Quels sont les meilleurs albums de 2023 ? Notre liste !

15 min read
Crédits photo : DR

Zaho de Sagazan | “La symphonie des éclairs”

Son nom a été partout cette année et ce n’est pas pour rien : Zaho de Sagazan a signé l’un des plus beaux albums disques de 2023. Véritable voyage poétique à travers sa personnalité et ses traumas, “La symphonie des éclairs” bluffe par sa justesse, sa beauté et sa production allant de la variété française à la cold wave. A la fois brut et poétique, brumeux et lumineux. Avec l’envoûtant “Je rêve” ou l’intense “Tristesse”, celle qui cite Jacques Brel et Kraftwerk comme influences principales se hisse déjà à un très haut niveau. La grande classe !

Notre chanson préférée : “Les garçons”, plus malicieux que jamais

SZA | “SOS”

Bon nombre de nos homologues l’ont placé au sommet de leurs classements annuels, et on ne saurait leur en vouloir. Déjà autrice d’un premier album remarquable (“Ctrl”, 2017), la chanteuse SZA a bien fait de prendre son temps pour peaufiner et affiner son successeur “SOS”. Derrière une imagerie ultra charnelle, une collection de chansons R&B à la fois élégantes, sensuelles, parfois super crues (les paroles sanguinaires de “Kill Bill” !) mais chantées d’une voix divine, confirmant que l’artiste américaine de 34 ans est celle de sa génération. 1h08 de musique, c’est dense, ambitieux peut-être, mais le jeu en vaut la chandelle : collabs de rêve (Phoebe Bridgers, Travis Scott), producteurs de génie (Babyface, Rodney Jerkins), tubes en pagaille… “SOS” est d’une beauté presque intemporelle, et l’un des plus grands disques de l’année.

Notre chanson préférée : le superbe et langoureux “Snooze”

Christine and the Queens | “Paranoia, Angels, True Love”

Le player Dailymotion est en train de se charger…

Oubliez le personnage qui divise le grand public : Christine and the Queens reste l’un des artistes français les plus passionnants de la scène actuelle. Preuve en est avec l’immense, dans tous les sens du terme, “Paranoia, Angels, True Love”. Une oeuvre opératique aussi dense qu’impressionnante qui s’apprivoise et nous séduit autant qu’elle nous trouble. Chris chante le deuil et la réparation à travers les apparitions angéliques de Madonna, et propose quelques-uns des morceaux les plus marquants de l’année, du trip-hop “Tears can be soft” à l’incroyable “To be honest”. Un véritable tour de force !

Notre chanson préférée : “To be honest”, l’une des merveilles de l’année

Pierre de Maere | “Regarde-moi”

Pierre de Maere a déboulé dans le paysage pop comme un véritable vent de fraîcheur. Son tube viral “Un jour je marierai un ange” donnait le ton d’une pop décomplexée, et son premier album “Regarde-moi” est venu confirmer son talent. Avec un style unique alliant le vintage et le contemporain, tant par sa voix, son interprétation que ses paroles intimes et mystiques, l’artiste belge ouvertement queer a dynamité les codes avec ses chansons pop-électro fédératrices comme “Enfant de” ou “Roméo”. Bonne nouvelle : il prépare déjà son deuxième album, et on a hâte de le voir évoluer !

Notre chanson préférée : “Mercredi”, à écouter en boucle !

Hamza | “Sincèrement”

Après des années à bénéficier de retours critiques excellents sur ses différents projets avec lesquels il a pu démontrer l’étendue de son talent ainsi qu’une polyvalence de tous les registres, Hamza était attendu au tournant. Et avec “Sincèrement”, le rappeur belge a réussi à trouver la formule pour accorder réussite commerciale (près de 185.000 ventes à ce jour) et succès d’estime. La première partie de l’album, notamment, est une démonstration de maîtrise et rarement un artiste n’a paru aussi en phase avec sa proposition musicale.

Notre chanson préférée : “Ma Réalité”, du Hamza dans le texte avec une bonne dose de mélancolie

Depeche Mode | “Memento Mori”

L’histoire d’une renaissance inattendue. Endeuillé par la mort d’Andy Fletcher, Depeche Mode a souhaité conjurer le sort avec “Memento Mori”, un album aussi sombre que plein de vie. Portés par les excellents singles “Ghosts Again” et “Wagging Tongue” et les tout aussi puissants “My Favortie Stranger” et “Soul With Me”, “Memento Mori” s’affirme déjà comme l’un des sommets de la discographie d’un groupe toujours capable de proposer un opus aussi grandiose après plus de 40 ans de carrière. Ce qui n’est pas donné à tout le monde !

Notre chanson préférée : “Wagging Tongue”, du Depeche Mode dark et synthétique à son sommet

Isabelle Adjani | “Adjani, bande originale”

17 ans que ce projet trainait dans les cartons ! Et il faut remercier Pascal Obispo d’avoir convaincu Isabelle Adjani de lui confier la finalisation de ce deuxième album, qui voit la lumière du jour 40 ans tout pile après un premier disque mythique signé Gainsbourg. Sur la pochette, l’icône du 7ème art troque son “Pull Marine” contre un col roulé brodé d’un coeur, comme celui qu’elle fait battre à travers cette somptueux oeuvre tout autant musicale que cinématographique. Car ici, les mélodies sont comme des décors où les magnifiques duos avec Etienne Daho, Gaëtan Roussel (“Les courants d’air”), Youssou N’Dour ou le regretté Daniel Darc prennent vie. Chaque composition est un voyage, tantôt dans le passé, tantôt dans le présent, et le soin accordé aux arrangements relève du travail d’orfèvre. Quel écrin pour la voix gracile de l’actrice !

Notre chanson préférée : “Où tu ne m’attendais pas” avec Christophe, belle à en pleurer

Kylie Minogue | “Tension”

Le temps n’a pas d’emprise sur Kylie Minogue, caméléon de la pop qui se réinvente à chaque nouvelle odyssée. Après l’ère “Disco”, celle de “Tension” est placée sous le signe de l’instant présent, et celle du lâcher prise sur le dancefloor ! Et la chanteuse australienne dynamite tous les codes avec “Padam Padam”, succès viral inattendu, ou son nouveau single “Hold On To Now”, en parvenant à trouver le bon équilibre entre nuit de folie dans un nightclub et plongée dans l’effervescence années 80. A la fois diva et bonne copine, c’est l’antistar avec laquelle on rêve tous de swinguer sur les dalles lumineuses. Qui a dit que la musique pop ne pouvait plus être aussi fun ?

Notre chanson préférée : Baby, break the “Tension” !

Travis Scott | “Utopia”

Cinq ans après son blockbuster “Astroworld”, la superstar texane Travis Scott a effectué un retour en grande pompe en battant de nombreux records avec des chiffres fous. Souvent dans l’excès, fidèle à l’image qu’il développe depuis toujours, le rappeur a autant divisé les fans que les critiques avec “Utopia”, disque trop souvent jugé sur le personnage qui en est l’auteur plutôt que sur son contenu. Car avec une armée de producteurs plus prestigieux les uns que les autres et une inspiration qui lorgne sérieusement du côté du meilleur de son mentor Kanye West, cet album très dense demeure largement au-dessus de la mêlée et toujours aussi intéressant au fil des nombreuses écoutes qu’il nécessite.

Notre chanson préférée : “FE!N”, un banger explosif avec le toujours aussi génial (et singulier) Playboi Carti

Zazie | “Air”

Curieuse stratégie choisie par Zazie que d’avoir opté pour une divulgation progressive par paquet de 4 titres ! L’intégrale de “Air”, finalisée fin novembre, mérite pourtant le détour. La plus belle plume de la chanson française n’a rien perdu de sa magie pour créer de véritables poèmes musicales, avec les jeux de mots qu’elle aime tant, oui, mais aussi et surtout sa propension à viser juste pour parler de l’humain. “Gilles” ne fera pas l’unanimité (nous, on adore) mais ce morceau viscéral illustre bien le vrai pouvoir de la chanteuse : nous interpeller et nous bousculer dans nos certitudes, et souvent nous saisir au coeur. Le disque regorge de trouvailles mélodiques, traite de sujets passionnants (la solitude des artistes, le racisme, le chaos du monde…) et ça fait mouche. Quelle grande artiste !

Notre chanson préférée : “Gravité” et ses magnifiques silences suspendus

Chien noir | “Apollo”

Originaire de Bordeaux, Chien noir est sans conteste l’une des plus belles révélations de l’année. Après sa magnifique chanson “Histoire vraie” et un premier EP prometteur, l’artiste a sorti “Apollo”, l’un des meilleurs disques francophones de 2023. Sensible, poétique, touchant, exaltant aussi, ce superbe catalogue de 12 titres vise le coeur dès les premières secondes (“Ton coeur”, “A quoi pensait-elle”, “Olvido”, “Julia”…) pour ne jamais nous lâcher. Comme c’est beau !

Notre chanson préférée : “Je veux je veux je veux”, pour danser encore et encore…

SDM | “Liens du 100”

Signé sur le tout aussi prestigieux que mythique label 92i – avec Booba à sa tête – SDM a marqué 2023 comme peu d’autres grâce à son le deuxième effort baptisé “Liens du 100”. Si celui-ci est sorti en décembre 2022, c’est bien cette année qu’il a explosé les compteurs avec 200.000 ventes à la clé, porté par les succès monstrueux des tubes “Bolide allemand” (5 semaines consécutives en tête du Top Singles) et “Mr. Ocho”. Une prouesse, tout simplement, qui prouve qu’il faudra définitivement compter sur le rappeur de Clamart dans les années à venir. Cela tombe bien, son nouveau disque est attendu pour 2024.

Notre chanson préférée : “Franklin Saint”, une belle référence à la série culte “Snowfall” sur une production sombre à souhait

Silly Boy Blue | “Eternal Lover”

Comment réinventer un thème aussi usité en musique qu’est l’amour ? Silly Boy Blue relève le défi haut la main. Avec “Eternal Lover”, la chanteuse nantaise confie ses peines de coeur mais se relève toujours plus puissante que jamais. Et se révèle plus émouvante aussi. Des titres comme “Another Lovestory” (un tube), “Widow Dreams Forever” et “Not A Friend” s’affirment comme des plus ravageurs. Déjà tout d’une grande !

Notre chanson préférée : “Another Lovestory”, plus intense que jamais

Reneé Rapp | “Snow Angel”

Elle sera bientôt la star de la comédie musicale “Mean Girls” au cinéma. Et à 23 ans, Reneé Rapp n’a pas vraiment peur d’exprimer le fond de ses pensées. Sur son premier album “Snow Angel”, l’artiste américaine met son écriture à vif au service de titres pop salis par quelques ratures rock. Qu’elle parle de ses amours bisexuels ou des traumas qu’elle a vécus, la pétillante chanteuse le fait en totale honnêteté sa guitare en main, et parfois même avec une sacrée dose d’humour. « I talk shit then I bite my tongue » avoue-t-elle sur “Gemini Moon”. Une collection rafraichissante, cathartique, qui laisse présager le meilleur pour la suite !

Notre chanson préférée : “Talk Too Much”, on adore

Isha et Limsa d’Aulnay | “Bitume Caviar (Vol. 1)”

Si les albums communs ont la cote en ce moment, les rappeurs Isha et Limsa d’Aulnay avaient annoncé le leur depuis bien longtemps. Et rien qu’à la vue de cette pochette “chasse et pêche” déjà culte , on pouvait deviner que le Belge et le Français allaient déborder d’inventivité pour leur projet. Ainsi, “Bitume Caviar (Vol. 1)” marque l’union de deux techniciens hors pair, qui comptent parmi les tous meilleurs de leur génération malgré une notoriété en-deçà de leur talent respectif. Ensemble, ils livrent un disque où leurs univers d’écorchés vifs se mêlent à merveille avec une écriture et des références toujours aussi pointues, à mi-chemin entre l’âge d’or du rap français et un futur qui s’annonce resplendissant.

Notre chanson préférée : “Lotissement”, une track parfaite pour se plonger dans leur proposition musicale

Lewis Capaldi | “Broken by Desire to Be Heavenly Sent”

Lewis Capaldi aura pris son temps pour donner naissance à son deuxième album, faisant suite à l’immense carton de “Someone You Loved”, troisième chanson la plus écoutée dans le monde. Sur “Broken by Desire to Be Heavenly Sent”, l’artiste écossais utilise certes les mêmes ficelles et multiplie les ballades déchirantes (“Wish You The Best”, “Pointless”). Mais il sait aussi se montrer plus musclé sur les efficaces “Forget Me” ou “Heavenly Kind of State of Mind”. Mais qu’elles soient tendres ou rythmées, chaque chanson est traversée par la voix en or de Lewis Capaldi, qui met les poils autant qu’elle nous brise le coeur, d’autant plus quand on connaît son combat quotidien contre la maladie

Notre chanson préférée : “Heavenly Kind of State of Mind”, très convaincant.

Pierre Guénard | “Je n’ai plus peur de danser”

À 36 ans, Pierre Guénard recommence à zéro. Echappé du groupe Radio Elvis, le chanteur propose avec “Je n’ai plus peur de danser” un premier album résolument convaincant. S’il délaisse les guitares de son groupe pour des mélodies plus pop, celui qui se compare à Harry Potter sait se faire aussi intime (l’intense “Harry” en ouverture, “J’ai pas dit oui”, “La guitare de mon père”) que diablement efficace (le morceau-titre “Je n’ai plus peur de danser” ou “Sur le bord”, sautillant à souhait). Une vraie belle surprise.

Notre chanson préférée : Le tubesque “Sur le bord”

RAYE | “My 21st Century Blues”

Une délivrance. Voix bien connue de la scène électro-dance (elle a travaillé avec Jonas Blue, Jax Jones, David Guetta…), l’artiste londonienne RAYE en a eu assez des promesses de son ancienne maison de disques. Elle a tout plaqué pour repartir de zéro et enfin publier, presque dix ans après ses débuts, son premier album “My 21st Century Blues”. Un risque devenu coup d’éclat ! Brut et viscéral, ce premier effort déploie enfin tout le talent dont on savait la chanteuse capable, elle qui éblouit sur des registres aussi éclectiques que le jazz (“Mary Jane”), le hip-hop (incroyable “Escapism” avec 070 Shake) ou la funk (“Worth It”). En mettant son coeur à nu sur “Ice Cream Man”, récit de sa douloureuse expérience dans la musique, RAYE se libère d’un poids et décroche enfin la reconnaissance qu’elle mérite. Elle vient d’ailleurs de remporter un prestigieux Ivor Novello Awards !

Notre chanson préférée : la claque “Escapism”

Aya Nakamura | “DNK”

C’est l’artiste francophone la plus populaire au monde et cet exploit est tout sauf un hasard ! Aussi charismatique que déterminée, Aya Nakamura a connu une année 2023 faste entre ses trois concerts à Bercy et la sortie de “DNK”, un troisième opus explosif qui n’a fait que confirmer son statut de star de l’afropop. Avec une facilité déconcertante, la chanteuse sait créer des tubes chaloupés qui retiennent immédiatement l’attention comme “Baby”, “Daddy” avec SDM ou “SMS”, tous certifiés d’or. Mais on aime aussi la versatilité de la diva, qui explore toutes les facettes du zouk et du R&B sur des titres plus romantiques (“Coller”, “Bisous”) à la production sucrée comme du miel.

Notre chanson préférée : “Tous les jours”, pure chanson de lover

Jung Kook | “Golden”

Le groupe BTS a mis le monde à ses pieds mais dans cette énorme machinerie, l’individualité de ses membres est souvent passée au second plan. La pause entreprise par la formation K-Pop laisse aujourd’hui l’opportunité à Jung Kook de briller en son nom propre. Et clairement, le chanteur de 26 ans a de l’énergie dévastatrice à revendre ! Piochant aussi bien dans la pop de Michael Jackson que la funk de Justin Timberlake, Jung Kook, rockstar née, étincelle sur “Golden”, un concentré de tubes feel good qui s’offre un casting XXL (Jack Harlow, Latto, Major Lazer, DJ Snake…) et atteint son but : nous donner instantanément envie de nous déhancher sur la piste. Un shoot d’adrénaline fort bienvenu en ces temps troublés.

Notre chanson préférée : “Standing Next To You”, en boucle !

You May Also Like

More From Author