Xbox « s’effrondre», la marque pourrait prendre une décision radicale

3 min read

À l’occasion de la Game Developer Conference, une rumeur concernant Xbox refait parler d’elle. Elle pourrait cependant avoir cette fois davantage de poids.

Vous l’aurez peut-être compris, nous parlons du sort des exclusivités Xbox. Il se pourrait finalement bien qu’une « majorité » de celles-ci arrivent un jour sur PS5 et/ou Nintendo Switch. Il s’agirait en tout cas d’une stratégie qui conviendrait mieux aux éditeurs qui ont participé à la GDC.

Xbox doit s’affranchir de ses exclusivités pour survivre ?

C’est ce que pense Chris Dring, directeur du très sérieux, influent et bien informé site de nos confrères chez GamesIndustry.Biz. Celui-ci a participé à la Game Developer Conference et a justement rassemblé des avis des développeurs et éditeurs sur place. En recoupant différents avis, il en est arrivé à la conclusion que ceux-ci font montre d’un désintérêt croissant pour Xbox. C’est surtout le cas de l’Europe, où l’influence de la marque semble « s’effondrer ». Même si on parle surtout des acteurs dit « third party », cela pourrait également être le cas pour les studios appartenant au label Microsoft Games.

Gageons que la branche gaming du géant américain est au courant de la situation. Pour sauver les meubles et en guise d’expérimentation, ce sont donc quatre « petits » jeux autrefois exclusifs aux consoles Series X/S qui sont passés chez la concurrence. Grounded, Hi-Fi RUSH, Pentiment et Sea of Thieves sont ainsi les premiers à être déployés sur PS5 et/ou Nintendo Switch. S’agissant de Sea of Thieves, la manœuvre a visiblement eu beaucoup de succès au vu de l’impressionnant nombre de précommandes.

Une stratégie qui va se développer de manière exponentielle ?

« Alors que Xbox déploie certains de ses jeux chez la concurrence, j’ai cru comprendre que la majorité d’entre eux vont un jour ou l’autre connaître le même sort. En partant bien sûr du principe que la stratégie de Microsoft continue sur cette lancée. Je pense que Xbox est vraiment en danger en tant que constructeur hardware. C’est en tout cas ce qu’il en est ressorti de mes échanges à la GDC », a ainsi indiqué Chris Dring. Tout ceci est bien sûr à prendre avec beaucoup de précautions. Ce quand bien même l’homme est clairement très bien informé s’agissant de l’industrie du jeu vidéo. Dans la vidéo ci-dessous, il a d’ailleurs également mentionné l’avis visiblement peu encourageant des développeurs sur la PS5 Pro.

Si l’on en croit le dernier podcast officiel de la marque, très attendue après la sortie des premières rumeurs disant que des gros jeux comme Starfield ou Indiana Jones pourraient également sortir sur PS5, Phil Spencer s’est montré prudent. Il était alors dit que seulement quelques jeux plus modestes pourraient connaître ce traitement. Il se pourrait toutefois que les priorités de Xbox changent radicalement, si la situation ne s’améliore pas rapidement pour eux. Est-ce qu’Avowed ou encore Hellblade 2 peuvent sortir la marque de la tourmente ? Nous le verrons à leur sortie plus tard cette année.

You May Also Like

More From Author