pourquoi son nouvel album ne contient aucune chanson en anglais ?

3 min read
Crédits photo : Bestimage

Shakira prend sa revanche. Bafouée par les infidélités du footballeur Gerard Piqué, éprouvée par leur divorce, la superstar latine a décidé de mettre toute sa rancoeur dans ses chansons pour revenir plus forte avec son nouvel album “Las Mujeres Ya No Lloran”, littéralement “Les femmes ne pleurent plus”. Réglant ses comptes sur les titres féroces “Te Felicito” feat. Rauw Alejandro, “TQG” avec Karol G et surtout “Bzrp Music Sessions #53” (900 millions d’écoutes sur Spotify), la chanteuse tient à prouver qu’elle va de l’avant à travers 15 morceaux de résilience. « Je ne suis pas aussi fragile que je pensais l’être. J’ai toujours passé ma vie à craindre que des choses m’arrivent, qui me sont finalement arrivées toutes en même temps et que j’ai surmontées. Oui, mes jambes ont faibli, je suis tombée dans la boue, je me suis relevée et j’ai réalisé que je peux surmonter beaucoup de choses. Je n’ai pas seulement trouvé cette force en moi, je l’ai vu refléter chez d’autres femmes » explique sur RTL l’interprète de “El Jefe”.

Le player Dailymotion est en train de se charger…

“Je m’aime davantage qu’il y a 20 ans”

Musicalement, Shakira a pioché dans de multiples influences. A l’écoute de “Las Mujeres Ya No Lloran”, musique latine, pop-rock, électro et afrobeats s’entrechoquent pour former un cocktail pimenté. « C’est la mission fondamentale de l’artiste, se polir comme un diamant brut et briller de plus en plus. Avec chaque album, on peut continuer à créer, à expérimenter, à chercher. Je m’aime davantage en tant qu’artiste maintenant qu’il y a 20 ans » atteste la bomba latina, qui vient d’assurer, dans le cadre du marathon promotionnel autour de son disque, un concert gratuit à Time Square devant 40.000 passants médusés. Pour le compte de l’émission “The Tonight Show” avec Jimmy Fallon, la chanteuse a même fait passer ses hanches au détecteur de mensonges. Verdict : her hips don’t lie !

“Ecrire en espagnol, c’est la liberté totale”

Assez curieusement d’ailleurs, le 12ème album studio de Shakira ne renferme aucun chanson en anglais. Depuis son explosion sur la scène internationale en 2001 avec “Whenever Wherever” et l’album “Laundry Service”, l’artiste a pourtant habitué le public à jouer sur deux tableaux, comme en témoigne le succès des tubes “Underneath Your Clothes”, “Beautiful Liar” avec Beyoncé, “She Wolf”, “Waka Waka (This Time for Africa)”, “Can’t Remember to Forget You” avec Rihanna ou “Don’t You Worry” aux côtés de David Guetta et des Black Eyed Peas, pour ne citer qu’eux. Sur “Las Mujeres Ya No Lloran” pourtant, pas l’ombre d’un mot en anglais, à l’exception du couplet de Cardi B sur “Puntería”. Pour quelle raison ?

« C’est un plaisir de chanter en espagnol, c’est ma langue maternelle » explique très simplement Shakira, qui vouait, pour ce projet très intime, laisser parler son coeur en se rapprochant de ses racines : « Chanter en anglais est aussi une aventure à chaque fois que je le fais. Écrire en anglais est un défi intellectuel alors qu’écrire en espagnol, c’est la liberté totale » ajoute la star de 47 ans, qui se frotte notamment à la norteño cumbia sur “(Entre Parentesis)”, une collaboration avec Grupo Frontera.

You May Also Like

More From Author