Sinner comble un retard de deux sets pour remporter les Internationaux d’Australie

Jannik Sinner a réussi un coup droit en fond de terrain et il s’est écroulé sur le terrain, se donnant quelques moments pour comprendre qu’il venait d’effacer un retard de deux sets pour remporter un premier titre majeur.

Âgé de 22 ans, Sinner a trouvé une façon de transformer la défensive en attaque, à sa première finale en Grand Chelem, et il a battu Daniil Medvedev 3-6, 3-6, 6-4, 6-4, 6-3, dimanche, pour signer le titre des Internationaux d’Australie.

« Je dois encore y réfléchir… Battre Novak [Djokovic] en demi-finale et ensuite Daniil en finale, ce sont des joueurs difficiles à vaincre, a mentionné Sinner. C’est un très beau moment pour moi et mon équipe. Nous savons aussi que nous devons nous améliorer si nous voulons avoir une autre occasion de soulever un gros trophée. »

Il s’agissait de la troisième victoire de suite de Sinner contre un joueur du top-5, après son triomphe en quarts de finale aux dépens d’Andrey Rublev (no 5) et celui en demi-finale face à Novak Djokovic (no 1). Seuls Djokovic et Roger Federer avaient réussi l’exploit lors d’un tournoi majeur disputé sur surface dure.

Sinner est devenu le premier Italien à remporter les Internationaux d’Australie et le plus jeune gagnant d’une finale masculine à Melbourne Park depuis le premier titre en Grand Chelem de Djokovic, en 2008.

Alors que Carlos Alcaraz a remporté le tournoi de Wimbledon et que Sinner vient de gagner le premier tournoi majeur de la saison, un changement de garde arrive.

« Ç’a été tout un parcours, même si je ne suis âgé que de 22 ans, a dit Sinner. C’est évidemment un énorme tournoi pour moi. Je veux remercier tout le monde d’avoir rendu ce tournoi du Grand Chelem si spécial pour moi. »

Pour Medvedev, le champion des Internationaux des États-Unis en 2021, il s’agit de sa cinquième défaite en six finales en Grand Chelem. Troisième tête de série en Australie, Medvedev a établi un record en disputant un quatrième match de cinq sets dans ce tournoi. Ses 24 heures et 17 minutes passées sur le terrain ont devancé les 23 heures et 40 minutes d’Alcaraz, à Flushing Meadows en 2022, pour le plus de temps de jeu lors d’un même tournoi majeur de l’ère moderne.

Medvedev est également devenu le premier joueur de l’ère moderne à perdre deux finales du Grand Chelem en cinq manches après avoir gagné les deux premières.

Medvedev avait perdu deux finales de suite aux Internationaux d’Australie, aux mains de Djokovic, en 2021, et contre Rafael Nadal, l’année suivante, après avoir pris les devants par deux sets.

Medvedev a remporté cinq matchs en cinq manches pour accéder à la finale du tournoi, cette année.

Sinner n’avait perdu qu’une seule manche lors de ses six rondes à Melbourne Park, un bris d’égalité en troisième manche contre Djokovic, avant de tirer de l’arrière 0-2 face à Medvedev.

Ce n’est que lorsqu’il a réussi un bris au sixième jeu de la cinquième manche que l’Italien avait à portée de main son premier titre du Grand Chelem.

Medvedev a commencé l’affrontement comme s’il voulait en finir rapidement, après tout ce temps passé sur le terrain.

Le Russe s’est tenu plus près de la ligne de fond pour recevoir les services et il s’est présenté au filet pour régulièrement qu’à l’habitude. Il a brisé Sinner au troisième jeu et il a gagné la première manche en 36 minutes.

Medvedev a obtenu deux autres bris au deuxième set avant de lui-même se faire briser à 5-1. Il a cependant eu du succès à sa partie suivante au service.

Les deux joueurs ont gagné leur service en troisième manche, jusqu’à la 10e partie. Medvedev n’était qu’à un point de créer l’égalité 5-5, mais trois fautes directes ont permis à Sinner de prolonger le suspense.

L’Italien a refait le coup au 10e jeu de la quatrième manche, surprenant Medvedev et la foule au Rod Laver Arena.

« Je veux féliciter Jannik parce qu’il a montré qu’il méritait la victoire, a déclaré Medvedev. Ce ne sera probablement pas notre dernier duel en Grand Chelem, mais j’espère pouvoir gagner le prochain si nous sommes en finale. »

À voir en vidéo

You May Also Like

More From Author