qui est Meryl, en compétition dans deux catégories ?

5 min read
Crédits photo : Cover

Les 39èmes Victoires de la Musique se tiendront ce vendredi soir. La cérémonie se déroulera en direct de La Seine Musicale de Boulogne-Billancourt et sera diffusée en direct sur France 2. L’occasion de se pencher davantage sur les différentes nominations, annoncées en janvier dernier. Parmi les artistes ayant décroché plusieurs citations, on retrouve notamment Meryl, en lice pour les prix de Révélation féminine de l’année et Révélation scène de l’année. Une consécration pour l’une des rappeuses les plus talentueuses de sa génération, malgré un manque de reconnaissance criant de la part du public. « C’est un ouragan d’émotions ! Et pour plein de raisons. Je suis antillaise, donc je sais ce que ça représente. Et puis pour ma carrière, pour moi-même. Ça m’encourage pour la suite. Les efforts ne sont jamais vains ! » nous a-t-elle confié pour l’occasion.

Le player Dailymotion est en train de se charger…

Une artiste ô combien polyvalente

Car Meryl, ce n’est pas juste une rappeuse en tant que telle, mais une artiste qui multiplie les casquettes : auteure-compositrice-interprète, elle excelle également lorsqu’il s’agit de passer derrière les ordinateurs pour produire des instrumentales mais aussi pour trouver le meilleur moyen de poser sa voix sur les mélodies. Ainsi, elle s’est révélée comme une toplineuse de génie et a enchainé les collaborations fructueuses avec des artistes majeurs de la scène musicale- autant issus de la pop que du rap – tels que Soprano, M. Pokora, SCH, Shay, Timal ou encore Niska, pour ne citer qu’eux.

Forte de cette réputation dans le milieu, elle enchaîne avec le splendide “Jour avant Caviar” en 2020. Un disque sur lequel elle expose tout son talent à travers un mélange d’influences antillaise, hip-hop et pop, et des textes incisifs qui jonglent entre le français et le créole. Une formule musicale hyper-efficace et toujours séduisante qui se concrétise notamment sur des titres mémorables comme “La brume”, bijou concocté avec Le Motif (qui n’est autre que le frère de Shay !), “Ah Lala” ou bien l’entêtant “Coucou”. Trois pistes qui se suivent sur le projet pour un enchainement merveilleux, tout en étant au passage les morceaux qui récolteront le plus d’écoutes de cette mixtape. Un effort pour lequel elle nous avait accordé une interview. « Il faut un minimum de structure. Il faut penser à la personne qui écoute, tu ne fais pas de la musique que pour toi. Quand tu es artiste, tu es là aussi pour vendre ta musique, donc il faut être au maximum accessible pour que les gens chantent avec toi » avançait-elle alors sur son étonnante capacité à signer de véritables tubes. Pour ponctuer cette année de la meilleure des façons, elle poursuit avec l’EP “Quarantaine” le 25 décembre.

Ses premières nominations aux Victoires de la Musique

S’en suit de rares apparitions, notamment sur “Maman qui pleure” de Hatik avec le rappeur martiniquais Tiitof ou bien “Fuck les cops” aux côtés du DJ belge d’électro Todiefor, et une pause artistique de quelques mois. Mais en avril 2023, Meryl signe un retour remarqué avec son EP de neuf titres “Ozoror”. Un projet dans la lignée logique de ses prédécesseurs, porté notamment par les titres entrainants que sont “Coca-Cola Mentos” ou “Jack Sparrow”. Et si le succès est principalement d’estime avec des chiffres quelques peu discrets, la rappeuse continue de s’accomplir, notamment sur scène avec des shows plus convaincants les uns que les autres, mais aussi des collaborations toujours plus remarquées, comme en attestent les morceaux “Ola” avec Georgio ou “Ton ami” avec Josman. Des performances qui lui permettent aujourd’hui de s’offrir ses deux premières nominations aux Victoires de la Musique, dans les catégories de Révélation féminine de l’année, où elle est en concurrence avec Adèle Castillon et Zaho de Sagazan, et de Révélation scène de l’année, où elle fait face à Julien Granel et encore Zaho de Sagazan.

Une belle exposition avant l’arrivée d’un nouvel effort d’ores et déjà enregistré. « Il sera beaucoup plus abouti, plus minutieux. (…) Ce sera vraiment un album plus abouti musicalement. Il y a de tout dessus. Je suis une femme, une grande femme donc je parle de relations. Après, ça parle toujours de l’espoir d’aller plus loin. Il y a toujours mon ADN mais je me permets plus de choses. J’ouvre plus de portes, je suis moins pudique » nous confie-t-elle à ce sujet. Reste maintenant à voir si elle parviendra à repartir avec ces trophées si convoités. Réponse dans quelques heures !

You May Also Like

More From Author