Verstappen remporte le Grand Prix du Brésil

Le triple champion du monde Max Verstappen a mené dès le départ et a gardé le cap pour remporter le Grand Prix de Formule 1 du Brésil, dimanche.

Sergio Perez, son coéquipier chez Red Bull, a terminé à la quatrième place, se distanciant de Lewis Hamilton de Mercedes dans la course pour terminer deuxième au classement des pilotes.

Un drapeau rouge a été agité dès le deuxième tour, en raison d’un accident impliquant Kevin Magnussen de Haas et Alex Albon de Williams, ce qui a nécessité une relance de la course.

« J’ai été heureux du week-end, a dit Perez. Je sais par contre que j’aurais pu en faire plus si je n’avais pas été malchanceux durant les qualifications [vendredi]. »

Fernando Alonso d’Aston Martin a pris la troisième place, seulement 0,053 seconde devant Perez, après une bataille très serrée entre les deux pilotes lors des trois derniers tours.

« Pendant les 30 derniers tours, j’ai eu l’impression d’être sous la pression de Sergio. Mais quand il m’a doublé à deux tours de la fin, j’ai pensé que la chance d’un podium n’était plus possible. Puis il a freiné un peu tard dans le premier virage du dernier tour, et je me suis dit que je prendrais une chance au quatrième virage », a relaté Alonso.

« C’est un résultat phénoménal pour toute l’équipe. Nous avons eu quelques difficultés lors des dernières courses, en particulier lors des deux derniers événements, alors ce podium est pour tout le monde sur le circuit et pour tout le monde à Silverstone. Cela montre que nous continuerons à nous battre jusqu’au dernier tour, jusqu’au dernier virage. »

Lando Norris de McLaren a terminé deuxième à Interlagos.

Parti de la troisième place, le Québécois Lance Stroll a terminé en cinquième position. Il s’agit de son dixième top 10 de la saison et de sa meilleure prestation depuis sa quatrième place au Grand Prix d’Australie, le 2 avril.

« Aucun de mes départs n’a été excellent. J’ai eu beaucoup de patinage et très peu d’adhérence, donc je n’ai pas bien pris la ligne. Mais ensuite, nous avons eu beaucoup de rythme. Nous étions plus rapides que Ferrari, plus rapides que Mercedes, et j’ai eu l’impression que nous étions revenus à notre position du début de l’année », a analysé Stroll.

« Le résultat d’aujourd’hui nous donne la conviction que nous pouvons nous battre pour les points lors des deux dernières courses. Enfin, un grand bravo à toute l’équipe. Les dernières courses ont été difficiles, mais aujourd’hui est une vraie récompense et nous renvoie à la maison avec le sourire après trois semaines sur la route. J’ai hâte d’être à Vegas ! »

Perez quittera l’Amérique du Sud avec 32 points d’avance sur Hamilton, avec deux courses à disputer : une à Las Vegas le 18 novembre et l’autre à Abou Dabi, une semaine plus tard.

Perez a amorcé la course de la neuvième place et Hamilton, de la cinquième, après une qualification frustrante pour le pilote de Red Bull vendredi.

 

Charles Leclerc de Ferrari, qui devait partir deuxième, a perdu le contrôle de son bolide lors du tour de formation avant le départ, en raison d’un problème moteur.

« Je suis déçu, c’est le moindre que je puisse dire, a dit Leclerc. Le volant et le moteur ne répondaient plus. Ça fait mal. »

Verstappen a remporté sa 17e victoire et n’a jamais échappé les commandes de l’épreuve.

« Toute la course a été axée sur la gestion des pneus », a déclaré Verstappen. « Las Vegas sera nouveau pour tout le monde et il y aura de nombreuses surprises, j’en suis sûr. »

À voir en vidéo

You May Also Like

More From Author