semaine de 4 jours, rigueur, école… Des annonces surprises ?

3 min read

Gabriel Attal au 20h : semaine de 4 jours, rigueur, école... Des annonces surprises ?

Gabriel Attal va prendre la parole ce soir lors du JT de 20h de TF1. Le Premier ministre pourrait faire des annonces autour du travail.

Ce mercredi soir à 20 heures, Gabriel Attal sera présent sur le 20h de TF1 face à Gilles Bouleau pendant 30 minutes. Le Premier ministre a réuni le gouvernement plus tôt dans la journée pour un séminaire autour du travail. L’objectif est de réaliser des économies pour les finances publiques, le déficit étant supérieur aux prévisions. Selon l’Insee, le déficit pour 2023 a été de 5,5% alors que le gouvernement tablait sur 4,9%. Bruno Le Maire avait alors expliqué qu’il fallait ramener ce déficit sous la barre des 3% d’ici 2027. 

Pour pallier ce déficit, le Premier ministre avait déclaré à l’Assemblée nationale mardi, comme le rapporte Nouvelle République, vouloir “poursuivre sur la voie de la rigueur et de la responsabilité avec toujours un fil rouge celui du travail” car “plus nous aurons de Français qui travaillent, plus nous aurons de possibilités d’équilibrer nos finances”. Si Gabriel Attal suit la voie de Bruno Le Maire, cette compensation du déficit ne devrait pas passer par une augmentation des impôts même si certains politiques, comme François Bayrou, appellent à y réfléchir. Le chef du gouvernement devrait privilégier des annonces autour de l’assurance-chômage. Il serait possible qu’il décide de réduire la durée des indemnisations des chômeurs, aujourd’hui fixée à 18 mois. Les conditions pour obtenir les indemnités pourraient aussi être durcies.

Sur le thème du travail, Gabriel Attal pourrait également évoquer la désmicardisation et le retour à l’emploi, comme il l’a déjà énuméré sur X. Aujourd’hui, le taux de chômage est à 7,4%. Emmanuel Macron voudrait le voir baisser à 5% à la fin de son quinquennat. 

Une semaine de travail de quatre jours ?

Le Premier ministre devrait aussi détailler l’exploration de nouvelles formes de travail. Cela pourrait prendre la forme de semaines de quatre jours. Si des expérimentations locales sont en cours, elles devraient être étendues à la fonction publique d’Etat. 

Dans le contexte actuel, après l’attaque terroriste en Russie, le Premier ministre pourrait dire quelques mots sur les questions de sécurité intérieure. La France est, en effet, passée au niveau d’alerte maximum du plan Vigipirate. Le sujet de l’éducation pourrait également être abordé.

You May Also Like

More From Author