Square Enix veut privilégier la qualité à la quantité – Actu

3 min read

Premier défi pour Square Enix : diversifier ses propositions, en tout cas, donner un coup de jeune à son image. D’après Takashi Kiryu, l’éditeur japonais se reposerait trop sur Final Fantasy et Dragon Quest. “Je crois que nous nous sommes trop reposés sur certains genres, certains styles de gameplay. En parallèle, les goûts des consommateurs se sont diversifiés. Nos clients apprécient maintenant toute une variété de genres.” Le dirigeant cite PowerWash Simulator comme un exemple de jeu incongru ayant trouvé son succès parmi une litanie de jeux de rôles. Kiryu souhaite donc diversifier son catalogue en renforçant ses équipes internes pour s’attaquer à des terres inexplorées. Il reconnaît aussi que les efforts marketing furent souvent insuffisants pour mettre les petits projets en lumière – NEO : The World Ends With You en a fameusement fait les frais.

L’AA sur le billot

Mais le plus intéressant, c’est que Takashi Kiryu compte optimiser ses ressources en écrémant les productions internes. À commencer par le milieu de gamme. “Je veux structurer notre méthode de développement pour créer des titres plus qualitatifs en réduisant le nombre de projets. […] Récemment, nous avons observé des gagnants et des perdants parmi les jeux vidéo majeurs. Les indépendants peuvent désormais avoir un véritable impact. Le marché est de plus en plus polarisé entre blockbusters et titres indépendants, mais je crois que nous avons développé beaucoup de jeux tombant au milieu. Je veux tracer des distinctions plus nettes à l’avenir.

D’assez mauvaises nouvelles pour les amoureux de Triangle Strategy, ou les quelques personnes qui ont acheté Harvestella et DioField Chronicle. Car si les titres manquent de reconnaissance publique et/ou de notoriété, leur présence dans le catalogue Square Enix avait le mérite de remettre l’AA (certes plus ou moins ambitieux) au centre du village. Reste que les effets de ce pivot éditorial ne se feront pas sentir avant quelques années, le temps que les nouveaux projets aient le temps de couver. En espérant que ces sacrifices bénéficient vraiment à la qualité moyenne des titres.

Pour 2024, Square Enix prévoit de commencer par Foamstars en février et Final Fantasy VII Rebirth avant d’embrayer sur Visions of Mana cet été. L’éditeur japonais a récemment fait le ménage dans son catalogue mobile en euthanasiant Fullmetal Alchemist, SINoALICE et Dissidia Final Fantasy : Opera Omnia pour ne citer qu’eux.

You May Also Like

More From Author