quand PLK rencontre Jul sur “Faut pas” pour “Chambre 140” !

3 min read
Crédits photo : YouTube

Ça y est, la date fatidique est arrivée pour PLK. Le rappeur de 26 ans, qui compte parmi les artistes les plus plébiscités ces dernières années, vient de libérer la troisième et ultime partie de sa mixtape “Chambre 140”. La première est parue le le 19 janvier, promue par le single “Périph” et la collaboration “Ça mène à rien” avec Gazo, tandis que la deuxième a été mise en ligne la semaine dernière, le 26 janvier, avec notamment “En mieux” en compagnie d’Hamza et le support visuel de l’entêtant “Mignon tout plein”. Cette fois, on retrouve parmi ces dix nouvelles pistes deux associations notables : le bonbon ô combien sucré qu’est “Chouchou” avec l’intrigant chanteur Vacra mais surtout l’entrainant “Faut pas” avec le rappeur marseillais Jul.

Le player Dailymotion est en train de se charger…

Une complicité musicale évidente

Une connexion décidément vertueuse puisqu’on pouvait déjà retrouver PLK sur l’album du phocéen “La route est longue”, délivré en décembre dernier. Mais si sur “Postiché” les deux hommes se livraient à un impressionnant passe-passe particulièrement technique, les rappeurs ont cette fois misé sur une production davantage ensoleillée et rythmée, une nouvelle fois assurée par les excellents Boumidjal et HoloMobb – très présents sur l’ensemble du projet, avec des toplines d’une efficacité rare. « Faut pas / Me dire que t’es mon ami si tu m’aimes pas / Tu te plains que je passe après mais tu viens pas / Je t’ai fait du bien et t’en souviens pas », lâche ainsi Jul sur son refrain accrocheur, tandis que PLK complète : « J’ai tourné solo dans la ville, j’ai pas bougé de l’été / J’ai raconté deux-trois galères à des tre-trai, ces bâtards ont tout répété / Je me pose des questions, solo, à la maison / Maman avait raison, les amis ça change comme les saisons ».

On peut aussi noter qu’au sein de son catalogue particulièrement dense – il vient de sortir le 30ème projet de sa carrière avec “Décennie”, Jul dispose déjà d’un morceau baptisé “Faut pas”. Il figurait sur l’album “Extraterrestre” du rappeur marseillais, dévoilé au cours de l’été 2022. Mais l’important est ailleurs pour PLK, qui a tenu à clipper ce titre. Dans ce support visuel que l’on doit à Hani Azzoug, on peut apercevoir les deux hommes s’ambiancer sur leur musique dans un entrepôt désaffecté, affichant allègrement leur complicité à l’écran. De quoi conclure en beauté ce projet particulièrement ambitieux sur lequel il a une nouvelle fois démontré l’étendue de sa polyvalence artistique. Côté chiffres, PLK a réalisé plus de 11.400 ventes en première semaine (et une deuxième place dans le Top Albums), et s’est offert, notamment grâce à ses invités particulièrement convoités, une magnifique percée dans le Top Singles, dont une entrée directement en deuxième place pour “Ça mène à rien”. Une stratégie qui semble donc porter ses fruits !

You May Also Like

More From Author