un discours d’unité dans un contexte de crise aiguë

3 min read

Voeux d'Emmanuel Macron : un discours d'unité dans un contexte de crise aiguë

Pour ses voeux, le président de la République devrait adresser un message d’ “unité” aux Français, et insister sur des événements fédérateurs prévus pour 2024. L’objectif : tourner la page sur un contexte politique mouvementé.

Avant le passage à 2024, Emmanuel Macron prononcera les traditionnels voeux pour la nouvelle année, dans son allocution qui débute à 20h00, dimanche 31 décembre. Un discours d’ “unité” qui intervient dans un contexte politique plein de turbulences où se dessine, de plus en plus clairement, la silhouette d’un remaniement ministériel, après la crise provoquée chez l’exécutif par la loi immigration. Après avoir passé quelques jours au fort Brégançon sur la Côte d’Azur, où le président possède une résidence, Emmanuel Macron devrait dévoiler le “nouveau cap” envisagé pour 2024, d’après l’Élysée.

Sans faire de grandes annonces lors des voeux, il pourrait néanmoins évoquer les grandes lignes qu’il prévoit pour cette nouvelle année, en attendant son “rendez-vous avec la nation” prévu courant janvier. Pour son discours du 31, le président devrait passer un message d’ “unité”, résume un conseiller de l’Élysée. Mais prôner l’unité sans répondre aux accusations de concessions avec l’extrême droite sur la loi immigration après une année politique déjà rendue tumultueuse par l’utilisation à répétition du 49.3, la réforme des retraites, les émeutes urbaines après la mort de Nahel tué par un policier, ou encore les récents propos polémiques de Gérard Depardieu, défendu par le président lui-même… s’avère bien complexe.

Économie et décentralisation au programme

C’est l’habitude présidentielle : l’occupant du 55, rue du Faubourg Saint-Honoré aime insuffler un peu plus d’optimisme dans cette France qui, sous sa houlette, a traversé nombre de crises en tous genres. Lors de ses vœux pour 2023, Emmanuel Macron avait appelé à “l’unité de la nation” et à ne pas céder à “l’esprit de division”. 

Les nombreux rendez-vous attendent la France en 2024, à l’image des Jeux olympiques de Paris ou de la réouverture de la cathédrale de Notre-Dame de Paris, pourraient être évoqués, tout comme les principaux thèmes politiques qui devraient rythmer l’année à venir : réformes destinées à amplifier le retour au plein-emploi ; système de l’assurance chômage, déjà réformé, qui pourrait être amené à évoluer ; décentralisation. Devant les maires, il s’était engagé en faveur d’une réforme “réelle et audacieuse” pour que chacun sache enfin “clairement qui fait quoi” car “le partage des compétences, ça ne marche pas”. Le président envisage, par ailleurs, de ressusciter le conseiller territorial, initié par Nicolas Sarkozy, mais supprimé sous François Hollande.

Cependant, Emmanuel Macron ne devrait pas rentrer dans les détails de tous ces projets. “C’est un passage obligé et, depuis qu’ils existent, il n’y a jamais eu d’annonce fracassante. Depuis le 8 décembre, il a dit qu’il ferait une grande annonce en janvier, le fameux ‘rendez-vous avec la Nation'”, rappelle Eric Decouty sur LCI. Il faudra donc encore un peu de patience pour connaître le nouveau cap présidentiel.

You May Also Like

More From Author