Tourné avec une actrice née sans bras, ce clip de MGMT est une formidable leçon de vie

3 min read
Crédits photo : YouTube

La date est déjà cochée dans l’agenda. Le 23 février, MGMT mettra fin à six années d’absence discographique avec la parution de “Loss Of Life”, cinquième album qui s’apprête une fois de plus à repousser les frontières du psychédélisme. « Nous sommes très fiers de ce disque et du fait qu’il ait été relativement conçu sans douleur après une longue période de gestation. Musicalement parlant, nous tournons autour de 20% de variété pour adultes et rien de plus » promettent Andrew et Benjamin, qui érigent l’absurdité au rang d’art dans le clip loufoque de “Bubblegum Dog”, en forme d’hommages aux clips des années 90. Après “Mother Nature” et alors qu’un duo avec Christine and the Queens est dans les cartons, un troisième extrait se laisse approcher par les curieux : il s’agit de “Nothing To Declare”, une ballade à la guitare dont le clip vaut absolument le coup d’oeil.

Le player Dailymotion est en train de se charger…

“J’ai toujours été regardée, toute ma vie’

Signée du metteur en scène Joey Frank, qui avait réalisé “Me and Michael” pour leur précédent album “Little Dark Age”, la vidéo met en lumière le visage d’Inga Petry, une jeune étudiante en philosophie et droit originaire de Pittsburgh qui a gagné en popularité sur les réseaux sociaux en sensibilisant le grand public sur le handicap. Car Inga est manchote de naissance, et elle doit donc se débrouiller au quotidien pour surpasser sa différence, en particulier face au regard des autres. « Quand j’ai vu Inga pour la première fois sur TikTok, je l’ai imaginée comme la star d’un film étranger. Une certaine forme de cinéma indépendant européen des années 1990, incarnée par les frères Dardenne, suit toujours essentiellement un être humain qui navigue dans la vie. Inga est née sans bras, ce qui confère une vulnérabilité différente au récit simple d’une jeune femme indépendante qui voyage de Pittsburgh à Paris » explique le réalisateur, qui reprend ici l’esthétique du cinéma indépendant pour transformer Inga en jeune ingénue qui découvre la capitale française. Et fait la rencontre, symbolique, de la Vénus de Milo au musée du Louvre…

« Ayant grandi sans bras, j’ai toujours été regardée, toute ma vie. À certains égards, la Vénus de Milo est analogue à ma vie, et plus particulièrement au personnage que j’incarne dans ce film. Elle est adorée, respectée et presque constamment entourée de gens, et pourtant elle reste seule et son passé est inconnu. Il y a toujours eu des questions autour de ses bras et elle n’a jamais eu à répondre ni à prouver sa valeur » analyse Inga, qui espère que le clip pourra montrer que la seule limite à nos rêves est notre détermination. Un bel enseignement à partager au plus grand nombre !

Tracklist de l’album “Loss Of Life”

1. Loss Of Life (part 2)
2. Mother Nature
3. Dancing In Babylon (featuring Christine and the Queens)
4. People In The Streets
5. Bubblegum Dog
6. Nothing To Declare
7. Nothing Changes
8. Phradie’s Song
9. I Wish I Was Joking
10. Loss Of Life

You May Also Like

More From Author