Vingegaard triomphe encore sur la 16e étape ! Classement complet

5 min read

Vuelta 2023 : Vingegaard triomphe encore sur la 16e étape ! Classement complet

Jonas Vingegaard l’emporte au sommet à Bejes et reprend du temps à Sepp Kuss, avant l’arrivée mythique à l’Angliru mercredi.

Ce mardi, la 16e étape arrivant au sommet de Bejes a de nouveau souri au récent vainqueur du Tour de France, Jonas Vingegaard (Jumbo Visma). Une échappée est partie après plus de la moitié de l’étape et une énorme bataille avec le peloton, alors qu’il restait déjà moins de 60 kilomètres à parcourir. Sur une étape sans difficulté répertiorée avant l’ascension finale (4,9 km à 8,5%), les six hommes de tête n’ont jamais réussi à prendre beaucoup plus d’une minute d’avance sur un peloton mené par une Jumbo Visma pas rassasiée. Jonas Vingegaard a lancé les hostilités à trois kilomètres de l’arrivée et n’a jamais été repris par des favoris qui se sont regardés, emmenés à un rythme modéré par la Bahrain-Victorious. Le danois s’impose devant Finn Fisher-Black (UAE Team Emirates) et revient à 29 secondes de Sepp Kuss au Classement Général. Primoz Roglic a aussi repris quelques secondes au maillot rouge, mais passe 3e derrière Jonas Vingegaard.

Kaden Groves (Alpecin-Deceuninck) a réussi à intégrer l’échappée pour prendre 20 points de plus au maillot vert en passant en tête du sprint intermédiaire, alors qu’il est encore sous la menace de Remco Evenepoel (Soudal Quick-Step) dans ce classement. Le Belge s’est rapidement relevé, sans doute pour se préserver dans l’optique de l’arrivée à l’Angliru demain. Il garde son maillot de meilleur grimpeur. Luis Léon Sánchez (Astana Qazaqstan Team), qui avait annoncé la veille sa retraite à l’issue de la saison, a lourdement chuté et a été contraint à l’abandon. C’était peut-être la dernière course professionnelle de l’Espagnol au palmarès impressionnant : vainqueur de 4 étapes du Tour de France, vainqueur d’un Paris-Nice et de deux Clasica San Sebastian, champion d’Espagne en ligne et en contre-la-montre, meilleur grimpeur d’un Tour d’Espagne… Demain, l’arrivée mythique à l’Alto de l’Angliru ne laissera rien au hasard (13,1km à 9,4%, avec des passages à près de 20%). Ce col légendaire devrait donner envie aux équipes des favoris de contrôler la course pour tenter de gagner en costaud au sommet. Juan Ayuso (UAE Team Emirates) aura un terrain qui lui convient parfaitement pour tenter de déstabiliser le maillot rouge Sepp Kuss et ses coéquipiers. Les Jumbo Visma pourraient aussi, s’ils sont toujours les plus forts, se battre entre eux pour la victoire d’étape mais aussi le Classement Général.

Voici le classement d’étape et le classement général de la Vuelta, mis à jour à la fin de chaque étape :

La Vuelta se déroule traditionnellement après le Tour de France. Pour sa 78e édition, le départ du Tour d’Espagne a ainsi été programmé le 26 août, de Barcelone, capitale de la Catalogne, plus d’un mois après l’arrivée du Tour de France (23 juillet). L’arrivée du Tour d’Espagne a été fixée trois semaines plus tard, le 17 septembre, à Madrid.

Détenteur des droits TV des classiques françaises et italiennes mais aussi des trois grands tours (Giro, Tour de France, Vuelta), le groupe Eurosport a été désigné diffuseur l’intégralité des étapes du Tour d’Espagne 2023 sur ses chaînes.  

Voici la start list de la Vuelta 2023 avec les équipes en lice et la liste des coureurs sur la ligne de départ.

Un parcours marqué par la montagne et qui laisse peu de place aux arrivées massives… Voici le détail du parcours du Tour d’Espagne 2023 avec la carte intégrale :

La carte du parcours de la Vuelta (zoomer pour plus de détails). © Vuelta

Après un contre-la-montre par équipes de 14 kilomètres depuis le bord de mer de la cité barcelonaise, le Tour d’Espagne va se terminer sur l’Hippodrome de la Zarzuela, à Madrid. La liste des étapes :

  • 1re étape – Samedi 26 août : Barcelone – Barcelone, 23,3 km (contre-la-montre par équipes)
  • 2e étape – Dimanche 27 août : Mataró – Barcelone, 181,3 km
  • 3e étape – Lundi 28 août : Suria – Arinsal (Andorre), 158,5 km
  • 4e étape – Mardi 29 août : Andorre-la-Vieille (Andorre) – Tarragone, 183,4 km
  • 5e étape – Mercredi 30 août : Morella – Burriana, 185,7 km
  • 6e étape – Jeudi 31 août : la Vall D’Uixó – Observatoire astrophysique de Javalambre, 181,3 km
  • 7e étape – Vendredi 1er septembre : Utiel – Oliva, 188,8 km
  • 8e étape – Samedi 2 septembre : Dénia – Xorret de Catí, 164,8 km
  • 9e étape – Dimanche 3 septembre : Carthagène – Caravaca de la Cruz, 180,9 km
  • *** Première journée de repos – Lundi 4 septembre ***
  • 10e étape – Mardi 5 septembre : Valladolid – Valladolid, 25 km (contre-la-montre individuel)
  • 11e étape – Mercredi 6 septembre : Lerma – La Laguna Negra, Vinuesa, 163,2 km
  • 12e étape – Jeudi 7 septembre : Ólvega – Saragosse, 165,4 km
  • 13e étape – Vendredi 8 septembre : Formigal – Col du Tourmalet (France), 134,7 km
  • 14e étape – Samedi 9 septembre : Sauveterre-de-Béarn (France) – Larra-Belagua, 161,7 km
  • 15e étape – Dimanche 10 septembre : Pampelune – Lekunberri, 156,5 km
  • *** Deuxième journée de repos – Lundi 11 septembre ***
  • 16e étape – Mardi 12 septembre : Liencres Playa – Bejes, 119,7 km
  • 17e étape – Mercredi 13 septembre : Ribadesella – Col del Angliru, 122,6 km
  • 18e étape – Jeudi 14 septembre : Pola de Allande – La Cruz de Linares, 178,9 km
  • 19e étape – Vendredi 15 septembre : La Bañeza – Íscar, 177,4 km
  • 20e étape – Samedi 16 septembre : Manzanares El Real – Guadarrama, 208,4 km
  • 21e étape – Dimanche 17 septembre : Hippodrome de la Zarzuela – Madrid, 101 km

You May Also Like

More From Author