Prospective 2024 : ces quelques MMORPG à suivre (ou non) en 2024

13 min read
Prospective 2024 : ces quelques MMORPG à suivre (ou non) en 2024

On connait la formule de Pierre Dac : « les prévisions sont difficiles, surtout lorsqu’elles concernent l’avenir ». Et dans une certaine mesure, l’adage semble plutôt adapté à l’industrie du jeu en ligne et du MMORPG : le secteur est souvent porteur de grandes promesses et pour autant, elles sont loin de toutes se concrétiser – parfois à regret quand un jeu ne se révèle pas à la hauteur des attentes, parfois avec un certain soulagement quand l’industrie cherche par exemple à imposer de nouveaux modèles économiques, et d’autres fois encore, on peine à classer ces promesses dans l’une ou l’autre catégorie – on pense par exemple à l’intelligence artificielle générative qui facilitera sans doute la création de contenu par les joueurs dans les univers virtuels mais fait planer un doute sur l’avenir des professionnels ; à la démocratisation du cloud gaming et à la dépendance que la technologie engendre ; ou encore aux jeux play-to-earn, très critiqués par les joueurs mais qui pourraient connaitre une résurgence sous l’impulsion de la Corée du Sud du président conservateur Yoon Suk-yeol, qui envisage d’assouplir sa législation sur les modèles économiques des jeux en ligne.

« Les prévisions sont difficiles », mais on peut néanmoins s’essayer à un peu de prospective plus spécifiquement en matière de jeux en ligne et MMORPG qui pourraient marquer (ou non) l’année 2024. Les quelques mois à venir sont porteurs de nombreuses promesses et certaines sont à même de piquer la curiosité des amateurs de jeux massivement multijoueurs. Quels seront donc les MMORPG à suivre au cours de cette année 2024 ? On s’essaie à un modeste tour d’horizon, très loin d’être exhaustif mais en piochant ici ou là les jeux massivement multijoueurs qui se démarqueront sans doute cette année, pour de bonnes ou mauvaises raisons.

Les MMORPG à suivre en 2024

Le développement d’un MMORPG prend du temps et plusieurs des jeux qu’on attend en 2024 en bêta ou en version commerciale ont déjà commencé se dévoiler en 2023. Pour des raisons différentes (ludiques ou commerciales), on imagine que certains justifient qu’on leur accorde une certaine attention cette année.

Pax Dei (MMORPG PC), en test en 2024

A_place_to_call_home.png

Encore relativement discret, Pax Dei pourrait se révéler l’une des surprises de taille de cette année 2024. D’abord parce que le studio Mainframe Industries réunit des vétérans de l’industrie du MMORPG (ayant notamment fait leurs armes chez CCP Games) et parce que le développeur peut compter sur des financements confortables – un savoir-faire et les moyens de le mettre en œuvre. Ensuite parce que fin 2023, les premiers tests du MMORPG sandbox ont fait forte impression : le studio a dévoilé une alpha très propre, accueillant derechef plusieurs dizaines de milliers de testeurs et sans clause de confidentialité – une réalisation technique plutôt efficace et des choix qui inspirent confiance. Et enfin, parce que les quelques pans de gameplay testés (peu ou prou la collecte de ressources et l’artisanat) dévoilent des intentions qui font la part belle aux interactions entre joueurs, qui tantôt devront œuvrer de concert, tantôt auront vocation à rivaliser entre eux. Les promesses devront évidemment encore se concrétiser, mais les premières bases jouables font assurément de Pax Dei un projet à suivre dans les mois à venir pour les amateurs de MMORPG.

Dune Awakening (MMO de survie PC), en test en 2024

Planète

Parmi ces MMORPG à suivre, on peut sans doute aussi mentionner Dune Awakening, développé par Funcom. Alors certes, on connait le développeur norvégien pour ses difficultés à peaufiner ses titres sur un plan technique ou même à produire du contenu à un rythme suffisamment soutenu pour rassasier les joueurs. Pour autant, on connait aussi sa capacité à immerger les joueurs dans des mondes à l’atmosphère particulièrement soignée, à nous embarquer dans des récits denses et complexes, ou encore à imaginer des enjeux dramatiques riches. Gageons que l’univers de la licence Dune s’y prête tout particulièrement – avec la planète Arrakis comme décor, la base narrative imaginée par Frank Herbert (même si le jeu déploie une histoire originale) et des conflits politiques intenses entre factions pour nourrir le gameplay. Les premiers tests de Dune Awakening ont débuté en décembre 2023, ils doivent se poursuivre en 2024 pour accueillir de plus en plus de joueurs. Ne serait-ce qu’au regard du poids de la licence et de l’expérience de Funcom, Dune Awakening suscitera forcément une certaine curiosité en 2024.

World of Warcraft: The War Within (MMORPG PC), lancement fin 2024

WorldSoul Saga

On peut difficilement passer à côté de The War Within, le premier volet de la trilogie de mises à jour à venir de World of Warcraft. L’extension est attendue en fin d’année (peu ou prou pour le vingtième anniversaire de WoW) et est présentée comme le commencement d’une nouvelle ère pour le MMORPG de Blizzard, qui s’étendra sur plusieurs années avec les lancements successifs des extensions Midnight puis The Last Titan. Dans ce contexte, The War Within fait presque figure de symbole : lors de la BlizzCon 2023, l’extension était présentée par Chris Metzen, figure historique de Blizzard de retour au bercail après plusieurs années d’absence. En d’autres termes, la promesse d’un retour aux sources (comme peu ou prou à chaque extension de World of Warcraft) mais formulée à l’heure où Blizzard franchit une nouvelle étape de son histoire, cette fois dans le giron de Microsoft. L’extension initie une nouvelle ère quand Blizzard promet une forme de renouveau qui marquerait un retour à son âge d’or. Si l’extension ne sera sans doute pas exempte de critiques, l’enjeu qu’elle représente pour Blizzard pousse forcément à lui accorder une certaine attention.

Star Citizen (MMO PC), vers l’infini et au-delà

Star Citizen

Faisons également preuve d’un brin d’audace et osons mentionner ici Star Citizen ! Certes, le jeu de Cloud Imperium Games est toujours officiellement en alpha-test après 12 ans de développement et aucune date de sortie n’est encore avancée de façon précise, mais cette alpha est jouable et pour la première fois depuis longtemps, le budget colossal du titre (plus de 644 millions de dollars levés auprès des joueurs) commence à se voir concrètement dans l’univers de jeu – la galaxie de Star Citizen commence à prendre forme et son gameplay aussi. Star Citizen sera-t-il pour autant officiellement lancé en 2024 ? Sans doute pas, mais toutes les fonctionnalités de la campagne Squadron 42 sont considérées comme achevées et une communauté de joueurs commencent à s’installer dans l’univers de jeu, et c’est sans doute notable. 

Les MMORPG venus d’Asie

L’Asie est l’un des grands pourvoyeurs de MMORPG dans le monde et s’il faut parfois se montrer patient avant que les titres coréens, chinois ou japonais débarquent en Occident, plusieurs d’entre eux sont déjà officiellement annoncés en  2024.

Throne and Liberty (MMORPG) et Blue Protocol (MMO light)

À tout seigneur, tout honneur, Throne and Liberty doit être lancé cette année sur les serveurs occidentaux d’Amazon Games, sur PC et consoles de salon. Le MMORPG de groupe coréen NCsoft promet un contenu significatif à la fois PvE et PvP, le tout dans un monde qui a vocation à s’étoffer régulièrement au gré de mises à jour régulières. La date de lancement en Occident n’est pas encore précisée, mais on imagine qu’elle ne tardera pas – la version PC occidentale devrait être lancée en même temps que les versions consoles.

Amazon Games devra néanmoins se montrer stratège puisque l’exploitant a aussi signé Blue Protocol du Japonais Bandai Namco Online et que le jeu est également attendu cette année. Amazon Games devra donc organiser ces deux lancements de sorte qu’ils ne se parasitent pas mutuellement – dès lors que l’un sera lancé, on imagine qu’il faudra patienter quelques mois avant que l’autre arrive. Toujours est-il que les deux jeux devraient significativement marquer cette année et qu’ils chambouleront sans doute le paysage massivement multijoueur en Occident. 

Helliver, guide des abysses
Blue Protocol

Mais aussi Tarisland et quelques autres

Tarisland

Cette année, il faudra vraisemblablement compter aussi avec Tarisland, du studio chinois LocoJoy Games et édité par le géant Tencent. Si le MMORPG affiche un gameplay très classique (avec un prisme plutôt PvE, mais le développeur promet d’étoffer aussi le contenu PvP), le jeu semble déjà commencer à trouver son public en Occident après quelques phases de tests plutôt concluantes en 2023. Aucune date de sortie précise n’est encore annoncée, on attend Tarisland dans le courant de l’année, sur PC.

À plus long terme et/ou dans le cadre de plannings plus nébuleux, on peut également mentionner Odin: Valhalla Rising : le MMORPG cross-plateforme de Lionheart a été lancé dès 2021 en Corée où il rencontre un solide succès populaire et  commercial mais devrait débarquer en Occident au cours du premier semestre de cette année. Plus tard, on attend aussi ArcheAge 2 qui entend capitaliser sur sa licence et promet une bêta mondiale en 2024 ou encore l’intrigant Chrono Odyssey développé par le très expérimenté Npixel, qui doit se dévoiler au moins dans le cadre de tests dans le courant de l’année en attendant une sortie sur PC et consoles. Au plus tôt en fin d’année (plus vraisemblablement l’année prochaine), on gardera aussi un œil sur Aion 2, distribué sur PC et plateformes mobiles : la licence de NCsoft compte une solide base de joueurs notamment grâce à Aion Classic en Corée et cette suite suscite au moins de la curiosité.

Les MMORPG indépendants de 2024

Parallèlement aux blockbusters massivement multijoueurs, le MMORPG se décline aussi chez quelques développeurs indépendants et plusieurs préparent des versions de tests voire des lancements au cours de cette année 2024.

Ashes of Creation (MMORPG PC), en alpha 2 au troisième trimestre 2024

Fief

Ce sera le cas notamment d’Ashes of Creation qui donnera le coup d’envoi de son Alpha 2 au cours du troisième trimestre de cette année. Le MMORPG du studio Intrepid est en développement depuis quelques années maintenant et on en connait les promesses : immerger les joueurs dans un monde qui évolue en fonction de l’activité des joueurs, avec des zones qui se développent ou s’étiolent selon que les joueurs s’y investissent ou les délaissent. Le jeu revendique des concepts très prometteurs et les 140 membres de l’équipe de développement sont des vétérans, mais l’Alpha 2 révèlera si Intrepid est en mesure de les concrétiser efficacement. 

Corepunk (MMORPG PC), en test en 2024

Corepunk

Parmi les MMORPG indépendants qui méritent sans doute une certaine attention, on peut mentionner également Corepunk : le titre du studio Artificial Core est prometteur sur le papier (avec ses mécaniques de jeu old school, son gameplay exigeant ou ses graphismes en vue isométrique) mais là aussi, le jeu devra faire ses preuves techniquement. Les premières phases de tests sont encore très modestes et ont mis en lumière des ajustements nécessaires, mais Corepunk affiche des originalités qui le démarque sans doute de la concurrence.

Anvil Empires (MMORPG PC), en test en 2024

Logistique

Parmi ces projets indépendants originaux, citons aussi Anvil Empires, signé par le studio Siege Camp à qui l’on doit déjà le wargame Foxhole. Anvil Empires immerge les joueurs dans un monde médiéval qu’il faudra faire vivre, chacun en jouant son petit rôle, modeste mais collectivement déterminant pour faire fonctionner une société au sein d’un ensemble bien plus vaste – les uns défendent le royaume au sein de troupes militaires, les autres assurent le ravitaillement ou la production d’armes et d’outils… Anvil Empires fait d’ores et déjà l’objet de play-tests, la sortie n’est pas annoncée avant un moment, mais comme Foxhole en son temps, le MMO s’ouvrira progressivement dans le cadre de tests de plus en plus massifs.

Et quelques autres…

De façon non exhaustive, la liste peut être complétée de plusieurs titres certes très modestes mais qui affichent manifestement une certaine sincérité dans leur approche du gameplay : Eternal Tombs promet des animations menées par des maîtres de jeu ; Profane mise sur un PvP dynamique et d’envergure ; Past Fate repose sur un gameplay old school ; Ravendawn ou Drakantos font le pari du pixel art pour s’adresser à un public de niche… À leurs côtés, sur le papier, The Quinfall se montre bien plus ambitieux que ses concurrents mais devra faire ses preuves (le développeur turc Vawraek Technology n’a encore rien montré ou presque, mais le studio dit avoir conçu des technologies innovantes – qu’on jugera sur pièce). Quant à Pantheon: Rise of the Fallen, il suscitera sans doute aussi une certaine curiosité, mais après s’être coupé d’une partie de sa base de joueurs historiques, le MMORPG PvE devra réussir à regagner la confiance des joueurs et le chemin sera sans doute long. 

On se gardera d’être trop affirmatif quant aux promesses de MMORPG de cette année 2024, mais en attendant de découvrir ces jeux plus concrètement dans les mois à venir, on retiendra que cette nouvelle année promet une grande diversité de titres : des MMORPG occidentaux et d’autres venus d’Asie ; des titres focalisés sur les raids et donjons et d’autres faisant le pari des affrontements entre joueurs, et aussi de plus en plus de MMO revendiquant une approche hybride – qui misent sur les interactions entre joueurs mais pas forcément uniquement pour coopérer ou s’affronter… Les prochains mois pourraient quoi qu’il en soit révéler quelques belles surprises – et à l’heure où le monde réel ne se montre peut-être pas sous son meilleur jour, on souhaite aux lecteurs arrivés jusqu’ici (et aux autres) de beaux périples virtuels et ludiques en 2024, un peu de rêve et d’évasion, quelques belles bastons, ou des expériences enrichissantes et des rencontres savoureuses !

You May Also Like

More From Author