polémique après l’apparition d’un journal d’extrême droite en direct

3 min read
Crédits photo : Capture TF1

Que s’est-il passé samedi dans les coulisses de la “Star Academy” pour qu’un journal d’extrême droite apparaisse à 22h02 à l’antenne ? La société Endemol France, qui produit l’émission phare de TF1, a été sommée de présenter ses excuses dimanche au lendemain de la grande finale du télé-crochet, remportée par Pierre face à Julien à l’issue de trois heures de direct. La séquence polémique est intervenue lors d’un duo entre Patrick Fiori et le candidat perdant, qui ont repris “Que tu reviennes” sur un banc lors d’un tableau où les danseurs jouaient les figurants. Deux d’entre elles tenaient alors dans leur mains un journal que le spécialiste de l’extrémisme Tristan Mendès France a identifié comme Rivarol. « J’ai dû aller vérifier tellement c’est aberrant. Et oui, quelqu’un à “Star Academy” hier soir a donc eu l’idée de donner aux figurants un exemplaire (voire plusieurs) du torchon antisémite et raciste Rivarol (condamné plusieurs fois par la justice) » s’est offusqué l’enseignant et essayiste, captures d’écran à l’appui.

Le player Dailymotion est en train de se charger…

“En totale opposition avec nos valeurs”

Les exemplaires de Rivarol, publication connue pour ses propos antisémites, racistes, négationnistes et homophobes, que plus de 4 millions de téléspectateurs ont pu apercevoir sur le petit écran datent du 31 janvier 2024. Une telle exposition en prime-time sur TF1, la première chaîne d’Europe, pose donc question. Comment un dérapage de la sorte a-t-il pu se produire ? C’est ce que la boîte de production Endemol va tenter d’éclaircir. « La “Star Academy” est une grande émission familiale qui réunit tous les publics autour de valeurs de divertissement, de bienveillance et de cohésion. Nous regrettons et condamnons fermement qu’un journal de propagande, en totale opposition avec les valeurs de la “Star Academy”, soit apparu dans un tableau hier soir lors de la finale » écrit la société, qui détient aussi les marques “Les Douze Coups de midi”, “Drag Race Face” ou “LOL, qui rit, sort”, dans un communiqué officiel partagé sur les réseaux sociaux.

A LIRE – “Star Academy” : quel est le bilan d’audiences de la saison 11 ?

La société indique être « en train d’enquêter pour comprendre comment [ce journal] a été mis au cours de l’émission » et assure que « les sanctions nécessaires seront prises en conséquence ». « Nous présentons nos excuses aux téléspectateurs, aux artistes et aux élèves » peut-on lire en conclusion. Contactés par Libération, ni la société de production du show, DMLS TV, ni TF1 n’ont répondu aux sollicitations du quotidien.

You May Also Like

More From Author