Smic, aides, primes et bonus… Ce qui arrive en 2024

3 min read

1er janvier : Smic, aides, primes et bonus... Ce qui arrive en 2024

À deux jours du passage à 2024, voici tout ce qu’il faut savoir sur les nouvelles mesures concernant le budget, de la hausse du SMIC aux indemnisations de stages en passant par les bonus automobiles.

Comme chaque nouvelle année, 2024 devrait débarquer avec son lot de bonnes et de mauvaises nouvelles… Quels sont les changements majeurs à attendre pour cette nouvelle année ? L’une des mesures phares est sûrement la revalorisation du salaire minimum de croissance (SMIC). Une augmentation automatique, due à la hausse des prix, de 1,13 %. De 1 383,08 euros net mensuel, il passera à 1 398,69 euros, soit une hausse de 15,61 euros net par mois. Autre bonne nouvelle pour les porte-monnaie mais cette fois pour les personnes de plus de 70 ans et les personnes handicapées. En 2024 sera lancé le dispositif MaPrimeAdapat qui leur permettra de bénéficier d’une aide pour adapter leur habitation à leurs besoins, comme l’installation d’un monte-escalier électrique. 50 % à 70 % des travaux pourront être pris en charge par cette prime, selon les ressources de la personne concernée.

Une voiture électrique à moins de 100 euros par mois

Grand changement pour les lycéens d’établissements professionnels qui ont effectué un stage depuis la rentrée scolaire 2023. Ils seront rémunérés de manière rétroactive et à hauteur de 50 euros par semaine en classe de seconde et jusqu’à 100 euros par semaine en terminale. Les jeunes pourront aussi conduire à partir de 17 ans s’ils ont obtenu leur code de la route et leur permis B. À cet âge, ils pouvaient déjà passer le permis mais ils n’étaient pas autorisés à conduire seuls avant leur majorité. Toujours du côté des routes, les excès de vitesse inférieurs à 5 km/h ne seront plus sanctionnés par un retrait d’un point sur le permis mais seulement par une contravention. En 2024, le gouvernement a aussi pris la décision de financer une offre de location de voiture électrique pour moins de 100 euros par mois, hors assurance. Ce leasing social concerne les personnes aux revenus modestes : leur revenu fiscal de référence ne doit pas dépasser les 15 400 euros par an. Autre condition : prendre sa voiture tous les jours pour se rendre au travail situé à plus de 15 kilomètres de son domicile ou rouler au moins 8 000 kilomètres par an.

Moins de plastique

Pour cette nouvelle année, les collectivités territoriales devront mettre une solution de tri des déchets organiques à disposition des habitants. Ces déchets comprennent déchets verts et déchets alimentaires. À la cantine aussi des mesures écologiques sont prévues : l’ensemble des restaurations collectives devront servir au moins 50 % de produits “durables”, dont au moins 20 % de produits bio. Dans les supermarchés, les lots de fruits ou légumes de moins de 1,5 kg ne pourront plus être emballés dans du plastique, sauf dérogations pour certains d’entre eux comme les salades, les champignons ou les fraises.

You May Also Like

More From Author