Zoom sur l’actrice qui a “joué” Leia dans Rogue One

5 min read

Ingvild Deila explique comment elle a obtenu le rôle et gardé le secret pendant plus d’un an.

Rogue One – A Star Wars Story reviendra ce soir sur TMC. A sa sortie, fin 2016, le blockbuster a surpris le public en faisant revenir deux personnages apparaissant à l’écran comme dans Un Nouvel espoir, sorti en 1977 : Tarkin et Leia. Peter Cushing, décédé en 1994, a été ressuscité numériquement grâce aux mouvements de l’acteur britannique Guy Henry et une comédienne anglophone d’origine norvégienne, Ingvild Deila, a été choisie pour la scène de fin où apparaît Leia. En mars 2017, soit plusieurs mois après la sortie de ce spin-off, l’actrice a évoqué pour la première fois cette expérience au micro de Jamie Stangroom. Si vous parlez bien anglais, la vidéo est ici, sinon, voici ce qu’elle a détaillé.

Une nouvelle vidéo dévoile la résurrection de Tarkin dans Star Wars Rogue One

L’auditon secrète
Ingvild a auditionné pour Disney sans savoir pour quel rôle elle avait été approchée. Elle avait déjà travaillé pour le studio en faisant de la figuration dans Avengers 2 et a accepté le rendez-vous en sachant qu’elle devrait simplement parler devant la caméra de test pendant 3 minutes, du sujet de son choix. Elle a alors été embauchée par la firme et a reçu deux vidéos à observer avec attention pendant le week-end avant de tourner sa scène secrète : “J’ai compris ce qui se passait en découvrant qu’ils me demandaient d’étudier deux passages clés d’Un Nouvel espoir. La séquence où Leia rencontre Dark Vador pour la première fois et la scène de l’hologramme. J’étais surexcitée : ‘Oh mon dieu, c’est réel ?’ (rires).”

Après avoir tourné cette séquence cruciale de Rogue One (“Une fois dans le décor, c’est génial, tout le monde était excité par cette scène”), elle a dû tenir sa langue pendant 18 mois. Pendant ce temps, les équipes de créateurs d’effets visuels d’ILM transposaient numériquement le visage de Carrie Fisher sur le sien. “C’était la grande surprise du film, il fallait se taire, mais maintenant, je suis bien contente de voir ‘Princesse Leia’ sous mon nom sur IMDb. Oui, ça m’arrive de taper mon nom sur Google ! (rires).”

DR

La transformation bluffante
” Ils m’ont choisie parce qu’on a le même profil. C’est moins flagrant de face, mais de côté, on a la même forme de visage. Ça m’intéressait de voir jusqu’à quel point ils pouvaient aller avec cette nouvelle technologie. Le résultat est impressionnant. (…) Je peux vous aussi vous dire que les chignons sont énormes. Je m’étais teint les cheveux, je portais les ‘pains au raisin’ et j’avais pleins de points sur le visage, on aurait dit un poisson exotique. J’avais l’air vraiment bizarre !”

Mark Hamill écrit un superbe hommage à Carrie Fisher

La question éthique
Cette utilisation d’effets spéciaux numériques pour ressusciter ou rajeunir des personnages de films cultes anime Hollywood depuis quelque temps. Disney a déjà utilisé ce type d’effets visuels sur Captain America Civil War (avec Robert Downey Jr.) ou sur Ant-Man (avec Michael Douglas), ainsi que pour Pirates des Caraïbes 5 (avec Johnny Depp). Au sein de la saga Star Wars, Luke a également été rajeuni par ce biais pour les séries The Mandalorian et Le Livre de Boba Fett.

Mais en 2016, le retour de Tarkin a particulièrement interpellé les spectateurs. Ingvild Deila avoue qu’elle a accepté immédiatement de “jouer” la princesse Leia, mais “que ça aurait été plus dur de dire oui si Carrie Fisher n’était plus là. En fait, je me suis demandé ce que j’aurais pensé si ça m’arrivait à moi. Bon, si j’étais morte, je m’en ficherais, mais ça pourrait être important pour ma famille ? C’est dur de répondre à cette question. Je crois que ce qui compte, c’est surtout l’accord de la personnalité. Si elle avait été contre, j’aurais sûrement refusé. Mais si elle avait dit qu’elle était d’accord avant de mourir, j’aurais sans doute accepté. Enfin, c’est sûr que ça aurait été compliqué.” 

Carrie Fisher est décédée en décembre 2016, quelques jours après la sortie du blockbuster, mais elle avait donné son accord pour apparaître rajeunie dans Rogue One et a même félicité l’équipe pour leur travail sur le film. “Kathleen Kennedy (la productrice, ndlr) a dit que Carrie avait aimé le résultat et ça m’a fait un bien fou d’apprendre ça.” Les créateurs des effets spéciaux de ce spin-off à succès ont d’ailleurs été nommés aux Oscars, mais ils ont perdu face à ceux d’un autre Disney : Le Livre de la Jungle.

Rogue One : Lucasfilm répond à la polémique sur la recréation d’acteurs par effets spéciaux

Va-t-elle rejouer Leia ?
“Je ne vais pas vous mentir, j’adorerais rejouer Leia. Ce serait effrayant, d’un côté, car c’est une héroïne tellement populaire. Je respecte beaucoup ce rôle, et Carrie Fisher, bien sûr.” 

Mise à jour : Carrie Fisher avait tourné des scènes de Star Wars 8, de Rian Johnson, avant son décès, et Leia est aussi revenue dans le numéro 9, mais sans refaire appel à Ingvild Deila.


Star Wars 9 : Billie Lourd, la fille de Carrie Fisher, joue Leia jeune dans une courte scène

Situé entre les épisodes III et IV de la saga Star Wars, ce spin-off raconte comment un commando rebelle se lance dans une mission pour voler les plans de l’Etoile Noire.

La bande-annonce de Rogue One, à revoir ce soir à la télévision :

You May Also Like

More From Author