Test Nacon Revolution 5 Pro

5 min read

Les manettes de la gamme Revolution Pro sont souvent de bonnes alternatives lorsque l’on désire quelque chose de différent par rapport à ce que propose les constructeurs historiques. Avec une PS5 maintenant bien installée et ne subissant plus de souci d’approvisionnement, Nacon dévoile sa manette officielle, la Revolution 5 Pro, pour la dernière console de Sony. Un produit haut de gamme qui met en avant, entre autres, une forte personnalisation. Toutefois, elle prend le risque de miser sur son caractère unique en mettant de côté quelques aspects importants. Notre verdict après l’avoir pris en main pendant plus de deux semaines.

Design et confort

Nacon revoltion 5 test 03 11 scaled 1

Etant vendue à 229,90€, on s’attend à ce que la manette Nacon Revoltion 5 Pro soit quasi irréprochable. Elle conserve heureusement les points forts de la gamme, à commencer par un packaging bien fourni : une pochette de rangement, un chiffon de nettoyage, un câble USB-C/USB-A, un dongle USB et des pièces détachées.

En termes de design, nous sommes face à une proposition radicalement différente de la DualSense. Avec ses formes plus amples, une structure en plastique doux au toucher et un léger grip sur les poignées, elle surpasse de très loin la manette de Sony en matière de confort. C’est un véritable bijou pour la prise en main, avec des sticks asymétriques et quatre palettes à l’arrière parfaitement positionnées. On insiste sur le fait que la forme ergonomique de la manette permet un accès aux palettes presque naturel avec les doigts – une vraie prouesse, là où il est souvent difficile de s’y habituer rapidement avec d’autres produits similaires.

Les manipulations en douceur du pavé tactile, des boutons, des sticks et des différentes gâchettes sont un vrai plaisir. Seule la croix directionnelle fait un peu tache sur ce joli tableau, offrant des sensations mitigées. À noter que les gâchettes L2/R2 disposent d’interrupteurs permettant de varier leur amplitude. Néanmoins, contrairement à de nombreuses manettes de cette catégorie, l’amplitude la plus basse reste bien plus élevée que ce que l’on voit habituellement.

Généralement utilisé pour les FPS afin d’écourter la distance pour presser la gâchette, la Revolution 5 Pro n’a pas cette dureté et laisse toujours un petit écart lors de la presse. Ce petit détail peut faire la différence face à la concurrence, mais ne plaira pas forcément aux plus exigeants. Elle reste tout de même très performante en matière de personnalisation. On peut ainsi l’alourdir selon nos préférences avec plusieurs poids (trois sets au total) à placer dans les poignées, une croix directionnelle alternative et des sticks alternatifs.

Performances

Nacon revoltion 5 test 03 14 scaled 2

Bien que la manette soit sous licence officielle PlayStation, elle n’intègre pas les atouts technologiques de la DualSense, tels que les retours haptiques et les gâchettes adaptatives. Des qualités difficiles à négliger lorsqu’on joue sur PS5, surtout à ce prix. Pire encore, la manette ne propose pas de vibration lorsqu’on joue aux jeux PS5. Autre inconvénient : il est impossible d’allumer la PS5 à partir de la Revolution 5 Pro, qu’elle soit connectée par fil ou sans fil via le dongle. Elle dispose aussi d’une connexion Bluetooth 5.2 pour connecter vos appareils audio par exemple, mais elle ne peut pas être utilisée pour connecter la manette à la console directement.

Malgré ces lacunes, qui pourront être déterminantes dans votre choix, la manette de Nacon possède de nombreux atouts. Si vous jouez principalement sur PC ou PS4, elle peut même être un excellent choix. La marque met d’ailleurs en avant ses joysticks utilisant la technologie Hall Effect, une réponse aux problèmes de « drift » et d’usure rapide des sticks souvent rencontrés chez Sony ou Nintendo. Pour expliquer brièvement, le Hall Effect détecte les changements de champ magnétique causés par le mouvement d’aimants intégrés dans le joystick. Cette méthode, sans contact, réduit l’usure et augmente la précision et la durabilité.

La personnalisation de la manette se fait également via le logiciel de la marque, disponible sur PC et, à partir de 2024, sur mobile via iOS et Android. On regrette l’absence de prise en charge du français et une navigation peu intuitive, mais l’outil permet de réaliser tous vos réglages et de paramétrer jusqu’à quatre profils par plateforme. L’autonomie est assez limité avec 10 heures de durée de vie environ, mais qui est suffisant pour un temps de jeu quotidien. De plus, le câble de trois mètres permet d’aisément charger sa manette sans sacrifier de la distance entre vous et votre console/PC.

You May Also Like

More From Author