. Si les fans se demandent si l’iconique chanteuse a eu vent oui ou non de l’admiration de la drag queen pour son oeuvre, la réponse est… oui ! « Elle m’a écrit. Je sais qu’elle a vu “Drag Race France”, je sais qu’elle a suivi – de près ou de loin, je ne sais pas – mon travail et beaucoup de choses que j’ai pu faire l’année dernière. Je sais qu’elle a vu le concert de l’Hyper Weekend Festival. Elle m’a écrit un petit mot mais c’est resté très… pudique » révèle l’interprète de “Love l’artère”, qui n’a pas encore eu la chance de pouvoir lui parler en personne. « Et de toute façon, je n’ai pas envie de la rencontrer comme ça, pour jouer le fan. Pas du tout ! Il ne faut pas rencontrer ses idoles, il faut travailler avec » glisse Paloma, qui profite de cette entrevue pour lancer un appel : « J’aimerais beaucoup réaliser un clip pour elle. C’est un peu mon rêve ».

A LIRE – Mylène Farmer de retour au cinéma : son nouveau projet hollywoodien

Atout en sa faveur ? La drag queen, qui co-réalise son dernier clip dont elle a imaginé le concept, comprend parfaitement l’univers de la star. « J’ai été biberonnée à Mylène et de fait, on a des goûts en commun. (…) Les gens se moquaient d’elle en disant : “C’est une posture”. Je suis désolé, quand tu chantes “L’horloge” à 24 ans et qu’à 62 ans tu refais une référence à Baudelaire, c’est que tu es cohérente dans ton travail. C’est quelqu’un de pointu et sans compromis dans son travail. Je trouve ça hyper punk d’être Mylène Farmer, en fait » résume Paloma. En juin dernier, elle était aux premières loges pour assister au lancement de la tournée pharaonique “Nevermore 2023”. « J’ai vu la tournée déjà, le premier concert à Lille ! Mais je n’en ai vu qu’un seul. Par contre, je vais faire les trois au Stade de France » indique-t-elle avec impatience : « Ça va être grandiose ». Leur collaboration se matérialisera-t-elle à l’avenir ? A suivre…

You May Also Like

More From Author