Voici comment l’intelligence artificielle pourrait découvrir la vie extraterrestre

3 min read

Voici comment l'intelligence artificielle pourrait découvrir la vie extraterrestre

L’intelligence artificielle a-t-elle détecté des signaux extraterrestres ? Une étude scientifique suggère que cette technologie en plein essor pourrait largement accélérer la recherche de vie dans l’Univers.

La quête de vie extraterrestre fascine l’humanité et motive de nombreuses recherches scientifiques. Rovers, sondes, télescopes traquent le moindre indice d’un milieu propice à l’émergence de la vie. Mais qu’en est-il de l’écrasante majorité d’astres inaccessibles et invisibles depuis la Terre ? Comment déceler la vie dans l’immensité de l’Univers ? Face à cette difficulté, les scientifiques traquent les ondes radio provenant des profondeurs de l’espace dans l’espoir d’identifier un signal inconnu en provenance d’une étoile, d’une planète ou même d’une lune éloignée. Dans ce travail de titan, le développement de l’intelligence artificielle pourrait se révéler être un outil révolutionnaire.

Bien que la quête de vie extraterrestre semble revenir à chercher une aiguille dans une botte de foin, la quantité de signaux radio captés par les radiotélescopes est absolument colossale. En effet, ces derniers proviennent de différentes sources : trous noirs, tempêtes magnétiques, étoiles, galaxies mais également de nos activités ! Tout le travail des chercheurs consiste donc à trier ces signaux afin de conserver uniquement ceux qui ne sont émis ni par des phénomènes naturels ni par des infrastructures humaines. L’étude manuelle de tous ces signaux constitue donc une charge de travail considérable difficilement réalisable vu la masse d’informations à exploiter.

Le Green Bank Telescope, le plus grand télescope orientable du monde situé aux USA en Virginie Occidentale, détecte les ondes radio provenant de l’espace © Frances – stock.adobe.com

C’est là que l’intelligence artificielle intervient grâce à sa capacité à traiter une quantité phénoménale de données en un rien de temps ! Une équipe de chercheurs dont l’étude a été publiée dans la revue Nature Astronomie a mis à profit cette technologie d’avenir pour trier les millions de signaux obtenus par le plus grand radiotélescope orientable du monde : le Green Bank Telescope situé en Virginie Occidentale. Les scientifiques ont utilisé le Machine Learning qui consiste à apprendre à l’intelligence artificielle à filtrer les signaux pour ne conserver que ceux qui semblent prometteurs.

Finalement, ce sont huit signaux radio en provenance de cinq astres différents qui ont été identifiés par l’IA. À priori, ces signaux qui ont retenu l’attention des chercheurs ne sont pas des interférences radio et ne sont pas émis naturellement par des astres… Situées entre 34 et 88 années-lumière de la Terre, leurs sources sont bien trop lointaines pour que l’on puisse envisager qu’une mission spatiale se rende sur place. L’intelligence artificielle aurait-elle déniché une preuve de l’existence d’une vie extra-terrestre ? Il est bien trop tôt pour répondre à cette question et les données sont insuffisantes pour conclure. Mais cette nouvelle technologie a fait ses preuves et pourrait occuper une place centrale dans la recherche scientifique à l’avenir !

You May Also Like

More From Author