PSG : Paris l’emporte contre vents et pluie, le résumé du match

9 min read

OM - PSG : Paris l'emporte contre vents et pluie, le résumé du match

Bien que réduit à 10 dès la 40e minute, le PSG a su faire bloc et a douché les ambitions marseillaises grâce au réalisme de Vitinha et Gonçalo Ramos (2-0). Le champion en titre enchaîne ainsi un 21e match sans défaite l’extérieur, égalant la série record de l’OL.

23:20 – Bonne soirée

Merci à toutes et à tous de nous avoir accompagné pour suivre ce match de clôture de la 27e journée de Ligue 1 entre l’Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain.

23:15 – Réalisme supérieur, le résumé du match

Réalisme supérieur, le résumé du match - OM - PSG ©Daniel Cole/AP/SIPA

Le PSG apprécie décidément beaucoup ses voyages au Vélodrome. Invaincu dans l’antre marseillais en Ligue 1 depuis novembre 2011, les Parisiens ont une nouvelle fois prouvé qu’importe les circonstances, rien ne peut l’ébranler ici. Sous des trombes d’eau et malgré une infériorité numérique de 50 minutes consécutive à l’expulsion de Berlado, ils ont trouvé les ressources pour s’imposer dans un stade circonspect par la tournure des évènements.

Pourtant rien ne laissait présager une telle issue. D’entrée, l’Olympique de Marseille montrait ses belles dispositions du moment. En confiance, les hommes de Gasset appliquaient leur plan à la perfection, pressant haut leurs adversaires pour perturber leur relance et profiter de récupération haute pour se projeter. Il s’en fallu même de peu pour que Veretout après un coup franc renvoyé dans l’axe par la défense parisienne ne trouve l’ouverture mais sa frappe croisée du droit vint lécher l’extérieur du poteau de Donnarumma. Côté parisien, on peinait donc à trouver de la continuité et de la maîtrise technique. Il fallait toute la vivacité de Dembélé pour démêler les situations et la projection de Kolo Muani pour créer du danger. Si le second buta sur Pau Lopez, le premier vit son rush depuis le rond central s’achever par une frappe trop croisée du droit, symbole de son défaut dans la finition.

Le tournant intervint peu avant la pause quand sur un dégagement de Mbemba, Aubameyang se retourna pour déborder Beraldo. Pris de vitesse, le défenseur brésilien bouscula de l’épaule le Gabonais. Si sur le coup, il passa au travers, la VAR se chargea de le rattraper et M. Bastien lui indiqua de rejoindre les vestiaires en lui brandissant un carton rouge pour obstruction en qualité de dernier défenseur, annulant une action potentielle de but. Paradoxalement, et alors qu’on imaginait l’OM accentuer sa pression, ce fut le PSG qui prit l’ascendant.

Plus concentrés et agressifs dans leurs interventions à l’image de l’excellent Danilo, clé de voûte du système défensif parisien, ils firent preuve de solidarité et acceptèrent la domination territoriale des locaux pour mieux opérer en contre. Ce fut sur une telle situation que Vitinha ouvrit le score. Jaillissant dans le rond central, le Portugais jouait le une-deux avec Dembélé pour se porter à hauteur de la surface adverse. Là, il redonnait à l’ancien du FC Barcelone qui lui rendait la politesse. Du gauche, il logea le ballon dans le but marseillais, glaçant le volcan marseillais. Dès lors, l’OM fit son possible pour revenir au score mais l’égalisation rapide de Veretout était annulée pour un hors-jeu de position de Luis Henrique, ce dernier se trouvant à proximité de Donnarumma au moment de la frappe. Une décision lourde de conséquence car ensuite les locaux allaient buter inlassablement sur le portier parisien à l’image d’Aubameyang, Harit ou Moumbagna ou se perdre dans le dernier geste.

A pousser sans parvenir à forcer le verrou adverse, les Marseillais se firent contrer une fois de plus et Gonçalo Ramos mit à profit les quelques minutes accordées par son entraîneur pour clore les débats en toute fin de match. Comme depuis deux ans, Marseille a encore échoué à marquer à domicile en Ligue 1 face au PSG et vu s’évanouir son invincibilité (toutes compétitions confondues) au Vélodrome qui courrait depuis le début de saison. De son côté, le PSG a égalé l’OL avec un 21e match sans défaite en déplacement pour asseoir un peu plus sa domination sur le Championnat, qui plus est en montrant un visage moins flamboyant mais plus réaliste et collectif.

23:10 – Paris conserve son avance

Grâce à sa victoire à Marseille, le PSG conserve ses 12 points d’avance sur Brest, vainqueur plus tôt dans l’après-midi sur la pelouse de Lorient. De son côté, l’OM rate le coche pour recoller aux places européennes et reste à la 7e place à 3 longueurs de Lens.

22:55 – La réaction de Danilo

Auteur d’une très belle prestation défensive et souvent en évidence pour casser les actions marseillaises, Danilo est revenu sur la victoire des siens au Vélodrome. “On savait qu’ici c’était difficile face à une équipe qui n’avait pas perdu à la maison cette saison. En première période, on n’a pas bien joué avec beaucoup de pertes de balle mais à 10, on a montré qui est le PSG, une équipe qui se bat et va chercher la victoire”, a expliqué le Portugais au micro de Prime Video.

22:55 – Le PSG égale l’OL

Grâce à sa victoire à Marseille, le Paris Saint-Germain enchaîne un 21e déplacement sans défaite en Ligue 1 et égale la plus longue série d’invincibilité à l’extérieur en Ligue 1, détenue par l’OL entre mars 2005 et avril 2006.

22:46 – La réaction d’Harit

“Il y a beaucoup de déception. On fait une très bonne première période et on se fait avoir sur deux contres. On savait qu’ils allaient nous attendre mais on n’a pas su être efficace défensivement et offensivement, on est tombé sur un très bon gardien”, a analysé à chaud au micro de Prime Video Amine Harit, frustré par la défaite de l’OM à domicile contre le PSG.

22:40 – Le PSG écoeure l’OM (2-0)

Sous une pluie battante, le PSG est venu à bout de l’Olympique de Marseille (2-0). Bien qu’en infériorité numérique pendant 50 minutes après l’expulsion de Beraldo, les Parisiens ont admirablement géré la situation et ont fait preuve d’un froid réalisme pour doucher les ambitions d’un OM trop fébrile dans le dernier geste face à un très bon Donnarumma.

22:38 – Gigot loin du cadre

Luis Henrique enroule un bon centre dans la surface où Gigot est resté positionné. Le défenseur marseillais gagne le duel aérien mais ne cadre pas sa tête qui passe très largement à droite.

22:37 – Pressing inefficace

Dans le temps additionnel, les Marseillais tentent de récupérer très hauts mais leur pressing ne fonctionne pas et les Parisiens parviennent à se sortir de leurs 30 derniers mètres.

22:35 – Temps additionnel : 5 minutes

Il y aura cinq minutes de temps additionnel dans cette seconde période entre l’OM et le PSG.

22:33 – Donnarumma ferme les jambes

Côté gauche, Harit initie une action avec Veretout qui lui remet dans l’espace et dans la surface. Dans un angle fermé, l’ancien de Schalke 04 opte pour une frappe entre les jambes de Donnarumma. Le portier du PSG ferme les jambes et empêche la réduction de l’écart.

22:32 – Donnarumma encore décisif

Double occasion pour l’OM à la 87e minute. Moumbagna s’emmène le ballon de la tête mais le pousse trop et voit Donnarumma jaillir dans ses pieds. Le ballon revient sur Harit dont la frappe du droit au premier poteau est repoussé par la main gauche du portier italien.

22:30 – Le contre meurtrier du PSG (0-2)

Sur un corner marseillais, le ballon est ressorti par Hakimi. Le Marocain mène la charge et donne dans le dos d’Harit à Asensio qui voit Gonçalo Ramos seul dans l’axe. Le Portugais est servi et n’a plus qu’à mettre le ballon dans le but de Pau Lopez.

22:28 – Aubameyang ne peut enchaîner

Sur un contre mené à pleine vitesse par Luis Henrique, Garcia donne à gauche en appuyant sa passe pour Aubameyang. Le contrôle n’est pas bon et l’empêche d’enchaîner avec une frappe. Son centre est repoussé par une tête parisienne.

22:26 – Skriniar au sol

A l’entrée de la surface parisienne, Moumbagna cherche à passer en force mais Skriniar l’empêche de passer et même au sol, parvient à lui enlever le ballon du bout du pied.

22:24 – Aubameyang oublie Harit

Sur la gauche de sa surface, Skriniar voit sa relance intercepter à 25 m par Garcia. Ce dernier donne à ras de terre dans l’axe à Aubameyang qui choisit d’enrouler du gauche. Donnarumma réalise l’arrêt. Il semblait y avoir pourtant une solution plus avantageuse pour le Gabonais qui avait Harit seul à sa gauche dans la surface.

22:23 – Occasion pour Moumbagna

Sur un long ballon, Aubameyang manque le ballon de la tête mais trompe Danilo qui le voit passer entre ses jambes. Cela profite à Moumbagna qui se l’emmène de la tête dans la surface à gauche mais tarde à enchaîner face à Skriniar. Son tir croisé est écrasé et n’inquiète pas Donnarumma.

22:21 – Retour de Skriniar

A la 77e minute, Luis Enrique envoie sur le terrain Skriniar de retour à la compétition. Le défenseur slovaque remplace Zaïre-Emery.

22:20 – Donnarumma vigilant

Ounahi tarde à jouer à droite et se voit contraint d’orienter à gauche sur Merlin. Le latéral de l’OM centre du gauche mais son ballon est dévié par Hakimi. Le ballon part en cloche vers le but et Donnarumma lit bien la trajectoire pour boxer en corner.

22:18 – Gigot en sortie de but

En position d’ailier à droite, Gigot n’est pas pressé par les Parisiens et, malgré cette liberté, rate totalement son centre qui finit derrière le but de Donnarumma.

22:17 – Balerdi quitte la pelouse

Incertain avant la rencontre, Balerdi cède sa place à la 72e minute à Ounahi. Le Marocain va se positionner au milieu, faisant redescendre Gueye en défense centrale.

22:15 – Danilo intervient encore

Les Parisiens égarent leur relance à 35 m et Veretout cherche tout de suite la verticalité vers Aubameyang mais une fois encore, Danilo est là pour couper la trajectoire.

22:12 – Aubameyang frustré

Garcia multiplie les centres depuis son côté droit mais à chaque fois, Danilo intervient de la tête pour écarter le danger. Cette fois, non seulement le Portugais règne dans les airs mais glane une faute pour une poussette dans le dos d’Aubameyang.

22:12 – Danilo de la tête

Côté droit, le corner marseillais est joué court avec Garcia dont le centre est renvoyé devant ses 6 m par Danilo.

22:11 – Triple changement pour le PSG

A la 64e minute, Luis Enrique réalise trois remplacements avec la sortie surprise de Mbappé, du Dembélé et Ruiz. Ils sont relayés par Gonçalo Ramos, Asensio et Ugarte.

LIRE PLUS

You May Also Like

More From Author