Une heure de plus ou de moins ce week-end ? Une astuce se cache dans la langue française pour ne plus se tromper

3 min read

Une heure de plus ou de moins ce week-end ? Une astuce se cache dans la langue française pour ne plus se tromper

Le changement d’heure a lieu dans la nuit du samedi 30 au dimanche 31 mars. Attention, il faudra alors régler les aiguilles de sa montre, et il y a une astuce pour ne pas se tromper de sens.

Une heure de plus ou une heure de moins ? C’est une éternelle question qui revient quand sonne le changement d’heure. Cette année, le passage à l’heure d’été aura lieu dans la nuit du samedi 30 mars au dimanche 31 mars. A deux heures du matin, il sera en fait déjà trois heures. Une heure de sommeil sera perdue mais le soleil se couchera désormais plus tard. Pour les couche-tôt, il faudra mettre le réveil à la nouvelle heure avant de dormir alors que pour les fêtards du samedi, la soirée risque de passer un peu plus vite. Pas de panique, le lundi 1er avril étant férié, il y aura un jour de plus pour se remettre de ce changement d’heure. Certains enchaineront même avec des vacances quelques jours plus tard, à partir du 6 avril. 

Si les appareils modernes, comme le téléphone, la box internet, l’ordinateur, passeront à la nouvelle heure tout seuls, il faut en revanche penser à changer l’heure sur les montres mais aussi sur le four ou le micro-ondes, ainsi que les pendules. Il faut également vérifier sur les véhicules. Pour ne pas oublier dans quel sens il faut tourner les aiguilles, il existe un moyen mnémotechnique tout simple. Pour cela, il faut bien avoir en tête que chaque changement d’heure a lieu le dernier dimanche d’octobre et le dernier dimanche du mois de mars. Ensuite, il faut regarder de plus près l’orthographe de ces deux mois. A la fin du mot octobre, le “re” peut faire penser à reculer les aiguilles d’une heure. Alors que le dernier week-end de mars le “a” de mars mais aussi le “av” du mois d’avril qui arrive, rappellent qu’il convient d’avancer les aiguilles.

Sinon, l’astuce du lit fonctionne aussi très bien. Ainsi, il suffit de se dire qu’avec l’arrivée de l’été et de la chaleur, l’envie de se blottir sous sa couette est moins forte et donc la nuit est plus courte. A l’inverse, quand l’hiver approche, pourquoi ne pas rester au lit un peu plus longtemps, voire une heure de plus ?

Ces petites techniques pourraient encore servir dans les années à venir. La volonté de supprimer le changement d’heure, un temps évoquée, ne semble en effet plus vraiment à l’ordre du jour. Depuis sa création par décret suite au choc pétrolier de 1975, l’objectif est de faire des économies d’énergies en alignant les heures d’activités aux heures du soleil et ainsi réduire sa consommation d’électricité. Selon l’Agence française de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, ce procédé serait toujours relativement efficace puisqu’il permettrait d’économiser l’équivalent de la consommation annuelle de 800 000 ménages. 

You May Also Like

More From Author