Trudeau et Joly condamnent la frappe d’Israël sur des travailleurs humanitaires à Gaza

Le Canada a condamné une frappe aérienne israélienne qui a tué sept travailleurs humanitaires dans la bande de Gaza et a exigé une enquête complète.

Le World Central Kitchen a indiqué qu’un employé avec la double citoyenneté canadienne et américaine, ainsi que trois ressortissants britanniques, un australien, un polonais et un palestinien livraient de la nourriture arrivée par la mer lorsque l’attaque est survenue lundi soir.

Le premier ministre Justin Trudeau a affirmé que l’attaque contre les travailleurs humanitaires était « absolument inacceptable ».

« On a besoin de protéger les travailleurs humanitaires. Mes pensées sont là pour leurs familles et pour leurs organisations, qui ont vu à quel point ces travailleurs humanitaires font une différence réelle dans la vie des Gazaouis à un moment de défi humanitaire horrifique », a-t-il réagi.

« Nous allons nous attendre à ce qu’il y ait des enquêtes rigoureuses pour expliquer ce qui s’est passé. Mais surtout, on a besoin de plus d’aide à Gaza et on a besoin d’un cessez-le-feu pour pouvoir éviter les morts d’innocents », a-t-il ajouté.

Plus tôt sur le réseau social X, la ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly, s’est dite « horrifiée » par la frappe aérienne.

« Nous condamnons ces frappes et demandons une enquête complète. Le Canada s’attend à ce que tous les responsables de ces meurtres rendent des comptes et nous le communiquerons directement au gouvernement israélien », a-t-elle déclaré.

« Les attaques contre le personnel humanitaire sont absolument inacceptables. Le droit international humanitaire doit être respecté », a ajouté la ministre libérale.

Au bord de la famine

Le travail de la World Central Kitchen a été déterminant pour l’ouverture récente d’une voie maritime qui offre un peu d’espoir au nord de Gaza.

Les Nations unies affirment qu’une grande partie de la population de la région est au bord de la famine, largement coupée du reste du territoire par les forces israéliennes.

M. Andrés s’est dit « dévasté » par la mort de ses collègues. « Le gouvernement israélien doit mettre fin à ces massacres aveugles. Il doit cesser de restreindre l’aide humanitaire, cesser de tuer des civils et des travailleurs humanitaires et cesser d’utiliser la nourriture comme une arme », a-t-il écrit sur X.

Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes au Canada a également demandé des comptes.

« La frappe aérienne israélienne par inadvertance d’hier contre un convoi d’aide civile à Gaza, tuant un citoyen canadien, est profondément regrettable », a commenté l’organisation dans un communiqué.

« Le gouvernement israélien doit mener une enquête approfondie et demander des comptes à ceux qui ont commis cette erreur. L’aide humanitaire à Gaza est essentielle, tout comme les efforts d’Israël pour détruire les capacités militaires du Hamas. Nous exprimons nos condoléances à ceux qui ont été tués », poursuit-il.

Avec les informations de l’Associated Press

À voir en vidéo

You May Also Like

More From Author