qui est la femme et le binôme inséparable de Robert Badinter ?

3 min read

Elisabeth Badinter : qui est la femme et le binôme inséparable de Robert Badinter ?

Robert Badinter, décédé ce vendredi 9 février, formait un couple avec Élisabeth Badinter, philosophe et féministe, avec qui il était marié depuis 1966.

Élisabeth Badinter, née Bleustein-Blanchet, était philosophe et féministe. Agrégée de philosophie, elle était mariée au célèbre avocat et ancien garde des Sceaux depuis 1966. En devenant l’une des figures du féminisme en France, elle se qualifie de “fille de Simone de Beauvoir” dont elle admire le travail. Elle tiendra cette position tout au long de sa carrière malgré les critiques de nombreuses féministes. “À vouloir ignorer systématiquement la violence et le pouvoir des femmes, à les proclamer constamment opprimées, donc innocentes, on trace en creux le portrait d’une humanité coupée en deux peu conforme à la vérité. D’un côté, les victimes de l’oppression masculine, de l’autre, les bourreaux tout-puissants”, affirme-t-elle dans son essai Fausse Route, publié en 2003. Fille de Marcel Bleustein-Blanchet, fondateur de Publicis, et de Sophie Vaillant, petite-fille du député socialiste Édouard Vaillant, elle se révèle être à la tête d’un patrimoine colossal. Il est estimé à plus de 1,39 milliard d’euros en 2023 selon Forbes.

Un couple discret

Son couple avec Robert Badinter était discret, mais Élisabeth ne tarissait pas d’éloges au sujet de Robert Badinter qui la surnommait “Mimi”. Elle estimait en 2016 qu’un “homme qui est heureux quand il arrive quelque chose d’heureux à sa femme, pour moi, c’est un féministe”. Plus qu’un couple, c’était un duo. Ils se sont mutuellement soutenus toute leur vie. C’est dans la maison des parents d’Élisabeth à Villennes-sur-Seine dans les Yvelines qu’ils se rencontrent. Robert Badinter est alors avocat pour Publicis, raison pour laquelle il est souvent invité à déjeuner. À cette époque, il vient de divorcer de sa première épouse, Anne Vernon. Élisabeth est alors étudiante en philosophie. L’avocat tombe amoureux de cette femme, 16 ans plus jeune que lui. Chaque année depuis les 12 ans d’Élisabeth, Robert lui offrait un petit éléphant de bois.

Le 1er juillet 1966, ils se marient en petit comité à Paris, à la synagogue de la Victoire, puis ont 3 enfants. En 1972, ils s’installent près du jardin du Luxembourg dans le 6ème arrondissement de Paris, dans l’appartement où s’est éteint l’ancien garde des Sceaux. Dans ce domicile, chacun avait son étage. Élisabeth Badinter décrit un mariage heureux : elle porte pas moins de 6 alliances, car “l’amour est comme un bail de neuf ans. C’est pourquoi Robert me passe régulièrement la bague au doigt”, confiait-elle dans le livre Robert et Élisabeth Badinter, deux enfants de la République, écrit par Alain Frèrejean.

En 1988, le couple écrit à quatre mains une biographie de Condorcet.

You May Also Like

More From Author