une nouvelle ultra inquiétante, les joueurs ragent

3 min read

Cela fait des années que les joueurs s’inquiètent de la disparition possible des jeux physiques. Chez Microsoft, et plus précisément au sein de la branche Xbox, tout indique que c’est effectivement le cas.

La fin des jeux physiques est-elle plus proche que ce que l’on pensait ? En tout cas, le constat dramatique des licenciements chez Microsoft vient de mettre en lumière une nouvelle politique chez Xbox, ou du moins un éloignement progressif des versions physiques. De quoi alimenter les discussions parmi les joueurs qui préfèrent avoir une bonne vieille boîte entre les mains au lieu d’un simple code sur une plateforme ou un magasin en ligne.

Une nouvelle politique chez Xbox ?

À la suite de l’annonce de la suppression de 1900 emplois au sein de différentes équipes Xbox, de nouvelles informations continuent d’émerger concernant les équipes spécifiques impactées. Et visiblement cela concerne une bonne partie des employés en charge de l’édition des jeux physiques. L’information provient du journaliste Jez Corden de chez Windows Central qui déclare en ces termes :

Remarque : Il convient de noter que la réduction des équipes responsables des éditions physiques ne constitue pas encore une confirmation de l’abandon par Microsoft de la vente au détail physique pour les jeux Xbox. L’entreprise peut opter pour l’externalisation de certaines tâches et envisager une consolidation de ses activités dans ce domaine. Par conséquent, il est prématuré de conclure que Xbox renonce à la vente au détail physique.

Cependant, il est indéniable que cette tendance s’affirme de plus en plus dans l’industrie, et les signes avant-coureurs sont manifestes.

Comme l’explique Corden, ce licenciement massif au sein de cette branche de Microsoft ne signifie pas nécessairement la disparition des jeux physiques. Cependant, cela peut être un signe avant-coureur de changements majeurs à l’horizon, tels que l’externalisation de certaines tâches ou une transformation en profondeur. Tout est envisageable. Néanmoins, les signes émis par Xbox en direction des joueurs ne sont pas nécessairement positifs.

Une inquiétude grandissante

Dans le même esprit, et comme pour ajouter à la confusion générale, il y a peu de temps, Windows Central avait relayé l’information selon laquelle Walmart allait retirer les exemplaires physiques de Starfield des rayons à la demande de Microsoft et Bethesda. Entre-temps, il semble que le média ait été directement contacté par cette grande enseigne américaine de distribution pour éclaircir la situation. Selon une source au sein de cette entreprise, cela se produit lorsqu’une nouvelle version plus récente d’un jeu est disponible.

Malgré cela, on ne peut s’empêcher d’être assez inquiet pour l’avenir des éditions physiques. Et il n’y a même pas besoin d’être collectionneur pour ressentir cette préoccupation. De nombreux utilisateurs apprécient toujours autant la possibilité de stocker et de posséder physiquement un jeu sur une étagère. C’est un sentiment très agréable, d’autant plus pour ceux ayant atteint la trentaine. Outre ces indicateurs négatifs, notre première pensée va aux personnes touchées par ces licenciements, et nous espérons sincèrement qu’elles pourront rebondir le plus tôt possible.

You May Also Like

More From Author