pas si milieu de gamme

7 min read

La gamme S23 de Samsung s’agrandit. C’est devenu une habitude depuis quelques années, le fabricant coréen accompagne désormais ses appareils premium Galaxy d’une déclinaison FE (pour Fan Edition) légèrement plus abordable. Le principe reste toujours le même, puisque la marque reprend dans les grandes lignes le design et les fonctionnalités de ses ainés, tout en opérant quelques concessions sur sa fiche technique. Une formule qui jusqu’à présent s’est montrée plutôt convaincante : depuis le premier S20 FE, la marque semble avoir trouvé son équilibre, en commercialisant, en plus de son modèle Galaxy S standard, deux versions encore plus haut de gamme, et une configuration plus abordable.

Samsung S23 Fe (5)
© Journal du Geek

C’est donc depuis ce 8 décembre 2023, soit tout juste deux mois après la sortie des S23, S23+ et S23 Ultra, que le fabricant a lancé son modèle S23 FE. À moins de 700€, il tend à devenir un nouvel incontournable de la marque, mais aussi une porte d’entrée assumée vers sa gamme la plus prestigieuse.

Samsung Galaxy S23 FE
Dimensions – 158 x 76,5 x 8,2 mm
– 209 grammes
Écran – AMOLED Dynamic
– 6,4 pouces
– Définition Full HD+ (2400 x 1080 pixels)
– Rafraîchissement 60 à 120 Hz
Processeur Samsung Exynos 2200
Photo – Module principal
50 MP en f/1.8

– Module UGA
12 MP en f/2.2

– Module téléobjectif
8 MP en f/2.4, zoom optique 3x

– Module avant
10 MP en f/2.4

OS – Android 14
– One Ui 6.0
Batterie – 4500 mAh
– Recharge filaire 25 W
– Recharge sans fil 15 W
– Charge inversée Powershare
Connectiques – Pas de microSD
– 5G
– Wi-Fi 6E
– Bluetooth 5.3
– NFC
– IP68
– Lecteur d’empreinte sous l’écran
Prix et disponibilité – Sortie le
– 8+128 Go à 699€
– 8+256 Go à 759€

Design et écran : comme un air de famille

Le S23 FE et ses 6,4 pouces de diagonale se positionnent à mi-chemin entre les 6,1 pouces du Galaxy S23 et le 6,6 pouces du Galaxy S23+. Pourtant, il est légèrement plus massif que le S23+. Rien de bien dérangeant à la prise en main, force est d’admettre que l’appareil profite des mêmes finitions premium de ses ainés. Ses arêtes saillantes ne laissent en revanche aucun doute quant à sa filiation. L’iPhone a relancé la mode des bordures plates, et la nouvelle gamme du constructeur coréen n’échappe pas à la règle.

Samsung S23 Fe (1)
© Journal du Geek

Dans le détail, le Galaxy S23 FE s’impose comme un objet réussi. Sa coque en verre aurait sans doute mérité d’attraper un peu moins les traces de doigts, mais le téléphone profite d’un bel écran AMOLED 2340×1080 pixels FHD+ aux marges correctes, d’un discret poinçon central en guise de module photo avant, et de deux boutons sur son côté droit, qui viennent se positionner naturellement sous le pouce. À l’arrière, le dos unibody s’offre trois capteurs photos sur lesquels on reviendra. Ces derniers sont plutôt imposants, et rendent le téléphone instable lorsqu’il est posé. Qu’il s’agisse de confort ou de sécurité, il faudra sans doute opter rapidement pour une coque de protection, ce qui aura pour effet d’alourdir encore l’appareil. C’est dommage.

Rien à signaler en revanche en matière d’affichage : avec son taux de rafraîchissement adaptatif jusqu’à 120 Hz, et son affichage profond des noirs autant que des couleurs, la luminosité du smartphone est très satisfaisante, même en plein jour. Pas de doute, Samsung sait y faire.

Bon appareil photo, puissance modérée

Sous le capot, on retrouve un processeur Exynos 2200, déjà à l’œuvre sur le Samsung Galaxy S22 sorti l’année dernière. Ce rétropédalage n’a rien de surprenant de la part du fabricant. Il faut bien faire quelques concessions pour baisser le prix du FE, et force est d’admettre que le SoC tient toujours la route en 2023. Évidemment, il souffre de la comparaison avec les Snapdragon 8 Gen 2 qui alimentent désormais la gamme S23, mais force est de constater qu’il ne démérite pas. Ajoutez à cela 8 Go de RAM et 128 ou 256 Go de stockage non extensible en fonction des versions, et vous obtenez un smartphone solide, à la configuration bien dodue. Le téléphone est notamment capable de supporter le Wi-Fi 6E, la 5G, le Bluetooth 5.3 et le NFC. Il offre aussi un capteur d’empreinte sous l’écran qui nous a semblé très réactif lors de notre test.

Samsung S23 Fe (6)
© Journal du Geek

Si le smartphone est contraint de faire quelques compromis sur la fiche technique, il s’illustre en revanche par ses performances photo. À l’arrière, on retrouve un triple module avec téléobjectif de 8 MP, F/2.4. En guise de capteur principal, Samsung mise sur un grand-angle de 50 MP avec technologie Dual Pixel et F/1.8. Pour compléter le tout, un appareil ultra grand-angle de 12 MP en F/2.2 permet une très bonne prise en charge de l’environnement extérieur, même en faibles conditions de luminosité. Des qualités que l’on réserve habituellement aux modèles plus haut de gamme, et qui font plaisir à voir sur le smartphone. On retrouve même un mode Pro, qui autorise des réglages manuels et un mode Vue réalisateurs pour filmer vos meilleurs souvenirs. Au quotidien, cela suffira amplement, à condition de ne pas trop insister sur le mode nuit.

À l’avant, le smartphone signe un module de 10 MP en F/2.4 permettra de réaliser des photos tout à fait correctes, quoiqu’elles aussi un peu timides de nuit ou en intérieur. Pas de quoi gâcher vos selfies pour la soirée du Nouvel An.

Autonomie et logiciel

En matière d’autonomie, le Galaxy S23 FE joue les bons élèves. Son taux de rafraichissement adaptatif n’est pas forcément le plus optimisé : contrairement au reste de la gamme, il oscille entre 60 et 120 Hz, sans jamais pouvoir passer sous cette barre minimale. Reste que sa batterie de 4500 mAh promettait de tenir toute une journée sans flancher, et que c’est une réussite. En couplant une grosse batterie à un processeur bon joueur, le smartphone ne nous a jamais lâché avant la fin de la soirée, à condition évidemment de se limiter à un usage classique (pas de jeu vidéo ni de vidéo pendant plus de deux heures). Impossible en revanche de tenir deux jours consécutifs, il ne faut pas rêver.

Samsung S23 Fe (10)
© Journal du Geek

Comme c’est désormais la norme, on ne retrouve pas de chargeur dans la boîte, mais le Galaxy S23 FE profite d’une charge rapide à 25 W, compatible avec le rechargement sans-fil 15 W et le Powershare (charge inversée). Lors de nos tests, nous avons pu récupérer 50% de batterie en 30 minutes, un score correct mais loin d’être impressionnant.

Côté logiciel, les habitués du géant coréen ne seront pas dépaysés. Le smartphone est livré avec Android 13 et son interface One UI 5.1 (lors de notre test, nous étions déjà sous Android 14 et One Ui 6). On ne s’attardera pas dessus, mais sans surprise, c’est une réussite. La surcouche est efficace, et malgré le nombre bien trop élevé d’applications préinstallées sur la machine, nous n’avons jamais été déçus du voyage. Il s’agit sans doute de l’interface la plus complète et la plus efficace existante sous Android, exception faite peut-être de celle proposée par les téléphones Pixel de Google.

Prix et disponibilité

Samsung S23 Fe (7)
© Journal du Geek

Deux configurations sont accessibles sur le Samsung Galaxy S23 FE : une avec 8 Go de RAM et 128 Go de stockage à 699€, et une à 8 Go de RAM et 256 Go de stockage proposée à 759€. C’est peut-être là que le bât blesse : le smartphone offre des performances de très bon milieu de gamme, mais s’affiche à des prix très (trop) élevés pour ce qu’il propose. D’autant plus que son prédécesseur, le Galaxy S23, est régulièrement en promotion, pour des prix parfois tout juste plus élevés, alors qu’il le surpasse en tous points.

You May Also Like

More From Author