Ravendawn – Le MMORPG Ravendawn se lance en free-to-play – et se relancera une second fois ce soir à 21h

3 min read

Le MMORPG Ravendawn a été lancé hier soir en free-to-play, avec 20 fois plus de joueurs qu’en bêta ouverte. Pour ne pas pénaliser les joueurs retardés par les files d’attente, un second lancement est organisé sur un second monde. 

Ravendawn

Conformément au planning annoncé, le studio indépendant Tavernlight Games a donné le coup d’envoi de l’exploitation de Ravendawn : le MMORPG a été lancé hier soir en free-to-play et manifestement, le petit studio a un brin été dépassé par l’engouement des joueurs. Si le développeur livre peu de chiffres, le studio indique que ce lancement a attiré « 20 fois plus de joueurs » que la bêta ouverte organisée mi-décembre dernier, conduisant à des files d’attente de plus de 30 000 joueurs.

Evidemment, Tavernlight Games ne s’en plaint pas mais peine néanmoins à assurer un lancement totalement fluide : certains joueurs ont été confrontés à des dysfonctionnements, incluant des déconnexions, un positionnement parfois un peu aléatoire dans les files d’attente, voire l’impossibilité de se connecter tout court. Plusieurs correctifs ont déployé dans la nuit et les serveurs ont été redémarrés dans le cadre de maintenance d’urgence, réglant manifestement certains des problèmes rencontrés par les joueurs.

Un second lancement sur un second monde

Pour autant, Ravendawn est un MMORPG dont le gameplay fait la part belle aux contenus compétitifs et certains joueurs se sentent manifestement lésés par des retards dus à des problèmes techniques. Tavernlight Games annonce donc quelques compensations : un titre pour tous les joueurs ayant au moins créé un personnage pour le lancement (qu’ils aient pu se connecter ou non), ainsi que cinq RavenPacks pour leur personnage. Quelques heures plus tard, le studio a ajouté 1000 Bonus Dawn Essence en compensation pour les périodes de maintenance.

Le studio annonce surtout un « second lancement », ce soir 17 janvier à partir de 21h, sur un second « monde » (un ensemble de serveurs, permettant à environ 10 000 joueurs de jouer ensemble simultanément). Selon le studio, ce second monde doit permettre d’accueillir l’afflux de nouveaux joueurs, mais aussi marquer un second départ pour les joueurs les plus compétitifs, qui souhaitent pouvoir se lancer dans la course dès l’ouverture d’un serveur. Avis donc aux amateurs : il est possible de créer un compte et de télécharger le client de jeu depuis le site officiel.

You May Also Like

More From Author