Skinner fait encore la peau au Canadien et les Sabres gagnent 6-1

L’unité d’infériorité numérique du Canadien a connu une autre dure soirée qui a coulé l’équipe.

La vieille bête noire du Tricolore Jeff Skinner a récolté un but et trois aides et les Sabres de Buffalo ont vaincu la formation montréalaise 6-1.

 

Skinner totalise maintenant 26 buts et 20 aides en 41 matchs en carrière contre le Canadien. Ses 46 points représentent un sommet pour lui contre une formation de la LNH.

Le Canadien, qui était de retour devant ses partisans après une séquence de sept matchs à l’étranger, a pourtant obtenu sa part de chances face aux Sabres, mais il a peut-être manqué un peu d’opportunisme avant de voir son indiscipline le couler.

Les Sabres ont marqué deux fois en avantage numérique en deuxième période après un but refusé au Tricolore.

 

«Nous aurions mené 1-0, puis nous avons pris deux punitions que nous n’avons pas écoulées, a analysé l’entraîneur-chef Martin St-Louis. Nous sommes allés chercher un gros but en infériorité numérique, puis nous avons connu un bon début de troisième période. Cependant, le troisième but nous a fait mal.»

Joel Armia a inscrit l’unique but du Canadien (16-17-5) en infériorité numérique. Jake Allen a stoppé 32 arrêts.

«Je crois que notre échec-avant ne fonctionnait pas ce soir, a dit le capitaine Nick Suzuki. Nous n’avons pas bien géré la rondelle et avons commis des revirements.»

Tage Thompson a amassé deux buts et une aide, tandis que Casey Mittelstadt, Rasmus Dahlin et Jack Quinn ont amassé chacun un but et une aide pour les Sabres (16-19-4). Alex Tuch a récolté deux aides et le Montréalais Devon Levi a réalisé 32 arrêts à son premier départ en carrière au Centre Bell.

«C’est certainement spécial, a admis Levi. Je rêvais de ce moment depuis que j’ai l’âge de 5 ans. J’ai vu Carey Price faire des arrêts de la mitaine ici. C’est incroyable d’être devant le filet dans cet édifice, suivant les pas de nombreux bons gardiens. Je ne vais pas l’oublier.»

Le Canadien jouera son prochain match samedi, quand les Rangers de New York seront les visiteurs au Centre Bell.

 

Un bon spectacle, mais…

La première période a été animée alors que 28 tirs au but ont été décochés, dont 15 par le Canadien.

 

Levi a frustré trois fois coup sur coup Jesse Ylönen avec sa jambière droite. Les arbitres ont révisé la séquence, mais les responsables vidéo ont confirmé que la rondelle n’avait jamais franchi la ligne des buts.

À l’autre bout de la patinoire, Allen a joué de chance deux fois. Il a été battu par de longs tirs de JJ Peterka et Henri Jokiharju, mais la rondelle a chaque fois percuté le cadre rouge du filet.

Armia a déjoué Levi après 2:06 de jeu en deuxième période, mais l’entraîneur-chef des Sabres, Don Granato, a contesté le but et a eu gain de cause. Les reprises ont démontré que Michael Pezzetta était entré en contact avec Levi tout juste avant qu’Armia tire et le but a été annulé.

Si St-Louis a dit que selon lui, c’était un jeu «50-50» et qu’il aurait probablement aussi contesté le but s’il avait été dans la chaise de Granato, les joueurs du Canadien avaient plus de difficulté à comprendre la décision.

«J’étais un peu surpris, a admis le défenseur Jordan Harris. Oui, il y a eu un petit contact, mais je pensais que le gardien avait eu le temps de se repositionner. De plus, «Pezz» n’était plus dans la zone du gardien quand la rondelle est rentrée. C’est dur.»

L’indiscipline du Canadien a ensuite ouvert la porte aux Sabres.

Mittelstadt a ouvert le pointage à 5:33, pendant que David Savard était au cachot pour un coup de bâton contre Peterka, qui s’était échappé. Mittelstadt a été oublié à l’embouchure du filet et a profité d’une passe transversale de Skinner pour marquer.

Skinner a creusé l’écart à 6:59, pendant que Mitchell Stephens était au banc des punitions pour un geste d’obstruction en zone offensive. Skinner a aussi déjoué Allen après avoir reçu une passe transversale, cette fois de la part de Tuch.

St-Louis a refusé de critiquer le travail de ses joueurs en infériorité numérique.

 

«Nous cherchons de la constance. Il y a des matchs où nous sommes très bons», a-t-il insisté, après avoir simplement affirmé que seulement quelques «erreurs individuelles» avaient mené à ces buts.

Le Tricolore a de nouveau été puni quand Pezzetta a fait trébucher Mattias Samuelsson. Cette fois, il en a profité pour réduire l’écart à un seul but.

Armia a volé le disque à Dahlin à la ligne bleue des Sabres, puis a déjoué Levi grâce à un bon tir des poignets du côté de la mitaine à 13:19.

Levi a empêché le Canadien de créer l’égalité avant la fin de la période. Alors que le club local était en avantage numérique, le gardien des Sabres a frustré Josh Anderson sur un tir à bout portant.

Les Sabres ont contrôlé le jeu en début de troisième période et ils ont réussi à creuser l’écart à 6:45. Quinn a surpris Allen du côté du bouclier après avoir accepté une passe en retrait de Peterka.

Thompson a porté un dur coup en marquant à nouveau pour les Sabres à 8:35. Skinner est revenu de derrière le filet et a tenté de contourner Allen. Thompson n’a eu qu’à pousser la rondelle libre derrière la ligne des buts.

Le Canadien a tenté le tout pour le tout en retirant son gardien avec 5:35 à faire au cadran. Toutefois, les Sabres ont remporté la mise en jeu dans leur zone, puis Dahlin a fait preuve de précision sur son dégagement, trouvant le fond du filet désert sur un tir d’un bout à l’autre de la patinoire.

Skinner a continué à tourner le fer dans la plaie en mettant la table pour Thompson pour le sixième but des Sabres avec 1:28 à écouler au cadran.

À voir en vidéo

You May Also Like

More From Author