Ryan Gosling se confie sur ce challenge inattendu dans sa carrière

3 min read

"C'est le rôle le plus difficile que j'ai eu à jouer" : Ryan Gosling se confie sur ce challenge inattendu dans sa carrière

Film d’action, romance, comédies musicales… Ryan Gosling a tout fait et est désormais un acteur respecté à Hollywood. Mais son rôle le plus difficile à jouer n’est peut-être pas celui auquel vous pouvez vous attendre.

Pendant longtemps, on a injustement réduit Ryan Gosling à son physique avantageux ou à ses rôles de taiseux à la Drive. Pourtant, il est l’un des acteurs les plus diversifiés de sa génération. Être convaincant avec très peu de lignes de dialogues et porter un film d’action sur ses épaules ? Il faut plus de talent qu’il n’y paraît pour y arriver. Faire des claquettes, chanter, danser, faire du piano ? Ce n’est pas non plus à la portée de tout le monde. Être tantôt bouleversant dans des drames romantiques ou avoir un timing impeccable dans des comédies loufoques sans avoir peur du ridicule ? Encore une fois, la réussite dépend de la qualité de l’acteur ou de l’actrice qui endosse les rôles.

A force de travail, Ryan Gosling s’est définitivement imposé comme un acteur touche-à-tout d’Hollywood. Pourtant, il l’admet lui-même, les rôles ne sont pas toujours faciles à porter ou à incarner. Dans une interview au magazine W, le comédien a confié quel était le rôle le plus compliqué de sa carrière. Et ça n’a pas été le taiseux de Drive, le pianiste de La La Land, Neil Armstrong dans First Man, le réplicant de Blade Runner 2049 ni aucun des rôles d’action de sa carrière.

Ryan Gosling a avoué avoir immédiatement pensé que le rôle de Ken dans Barbie, pour lequel il a été unanimement acclamé jusqu’à mettre le feu sur la scène des Oscars, allait être “le plus difficile à jouer de [sa} carrière”. Dans l’interview, il explique son cheminement de pensée lorsqu’on lui a proposé de jouer ce personnage atypique qui découvre le patriarcat après des années à être le second rôle dans la vie de Barbie : “comment jouer une poupée sans entrejambe âgée de 70 ans ? Vous ne pouvez pas faire de recherches pour étudier ce rôle. Il n’y a personne que l’on peut imiter, pas de documentaire à regarder, aucun livre n’a jamais été écrit sur Ken. Vous êtes seul à bord”. D’ailleurs, lorsqu’il a été annoncé que Ryan Gosling incarnerait ce rôle, cette décision a été étonnamment critiquée par des internautes qui estimaient le quadragénaire “trop vieux” pour jouer la poupée.

Difficile pour un acteur d’incarner un personnage sans histoire et sans personnalité. Mais Ryan Gosling avait également ce que peu d’acteur peut bénéficier dans sa carrière : toute la liberté d’interprétation possible. Et cela s’est révélé payant, puisque le comédien est hilarant dans Barbie, révélant un aspect de ses talents déjà exploré, mais trop peu exploité : son sens du timing comique et son auto-dérision légendaire. Pour le rôle de Ken, l’acteur de 43 ans a été nommé à l’Oscar du Meilleur acteur dans un second rôle en 2024, qu’il n’a certes pas remporté, mais sa reprise de “I’m Just Ken” effectuée pour l’occasion était le meilleur moment de la cérémonie. Comme quoi !

You May Also Like

More From Author