Pierre Gagnaire, le juré star de Top Chef, a épousé une écrivaine à succès

3 min read

Pierre Gagnaire, le juré star de Top Chef, a épousé une écrivaine à succès

Le chef multi-étoilé Pierre Gagnaire, juré dans la brigade cachée de Top Chef, a épousé une écrivaine française bien connue.

Pierre Gagnaire, étoile du paysage culinaire français aux 13 étoiles Michelin, est un chef autant admiré par ses pairs que par les fans de gastronomie. Alors que le chef triplement étoilé occupe désormais la place de juré de la brigade cachée dans l’émission Top Chef 2024, ses apparitions dans l’émission culinaire de M6 lui valent régulièrement la sympathie des internautes. “Pierre Gagnaire élu le chef le plus gentil de France” ou encore “On devrait tous avoir un Pierre Gagnaire dans nos vies”, peut-on voir défiler sur le réseau social X, parmi les réactions des internautes après les premiers épisodes de Top Chef 2024.

Depuis près de 20 ans, Pierre Gagnaire partage la vie d’une écrivaine française qu’il a épousée en 2007. C’est elle qui a eu le coup de foudre pour lui en 2004, alors qu’il était marié mais malheureux en ménage… La rencontre s’est faite à Londres, alors qu’il sortait des cuisines de son restaurant Sketch. “Pour moi, ça a pris un peu plus de temps”, avait alors confié le chef à Gala.

L’écrivaine Sylvie Le Bihan, elle, était divorcée et avait déjà trois enfants. Elle vivait à Londres et se rendait régulièrement dans son restaurant, en habituée de son homard aux pommes de terre. “Je suis tombée amoureuse de la cuisine de Pierre avant de connaître l’homme”, avait-elle affirmé dans Closer. “Je lui ai demandé pourquoi il avait enlevé mon homard de la carte. Il avait changé la recette, c’était comme une déception amoureuse pour moi”, avait raconté l’écrivaine, avant de déclarer : “Il m’a dit qu’il n’aimait pas les habitudes. Et nous sommes tombés amoureux”.

Sylvie Le Bihan, qui deviendra sa femme, a été sa bouée de secours au moment où il devait se remettre d’une faillite après l’échec de son restaurant trois étoiles à Saint-Etienne. “Elle a vécu des choses bien plus graves que ce que j’ai pu affronter. Et elle a une telle joie de vivre malgré tout cela”, avait alors poursuivi le chef, dans son interview accordée au magazine féminin people Gala. L’écrivaine de 58 ans, qui a sorti son premier livre Petite bibliothèque du gourmand chez Flammarion en 2013 avec une préface rédigée par son mari Pierre Gagnaire, a en effet beaucoup fait parler d’elle suite à la sortie de son troisième roman en 2017, Qu’il emporte mon secret, où elle livre un témoignage poignant sur le viol collectif dont elle a été victime à l’âge de 16 ans alors qu’elle est monitrice de colonie de vacances.

Depuis ce roman encensé par la critique, Sylvie Le Bihan collabore sur de nombreux projets sur les violences faites aux femmes et aux hommes. En 2022, son roman Les sacrifiés au coeur de l’Espagne des années 1930 a été également remarqué, et même nominé lors des premières sélections du Prix Renaudot. En parallèle, depuis 2004, elle est également directrice de projets des restaurants Pierre Gagnaire à l’étranger. Dans les colonnes du Monde en 2019, elle avait confié que si “la cuisine n’a jamais été une évidence” pour elle, avec un quotidien chargé où elle avait l’habitude de manger sur le pouce, et ce depuis sa plus tendre enfance, ce n’est qu’après sa rencontre avec Pierre Gagnaire qu’elle s’est intéressée au monde de la gastronomie.

You May Also Like

More From Author